S’excuser de ce qu’on n’a pas fait
Écrit par Stéphanie   
Dimanche, 05 Octobre 2014 18:27

Ils ne nous rendent pas la vie facile les méchants djihadistes à nous autres Musulmans ordinaires. Alors que nous étions bien tranquilles dans nos canapés à digérer notre couscous, en train de siroter notre thé à la menthe et avant de se taper une petite sieste crapuleuse, voilà qu’ils débarquent dans notre salon en faisant gicler du sang plein la télé pour saloper notre petit islam pépère. Et le pire, c’est qu’on ne va pas nous foutre la paix tant que nous ne nous serons pas innocentés de ce que nous n’avons pas fait, en donnant des gages de notre innocuité et en proclamant notre attachement patriotique aux babioles de la nation.

Les agissements du parti de la dèche (DAECH) à l’encontre des otages et des innocents sont abominables et insoutenables mais ne pas hurler avec les loups pour les condamner ne signifie pas pour autant qu’on cautionne la sauvagerie. Ce n’est pas parce qu’on ne manifeste pas contre le mariage pour tous qu’on est favorable au mariage homosexuel. Ce n’est pas parce qu’on ne va pas voter qu’on est contre le droit de vote et favorable à la dictature. Entre la paresse et le désintérêt pour ce genre d’expressions, il y a un tas de raisons inavouables de ne pas se bouger les fesses qui n’ont absolument rien à voir avec des opinions politiques.

Au sein de la soi-disant « communauté musulmane » – qui n’a pas grand-chose de communautaire ceci dit en passant, compte tenu des chauvinismes blédards et de l’absence de représentativité de ses dirigeants autoproclamés ou parachutés – les initiatives se multiplient. Il s’agit désormais de faire comprendre que les ennemis de nos ennemis ne sont pas nos amis puisqu’ils sont les ennemis de nos amis et que les ennemis des ennemis de nos amis ne sont pas pour autant redevenus nos amis. Pas facile de s’y retrouver sans risquer de « perdre la tête », alors chacun classera qui il veut dans la catégorie qu’il veut.

Plus grave, est cette tendance désormais à qualifier les pratiquants assidus de l’Islam comme des extrémistes, en opposition aux musulmans « modérés » qui prennent leur religion par-dessus la jambe. Le fait de s’adonner rigoureusement aux rites et aux principes fondamentaux de la foi ne permet en rien de présumer une prédisposition à la violence et aux exactions envers ceux qui ne le font pas. Exploiter les comportements caricaturaux pour discréditer le fondamentalisme religieux et banaliser ses propres carences pour plaire à l’espèce dominante est une traîtrise manifeste envers sa croyance dont DIEU tiendra compte.

Au sein de la « diversité musulmane » donc, les avis sont partagés, postures politiciennes oblige, rien que pour contrarier ses opposants idéologiques. Sans qu’on le leur demande, ceux qui sont domestiqués de longue date et rodés à l’exercice, baissent immédiatement leur pantalon et manifestent de plates excuses à la place de ceux qui n’en présenteront jamais. Pour se démarquer de « l’islam aux ordres », ses adversaires ne feront surtout pas où on leur dit de faire, quitte à être considérés comme des complices de la barbarie. Quant à l’immense majorité, ils s’en contrefichent comme de leur première djellaba de l’an quarante.

Alors, tant qu’à faire, pourquoi ne pas mettre le paquet en s’excusant de tout et de rien. Qu’est-ce que ça nous coûte de nous disculper de n’avoir commis aucune des saloperies dont on affuble l’Islam et les Musulmans, et de ne pas rendre l’immigration coupable de la déchéance de la France, et de n’avoir pas fait baisser la dette ou le chômage, et de n’avoir pas bouché le trou de la Sécurité Sociale ou fait cocu Valérie Trierweiler ? Ça aurait au moins le mérite de nous dédouaner des accusations grotesques des identitaires et autres islamophobes primaires, qui s’excitent mutuellement en islamisant les délits de droit commun, et de nous laisser retourner tranquillement à notre sieste crapuleuse…

Daniel-Youssof Leclercq

 

 

Commentaires  

 
+13 #3 Momax 2014-10-09 12:18 Bravo frère Daniel Yousouf pour votre article
C'est toujours un plaisir de vous lire.
100% d'accord …un verset du coran traduit c nouvel épisode pour nous musulmans faibles
 Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion. - Dis : «Certes, c'est la direction de Dieu qui est la vraie direction». Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Dieu ni protecteur ni secoureur. Sourate Al Baqara verset 120
Citer
 
 
-12 #2 maryse 2014-10-08 13:09 @Manola

Vous n'êtes pas occidentale?
Les musulmans étaient nombreux pour crier leur haine des juifs et les juifs de France n'avaient rien fait non plus.
Les religions font mal aux gens plus qu'elles ne les aident. Elles entretiennent la haine et la différence. Mon Dieu est plus fort que le tien, voilà un bien drôle de jeu!
Bien sûr que les musulmans de France ne tuent pas mais ce vide , ce fossé immense entre les quelques personnes présentes pour dénoncer les crimes de Daech et les milliers de personnes pour dénoncer Israel laisse songeur. On peut dénoncer les crimes juifs mais pas les crimes perpétrés au nom de l'Islam? Ca me laisse perplexe. Ce sont autant de musulmans tués sinon beaucoup plus …
Bonne journée.
Citer
 
 
+17 #1 Manola 2014-10-06 12:15 La violence de certains politiciens à sommer les musulmans de condamner les actes barbares de l’EI et, en réaction, la véhémence de certains musulmans à refuser ces mises en demeure, montrent qu’il y a là un vrai problème qui ne peut être évacué facilement.
Or, on constate que de plus en plus de voix s’élèvent au sein même du monde musulman pour dire que celui-ci est à la fois responsable et non coupable.
Pas coupable, parce que - sauf à soutenir les extrémistes ouvertement ou secrètement - nul ne peut être tenu pour coupable de ce qu’il n’a ni fait, ni encouragé, ni souhaité.
Responsable, car ce qui se passe aujourd'hui doit interroger tout musulman sur ce qu’il fait - ici et maintenant - pour passer de l’autodéfense à l’autocritique, de l’indignation à la réflexion sur ce qui permet à des monstres de proclamer agir au nom de l’islam et pour le bénéfice de la communauté des croyants.
Réflexion difficile, douloureuse, mais qui ne pourra pas être continuellement repoussée en répétant simplement : « Arrêtez, vous les occidentaux, et vous tous les ennemis de l’islam de nous associer à ce monstre ! Le terrorisme ce n’est pas l’islam, le vrai islam, le bon islam qui ne veut pas dire la guerre mais la paix ! »
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques