Tous « ego »
Écrit par Stéphanie   
Mardi, 08 Janvier 2013 14:05

Qui ne s’enorgueillit pas, sciemment ou pas et plus ou moins, de son parcours intellectuel, professionnel ou spirituel pour séduire (ou tromper ?) ceux qui l’entourent ou le côtoient ? Qui se targue d’être moins beau, moins intelligent, moins cultivé, moins qualifié, moins capable, ou moins éloquent que les autres ? Pas facile à avouer mais chacun ne fait-il pas en sorte, d’une façon ou d’une autre, d’apparaître moins idiot qu’il en a l’air, moins bête que d’autres et comme irremplaçable dans son domaine d’activité ? Personne ne l’admettra ─ sauf sous la torture ─ mais nous avons tous des ego surdimensionnés et la seule chose qui ne nous fait pas défaut, c’est bien la fausse modestie.

À quoi bon donc essayer d’y échapper, me direz-vous, si c’est une tare inhérente à la race humaine ? Eh bien, même si l’on n’est jamais totalement immunisé contre les manifestations égotiques, il n’est pas interdit de chercher à en limiter le développement en se convainquant que cette inclination est exécrable. Étonnamment, nombreux sont les dignitaires religieux, de quelque tradition qu’ils se réclament, à faire étalage de leur savoir sans profiter eux-mêmes de ce qu’ils enseignent ostensiblement aux autres.[1] Nos grosses têtes, ne font pas exception et excellent dans l’incitation à fuir l’exécrable orgueil et à rechercher la louable humilité mais, singulièrement, ne s’estiment que peu concernés par leurs propres recommandations.[2]

Au sein de nos mosquées et de nos associations islamiques, on entend par trop souvent des : « JE SUIS plus Musulman que toi, JE SUIS plus savant que toi, c’est MOI qui ai fait ça, SANS MOI ça ne serait pas comme ça, C’EST MOI qui ai raison, JE SUIS le premier (ou le seul) à avoir fait ça, etc…». À l’inverse de l’humilité et de l’abnégation qui constituent un terreau fertile pour le développement des activités communautaires, ces affirmations prétentieuses ne font que décourager les vocations et que contribuer à faire imploser les organisations. Ces propos arrogants ne sont pas sans rappeler la poussée d’orgueil diabolique de celui qui se délecte de la déchéance humaine depuis l’origine du monde.[3]

Pour rester dans le sujet, paraphrasons l’adage de Coluche[4] : « on est tous égaux, mais il y en a qui sont plus égaux que les autres » par un « on a tous de l’ego mais certains en ont plus que les autres ». Car, inévitablement, plus le palmarès d’un individu est éloquent plus son égocentrisme aura tendance à prendre de l’ampleur ! En effet, nombreuses sont les nouvelles stars islamiques à se la « péter grave » sur les chaires (minbar), sur les tribunes ou sous les projecteurs médiatiques, sans avoir pour autant « cassé trois pattes à un canard ». Et ce n’est certainement pas en les flattant ou en les primant dans les foires aux boudins et aux saucisses[5] qu’ils réfréneront leur narcissisme et leur propension à l’ostentation ![6]

Néanmoins, les plus avisés feront une nette distinction entre l’orgueil condescendant de ceux qui se croient manifestement supérieurs aux autres et la fierté d’être Musulman, d’appartenir à la Communauté de Mohammed (ص) et d’obéir autant que possible aux commandements de DIEU. Pour être au dessus de tout soupçons, les plus scrupuleux s’efforceront de procurer l’utile à autrui sans jamais rechercher ou espérer la moindre récompense matérielle ou honorifique.[7] Les autres se dépatouilleront au mieux pour rendre leur désintéressement plausible, notamment en légitimant les petites gratifications et compensations qu’ils tirent ça et là de leur sacerdoce fissabiliLLAH[8]...

Daniel-Youssof Leclercq

[1] « Il en est de ceux qui ont été chargés de la Thora puis qui ne l'ont pas portée, comme de l'âne qui porterait des livres ! Qu’il est mauvais l’exemple de ceux qui traitent de mensonge les signes de DIEU ! DIEU cependant ne guide pas les gens prévaricateurs. » (Coran 62 :5)
[2] « Ho, les Croyants ! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas? C'est en grand détestation auprès de DIEU, de dire ce que vous ne faites pas ». (Coran 61 :2)
[3] « Et très certainement Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné forme, puis Nous avons dit aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam." Ils se prosternèrent donc ; sauf Satan : Il ne fut point de ceux qui se prosternèrent. DIEU dit: "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te commande ?" lui de dire : "Je suis mieux que celui-là : Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé de poussière". - "Va-t’en, dit DIEU. Ainsi tu n'auras pas ici à t'enfler d'orgueil. Eh bien, sors ! Oui, te voilà de ceux qui se font petits. » (Coran 7 :11-13)
[4] Michel Colucci dit Coluche, célèbre humoriste français, (1944-1986).
[5] Personnalite musulmane de l'annee 
[6] « Malheur, donc, aux célébrateurs d’Office qui sont négligents dans leur Office, ceux-là qui font ostentation, » (Coran 107 :4-6). « Celui qui prie avec ostentation est un associateur, celui qui jeune avec ostentation est un associateur, celui qui fait la charité avec ostentation est un associateur » (Musnad d’Ibn Hanbal 4/126)
[7] « Suivez ceux qui ne vous demandent pas de salaire, tandis qu’ils se guident bien ». (Coran 36 :21). «… et luttez de biens et de corps dans le sentier de DIEU. » (Coran 9 :41). « Vous croirez en DIEU et en Son messager, et vous lutterez de biens et de corps dans le chemin de DIEU ! – c’est mieux, pour vous, si vous saviez ! - » (Coran 61 :11).
[8] Littéralement : Dans le chemin de DIEU.

 

 

Commentaires  

 
+3 #2 réda 2013-01-14 13:07 Merci beaucoup pour le très précieux écrit. Justement la fièreté ou l'égocentrisme que procure la science seule est de loin plus néfaste que celui que peut procurer la richesse, c'est pourquoi on trouve dans le saint Coran une association entre science (3ilm) et éducation ou élévation (tazkia) une fois dissociées c'est la ruine de l'âme. Imam Ghazali au sommet de son savoir et de sa notoriété se disait à lui même que tout ce dont il était entouré n'était que "dounia", il cherchait l'intention pure (ikhlasse) dans tout cela et ne la trouvait pas… il a cherché un cheikh soufi pour le libérer de ce que vous avez décrit, c'est écrit dans son petit livre-testament " al munqidh min addalal."
un petit correctif cher Monsieur, pour la phrase de Coluche, au fait la phrase est celle de Georges Orwell dans son roman-fable "la ferme des animaux"
Citer
 
 
+3 #1 othmane 2013-01-14 11:43 Article salutaire ! On aimerait en lire plus souvent !
Dzajaka Allahou khayran …
Othmane
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques