Une arbitre congédiée pour avoir porté le hijab
Écrit par Stéphanie   
Jeudi, 28 Juillet 2011 14:32

Une ancienne arbitre de la région de Lac-Saint-Louis (Quebec) a récemment été congédiée, car elle portait le hijab durant les matchs de soccer où elle était sur le terrain. Sarah Benkirane, âgée de 15 ans et de religion musulmane, travaillait depuis deux ans au sein de l’association locale. Une plainte a été déposée afin de dénoncer le fait qu’elle se présentait sur la surface de jeu et arbitrait avec son hijab sur la tête. À ses yeux, elle a été victime d’un traitement injuste l’empêchant de s’épanouir librement.

«Pour moi, l’enlever (le hijab) ne constitue pas une option, a-t-elle mentionné dans le cadre d’un reportage du réseau CTV. Ça fait partie de ma religion, C’est ce que je suis. C’est la façon que je m’exprime, alors je crois qu’on devrait me permettre de le porter tant que je ne cause pas de mal à autrui. Et ce que je ne fais pas.»

D’après le règlement 4 de la FIFA, à qui l’association de Lac-Saint-Louis est redevable, les joueurs ne doivent pas seulement éviter de s’habiller avec des vêtements risquant de les étouffer et de causer des blessures, mais ils ne doivent pas afficher leurs opinions politiques, religieuses, sociales ou personnelles. Or, ces contraintes concernent également les arbitres.

«Les règles de la FIFA sont claires à cet effet et on ne peut y faire exception, a déclaré le président de la Fédération québécoise de soccer (FQS), Dino Madonis, durant un point de presse auquel le journal «Écho de Laval» a assisté, lundi. C’est probablement en raison du fait qu’elle arbitrait sur le plan local que la jeune fille a pu porter le hidjab en officiant les matchs. Toutefois, sur le plan compétitif, aucune transgression à la règle 4 n’est permise.

«Pourquoi on permettrait le port du hijab alors qu’il est interdit en Coupe du monde ou dans toutes les compétitions internationales?»

Le refus de la FIFA de modifier cette règle a aussi eu des répercussions à l’échelle internationale. La formation nationale féminine de l’Iran a été écartée des qualifications olympiques pour les mêmes motifs. Au niveau local, le président de la FQS s’est dit ouvert à proposer à l’Association canadienne de soccer d’émettre une recommandation à la FIFA, «si les fédérations associées au Québec le demandent». Celle-ci viserait à modifier le règlement ayant trait au port du hidjab.

Cependant, «la FQS va s’assurer auprès de toutes les fédérations de l’application de la règlementation» d’ici là.


Source : canoe

 

 

Commentaires  

 
+1 #2 Maghrebian 2011-07-30 11:39 La FIFA et Tout autre organisme footbalistique devrait alors demander aux joueurs dont religion est le christianisme de s'abstenir de marquer le signe de la croix avec leur main quand s'apprettent à rentrer sur le terrain. Citer
 
 
+1 #1 Hûsam 2011-07-28 21:57 tout est bon pour porter des coups bas à l'Islam; en France attendons nous au pire Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques