Remous au sein de la grande Mosquée Mohamed VI de Saint Etienne
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 12 Janvier 2014 22:43

Le dimanche 13 octobre 2013 à 10h du matin, le président de l'association gestionnaire de la Grande Mosquée Mohamed VI de Saint Etienne a refusé à plusieurs fidèles, tous marocains comme lui,  de participer à la seule assemblée générale depuis plusieurs années. L'objet de l'assemblée était de ralonger le mandat de l'actuel président à 8 ans par mandat.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Commentaires  

 
+1 #2 Chrif 2014-01-19 11:18 Ce qui se passe dans cette mosquée de St Étienne et malheureusement le lot quotidien dans bien d'autres lieux musulmans et c'est très mauvais pour l'image de la Communauté musulmane.
Celle-ci est marquée par l'anarchie et l'arrivisme de certains ce qui la rend stérile dans la representativit é et l'explication de l'islam et des musulmans que ce soit devant les autorités, les administrations , dans les médias et surtout devant l'opinion publique.
Au vue de cette médiocrité généralisée, la Communauté en s'appuyant sur les règles de la choura (la consultation obligatoire des croyants) doit imposer les assemblées générales chaque année avec la présentation du bilan moral et financier par toute association religieuse avec la sanction du vote des pratiquants pour les accepter ou les critiquer. C'est ce que prévoit le droit des associations et c'est une obligation.
D'autre part, le Conseil d'administration et le bureau doivent être renouvelés ou reconduits par des élections libres et transparentes chaque année.
Ensuite, pour permettre l'alternance des responsables et éviter les abus, il est juste que le mandat électif ne puisse pas être renouvelé indéfiniment et par conséquent il devrait s'arrêter au bout de 3ans afin de laisser la place à d'autres compétences.
Enfin, il importe aussi de faire appel aux nouvelles générations issues du cursus scolaire et universitaire français et parmi lesquels ne manqueront certainement pas des personnes compétentes connaissant la société française (son histoire et ses valeurs) capables d'agir dans la transparence et l'alternance pour le bien de l'intérêt général.
Cette position vient après une longue réflexion sur la situation délicate et dangereuse actuelle en France et elle est le fruit d'une expérience de très nombreuses années à proximité ou au sein de plusieurs associations.
Aujourd'hui, nous avons besoin de remettre en cause le fonctionnement de nos organisations religieuses marquées par l'opacité et la médiocrité de ceux qui s'auto proclament "responsables" sans en avoir les compétences.
De même, qu'il y a urgence à changer le discours sur l'islam et les musulmans afin de le rendre audible et proche des préoccupations des citoyens. Quand des braves gens, et il y en à beaucoup en France, sont gagnés par l'islamophobie cela démontre aussi l'échec des discours habituels toujours les mêmes répétés à n'en plus finir mais qui ne portent plus.
Wa Allahou a'lam.
Citer
 
 
+1 #1 Rben92 2014-01-15 10:35 Rien de choquant si ces fidèles ne sont pas membres de l'association.
Ce qui me peine le plus ce sont ces mosquées "marocaine", "algériennes"… via lesquels les pays tirent les ficelles et instrumentalise nt les musulmans français.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques