Une guerre de clochers empêche la construction de la mosquée des Ulis
Écrit par Ilyess   
Mercredi, 20 Avril 2011 13:36

Réunions et actions se multiplient aux Ulis pour tenter de trouver un accord entre l’Association cultuelle des musulmans des Ulis (ACMU), la plus ancienne association musulmane de la ville, et El Andalous, association créée en 2005 et qui a engagé, seule avec la mairie, les négociations pour la future mosquée aux Ulis.

Lundi soir, une centaine de musulmans se sont rassemblées devant la mairie pour demander la mise en place d’une coordination entre El Andalous et l’ACMU.

Lundi soir, alors que trois membres de l’association El Andalous poursuivaient leur grève de la faim, entamée il y a plus d’une semaine, les fidèles de l’ACMU étaient, eux, rassemblés devant l’hôtel de ville pour remettre une pétition au maire Maud Olivier. A l’intérieur de la mairie, Maud Olivier recevait des représentants du Conseil français du culte musulman. Ils devraient mettre en place une médiation dans les jours à venir.

L’impossible coordination entre El Andalous et l’ACMU

Bloquée. Voilà où en est la construction de la mosquée pour le moment. Cela fait pourtant des années que le projet est lancé. Les musulmans y étaient d’ailleurs presque parvenus. L’association El Andalous a tout fait pour. Demande de permis de construire à la mairie, récolte de fonds… Mais au moment de la déclaration d’ouverture de chantier, la mairie a demandé à El Andalous ainsi qu’à l’ACMU de créer une coordination d’associations. Autrement dit, de s’unir dans ce projet de mosquée. Mission impossible pour les deux associations qui ne cessent de s’opposer depuis 2005.

C’est en effet il y a six ans qu’est née El Andalous. A l’époque, l’ACMU et la mairie n’arrivaient pas à s’entendre sur la surface de la future mosquée. La mairie n’accordant que 1500 m2 de terrain, trop peu pour l’ACMU. Fatigués de voir le projet au point mort, une poignée de musulmans ulissiens a créé El Andalous. El Andalous s’occupe alors de tout le dossier et entame les discussions avec la mairie. Mais lorsque Maud Olivier demande, il y a deux ans, aux deux associations de s’entendre sur le projet, elle s’oppose au refus catégorique de l’une, puis de l’autre.
La municipalité ne peut construire un édifice religieux sans l’accord des représentants locaux de cette religion. « Il en va dans l’intérêt général » précise Stéphanie Atger, directrice de cabinet de Maud Olivier. « Il doit y avoir une cohérence entre les deux parties. Sinon, rien n’empêche une autre association de venir demander un autre terrain. » ajoute-t-elle.

L’ACMU et El Andalous se disent toutes les deux « ouvertes au dialogue »
L’ACMU s’est aujourd’hui rangée du côté de la mairie et est d’accord pour mettre en place une coordination (cela n’a pas toujours été le cas, ndlr). El Andalous, elle, ne comprend pas cette exigence de la mairie qui arrive après plusieurs années de négociations. « Les travaux seraient encore retardés de plusieurs années », affirme Abdenbi Messaoudi, le président d’El Andalous. « C’est faux, rétorque Hadj Badaoui, secrétaire général de l’ACMU. Cela ne prendrait que six mois pour trouver une entente. El Andalous nous fait payer nos erreurs d’il y a six ans. »

Si chacune veut bien dialoguer avec l’autre, aucune n’est d’accord sur la solution. « J’ai peur que ça dégénère », confie Abdenbi Messaoudi, inquiet sur l’état de santé d’un des grévistes de la faim. L’homme âgé de 68 ans a fait un malaise lundi matin. Désormais, tout semble être entre les mains du Conseil français du culte musulman. Dernier espoir pour tenter de mettre d’accord l’ACMU et El Andalous, et permettre aux musulmans ulissiens de prier dans un véritable lieu de culte.

Mise à jour le 19 avril à 14h30.

Après à la réunion d’hier soir, la mairie s’est engagée à signer le bail définitif avant  le 13 mai. Les travaux de construction vont donc pouvoir commencer. Décision qui fait suite à l’engagement du Conseil français du culte musulman de s’impliquer dans l’affaire. Le CFCM  va en effet mettre en place une médiation pour que les deux associations s’entendent.

Dès cette annonce, les trois membres d’El Andalous en grève de la faim depuis plus d’une semaine ont suspendu leur action. Abdenbi Messaoudi, le président d’El Andalous, parle d’une « victoire pour tous les Ulissiens » et entend « s’atteler à dénouer les tensions et à assainir l’ambiance pour donner sa chance au dialogue ».

De son côté, l’ACMU est sceptique sur cette possibilité de discussion. Pour Hadj Badaoui, le secrétaire général de l’association, « le match est joué d’avance ». Il craint que la médiation n’aboutisse à aucune entente et donc que le bail soit signé entre la marie et El Andalous, en écartant l’ACMU, la plus ancienne association musulmane aux Ulis.

Source : 91-essonne-info

 


Bureau de l’ACMU
COMMUNIQUE  N° 3

Lundi 18 avril 2011, à 19h00, Madame Maud Olivier, Maire des Ulis a tenu une réunion avec des membres du CFCM/CRCM pour discuter du problème posé par le chantage de grève de la faim perpétré par des membres de El andalous.

A l’issue de cette réunion et accompagnée par une foule de personnes convaincues, une délégation plurielle désignée par la majorité des citoyens de confession musulmane, a remis solennellement une pétition soutenue par plus de 1000 fidèles.
Cette pétition appuie massivement la demande formulée, il y a plus de 2 ans, par Mme le Maire de la prise en charge du projet de construction de la future mosquée, par une coordination plurielle réunissant tous les citoyens de confession musulmane de la ville des Ulis, sans exception et sans aucune discrimination.
Malgré ce soutien majoritaire, les bonnes intentions affichées et tous les messages diffusés dans ce sens par les autorités municipales, cette volonté d’aboutir à la coordination s’est heurtée à maints subterfuges et manœuvres de la part de l’association minoritaire el andalous pour échapper à cette exigence pourtant responsable et équitable.

Contre les promesses d’une implication « juste » et « équilibrée » dans la médiation du conflit par les membres du CRCM/CFCM reçus, Madame Le Maire nous a annoncé qu’elle envisageait de signer le bail à construction, quoi qu’il arrive, en mai prochain, avec la coordination si elle est réalisée d’ici là, et avec el andalous seule par défaut.

Nous, citoyens des Ulis, et parmi eux, membres d’ACMU, qui avons cru en la fermeté de Madame Le Maire de donner une chance à la création de la coordination, prenons acte de cette décision qui nous attriste et que nous déplorons au plus haut point.

Cette volte face nous est pénible et nous la ressentons comme une récompense injuste faite à une association qui, devant la futilité et l’irrecevabilité de ses arguments pour faire cavalier seul, a préféré, dans sa fuite en avant, emprunter la voie du chantage et de la pression médiatique.
C’est une plus value accordée au jeu des réseaux d’influence communautariste tels que peuvent l’incarner M. Moussaoui, Président du CRCM local et M. Kébibèche, Vice-Président du CFCM, tous deux membres du RMF.
Serait-ce la contrepartie d’un appui négocié par el andalous contre sa promesse de rallier cet organisme RMF (extrait du journal Libération du 18 avril 2011), lui-même et de notoriété publique, sous influence d’un pays tiers ?
 
Permettez-nous donc de douter de l’impartialité de façade des ces médiateurs intéressés dont nous avons déjà tous souffert par le passé (l’équipe dirigeante actuelle de el andalous n’était-elle pas constituée en partie des mêmes personnes qui se sont présentées, à l’origine, comme médiateur impartial dans ce dossier ?).
Si la décision de signature du bail devait prendre le chemin sur lequel veulent nous emmener les manipulations d’el andalous, nous estimerions alors que l’intérêt général aura été sacrifié sur l’autel de la manipulation et des intérêts partisans et communautaires.
Nous nous réserverons le droit d’user de toute action en conformité avec le droit et la morale afin, qu’au nom de la majorité des citoyens musulmans des Ulis exclus de fait, du pacte entre la mairie et el andalous, nous fassions valoir notre revendication inaliénable de disposer nous aussi d’une mosquée digne de ce nom.
Il va sans dire que la quiétude de la ville risque de se ressentir de toutes les turbulences engendrées par une décision foncièrement injuste avec prime à l’association réfractaire à tout accord.

Nous restons ouverts à toute médiation menant à une solution juste, impartiale et équilibrée pour aboutir à une coordination représentative des musulmans de toute sensibilité et origine, seule à même de les rassembler et les représenter en tant que signataire et partenaire de la mairie lors de la signature du bail pour la construction de la mosquée des Ulis.

Mardi, le 19 Avril 2011
       

 

Commentaires  

 
+7 #11 HB 2011-07-19 20:56 Salat wa salam ala Saydina Mohammed wa ala asahbihi ajmaine,
As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu

"Et Rappelle; Car Le Rappel Profite Aux Croyants". [Sourate 51 - Versets 55]

Au Japon un Rappel pour les gens doués de raison

www.dailymotion.com/video/x5hbw3_seisme-au-japon-un-rappel-pour-les_news#from=embed

Sheikh Said Rageah
Vivons comme des musulmans !

www.dailymotion.com/video/xjc9ku_vivons-comme-des-musulmans-sheikh-said-rageah_webcam

Qu'Allah nous compte parmi ceux qui disent " nous avons entendu, nous avons obei"

Imprègnons-nous de la paix de ce mois BENI

Bon ramadan رمضان كريم

Ramadan moubarak said

Allah ij3el ramadan chehr el kheir ou al marfira ou al barakka

Allah ihdina ou ihdi al jameh al muslimine

FI AMAN ALLAH
Citer
 
 
+8 #10 madjid 2011-04-27 17:55 salam

A LIRE page 8
www.lesulis.fr/uploads/media/VAU119_avril2006.pdf
Citer
 
 
+6 #9 madjid 2011-04-27 14:54 salam

A LIRE
www.lesulis.fr/uploads/media/VAU119_avril2006.pdf
Citer
 
 
+5 #8 Jamal-Eddine 2011-04-24 23:02 Allah jugera Citer
 
 
+9 #7 SALAM 2011-04-24 13:48 Salat wa salam ala Saydina Mohammed wa ala asahbihi ajmaine,
As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu
Allahoumma Salli 'ala Sayidina Mohamed wa'ala ali Sayidina Mohamed kama Sallayta 'ala Sayidina Ibrahim wa 'ala ali Sayidina Ibrahim, wa Barik 'ala Sayidina Mohamed wa 'ala ali Sayidina Mohamed kama Barakta 'ala Sayidina Ibrahim wa 'ala ali Sayidina Ibrahim fil 'alamin ina ka hamidoun Majid.

Allahouma ihdina 3ala nour El islam !!
Message aux gens de mauvaise foi :"Quand le mensonge prend l'ascenseur, la vérité prend l'escalier. Même si elle met plus de temps, la vérité finit toujours par TRIOMPHER" !!!
Allah ihdina ou ihdi al jameh al moslimine

Fi aman ALLAH wa salam
Citer
 
 
+10 #6 cn 2011-04-22 18:12 Assalamo'alaykom oua rahmato LLAHI oua barakatoh
Baraka LLAHO fikom retenez surtout le beaux message de paix du frère !
« Abdelmajid »
21 avril 2011
Salam ‘alaykoum wa rahmatoullahi,

Une fois de plus la division de la communauté musulmane!
Qui nous fait honte, et nous rabaisse encore et toujours, nous montrant une fois de plus, que nombreux musulmans ne sont malheureusement pas éduqués, instruits, éclairés.
C’est à cause de ce genre de comportements que l’état français en profite gracieusement pour faire de l’ingérence dans la pratique du culte des musulmans de ce pays.

Combien de fois n’avons nous pas vu, des nationalistes, souvent des chibanis ignorants, qui tournent après plus de 30ans avec une carte de séjour, et qui veulent contrôler la mosquée de leur ville en France, au détriment des jeunes musulmans français, qui en on cure de toutes ces querelles maghrébines d’un autre temps qui polluent notre communauté.
Ah… la quête du pouvoir et la recherche d’un semblant d’autorité et de reconnaissance pour certains.

Entre ceux qui ont fait allégeance à tel ou tel membre d’un gouvernement ou quelconque pseudo autorité non musulmane, dans le but de contrôler les fidèles, les khoutbas etc. en contre partir d’un pot de vin pour arrondir leurs fins de mois.

SoubbanAllah

PS
Petit message adressé aux associations ACMU et El Andalous:

Qu’avez-vous donc à pratiquer la plus grande de toutes les bidas en islam, qu’est: « la division »; quand notre Prophète Muhammad(saw) a toujours propagé l’unification des fidèles ?
Quel est le but de ces divisions si ce n’est que certains font passer leur ego(nafs) avant leur foi, prenant au passage en otage les fidèles qui veulent simplement une mosquée digne pour y prier le Seigneur de l’Univers, dont vous oubliez que c’est avec LEUR argent que ce projet sera inshAllah possible.
Vous voulez quoi? La mosquée des marocains, la mosquée des algériens, la mosquée des turcs, la mosquée des pakistanais, celle des noirs, celle des blancs, celle des moitiés noirs et des moitiés blancs etc.
C’est consternant et ridicule…
N’oubliez pas qu’à chaque instant, dans vos « querelles de minarets » si je puis dire, vous n’êtes pas deux, mais il y a Quelqu’un qui est constamment avec vous et qui Connait parfaitement tous vos agissements en public comme en secret.
Alors SVP reprenez-vous, où Allah Aza Wajal ne vous donnera aucune baraka, et tout ce projet sera réduit à néant par la volonté du Très Haut. Allahou ‘alam.

BarakAllahou fikoum
www.trouvetamosquee.fr/5mosquee-des-ulis-la-situation-se-debloque2/
ALLAHOMMA OUAHID SOUFOUFA LMOUSLIMINEouassalamo'alaykom oua rahmato LLAHI oua barakatoh
Citer
 
 
-7 #5 Jamal-Eddine 2011-04-22 16:57 Vous savez, quoi qu'on fasse ou qu'on dise, on le retrouvera le jour du jugement dernier.
par conséquent, je vous conseille fraternellement de prendre un peu de recul, pour mieux apréhender les problèmes.
Codialement
Citer
 
 
-10 #4 ulis oumma 2011-04-22 13:50 Essalamou Alaikom Wa Ramatou Allah
LE COURAGE FAIT LES VAINQUEURS ; LA CONCORDE LES INVINCIBLES
Ce que j’ai compris de votre conclusion que vos dirigeants (l’ACMU) sont des saints, et les dirigeants de EL ANDALOUS sont des démons et pourtant ces démons comme vous les qualifiez ont rendu le projet de mosquée des Ulis une réalité.
Après tout cela j’ai consulté le site internet de chaque association je me suis surpris des contenus des deux sites.
• Sur le site de l’ACMU des attaques et des dénigrements réguliers sur EL ANDALOUS. Je me suis posé la question est ce que avec ces manières que les dirigeants de l’ACMU souhaitent l’union avec EL ANDALOUS, j’ai des doutes.
• Sur le site de EL ANDALOUS aucun mot sur l’ACMU, une transparence sur la gestion des fonds collectés, elle annonce qu’elle a déposé une déclaration d’ouverture de chantier, sur ce point encore il y’a une contradiction avec ce que vous affirmez. Vous dites que EL ANDALOUS fait obstruction pour la construction, elle s’oppose à la pose de la première pierre proposé pour la fête de l’Aïd.
Les musulmans des Ulis veulent une mosquée et le plus vite possible peu importe qui va la construire, ils seront derrière celui qui commencera.
Je vous demande de bien vouloir me donner plus de précisions sur mes interrogations et je vous remercie infiniment.
Soyons vigilants ne jouons pas le jeu de la mairie qui cherche seulement à retarder la réalisation du projet, pour plusieurs années. Malheureusement certains frères et sœurs de l’ACMU sont tombés dans le piège tendu.
Le seul moyen à notre possibilité nous musulmans des Ulis pour faire valoir nos droits légitimes d’avoir un lieu de culte digne dans un meilleur délai, c’est soutenir l’association EL ANDALOUS porteuse de projet et ne pas s’occuper des tergiversations de la mairie et de certains frères et sœurs.
Tout acte volontaire ou involontaire qui pourra retarder ou empêcher la construction de la maison d’ALLAH est proscrit, et chacun sera questionner devant ALLAH le jour du jugement dernier.
Qu’ALLAH nous pardonne
Que la paix et les bénédictions soient sur notre Prophète bien aimé Mohamed sur sa famille, ses compagnons, et tout ceux qui les suivent jusqu'au jour dernier Le mot de la fin : c’est aux musulmans de défendre leurs mosquées dans les règles d'art de communication et le respect des droits et des libertés collectives et individuelles.
wasalam aleikom
Citer
 
 
-7 #3 ulis oumma 2011-04-22 13:48 Je constante une agitation ces derniers jours chez les donneurs de leçons

Une question d’impose à nous tous. Quelle est notre contribution pour que la mosquée des Ulis sort de Terre. Je commence à me la poser. Oui je ne fait pas grand-chose de concret j’écris derrière mon clavier je fais des critiques des commentaires . . . est ce que j’ai le droit ? je ne pense pas, je me sens très petit devant les personnes qui ont rendu ce projet réalisable sur tous les plans grâce à leur sacrifice.
Je constate plusieurs théoriciens et des donneurs de leçons font des appels aux dirigeants des deux associations pour qu’ils se mettent d’accord, mais sur quoi ?

L’examen des bilans des deux associations s’impose.
Je constante une agitation ces derniers jours chez les donneurs de leçons

Une question d’impose à nous tous. Quelle est notre contribution pour que la mosquée des Ulis sort de Terre. Je commence à me la poser. Oui je ne fait pas grand-chose de concret j’écris derrière mon clavier je fais des critiques des commentaires . . . est ce que j’ai le droit ? je ne pense pas, je me sens très petit devant les personnes qui ont rendu ce projet réalisable sur tous les plans grâce à leur sacrifice.
Je constate plusieurs théoriciens et des donneurs de leçons font des appels aux dirigeants des deux associations pour qu’ils se mettent d’accord, mais sur quoi ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques