Rachel Corrie, elle avait 23 ans
Écrit par Stéphanie   
Vendredi, 16 Octobre 2009 04:22

 


Elle s’appelait Rachel Corrie.
Elle avait 23 ans.
Elle est arrivée en Palestine croyant que sa nationalité américaine suffirait à faire d’elle un bouclier humain efficace pour sauver des vies, des oliviers, des puits et des maisons. Mais Rachel est écrasée par un bulldozer le 16 mars 2003 dans la bande de Gaza. Comme beaucoup de jeunes gens, elle tenait un journal de voyage sous forme de e-mails qu’elle envoyait à sa famille et à ses amis aux Etats-Unis…

Au rythme des mots de la jeune pacifiste, RACHEL enquête sur cette mort en donnant la parole à toutes les parties impliquées, juxtapose des versions contradictoires du même évènement, observe les lieux du drame et dévoile de nombreux documents inédits.
Vérité ou mensonge ?
Témoignage ou propagande ?
Le film dénoue peu à peu l’écheveau et transcende son sujet pour devenir une méditation cinématographique sur
la jeunesse, la guerre, l’idéalisme et l’engagement politique.

Entretien avec Simone Bitton

Certaines des images que vous utilisez sont difficilement soutenables. Fallait-il montrer le cadavre de Rachel ?
Oui. Il fallait le montrer. Avant même le générique de début, et encore plusieurs fois dans le film pour que tout renvoie à cette image, au corps disloqué d’une jeune personne qui ne vieillira jamais.
Mon travail n’aurait eu aucun sens si j’avais détourné les yeux de cette image. Mais il fallait aussi partager la gêne éprouvée à me l’approprier, exprimer la réflexion qui m’a permis de le faire.
Le jeune homme qui a pris l’une de ces photos dit qu’il s’en est senti coupable, qu’il est conscient de la part d’obscénité qu’elle recèle. Mais il l’a prise car il fallait des preuves. Il dit aussi qu’il regrette de ne pas avoir eu une caméra vidéo, que la présence d’une caméra aurait peut-être eu le pouvoir d’empêcher la mort de son amie.
J’ai projeté des extraits du film récemment à Belfast, où j’étais invitée pour parler de mon travail en cours avec des
étudiants de cinéma. L’une des participantes au séminaire, une femme de ma génération, a raconté que les images l’avaient ramenée au temps de sa jeunesse, lorsqu’elle affrontait l’armée britannique à mains nues.

Rachel bande annonce du film Rachel

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Rachel "on t'oubliera pas" 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.
  

Sortie du Film :
Avant - premières

- Montreuil – Le Méliès : débat en présence de la réalisatrice le dimanche 11 octobre à 20h30 dans le cadre des Rencontres du Cinéma Documentaire
- Montpellier – Diagonal Capitole : débat en présence de la réalisatrice et du producteur le mardi 13 octobre à 20h – avec l’Association France Palestine Solidarité 34
- Bordeaux – Utopia : débat en présence de la réalisatrice le lundi 19 octobre à 20h30 – avec Génération Palestine, Palestine 33 et l'Union Juive Française pour la Paix
- Toulouse – Utopia Latin : débat en présence de la réalisatrice le mardi 20 octobre à 20h30 - avec Génération Palestine et l'Union Juive Française pour la Paix

Semaine du 21 au 27 octobre : Sortie nationale

- Paris - Reflet Médicis : débat en présence de la réalisatrice le 21 à 20h15
- Paris – Les 7 Parnassiens : débat en présence de la réalisatrice le 26 à 20h15
- St Denis – Les Ecrans : débat en présence de la réalisatrice le dimanche 25 octobre à 15h30
- Montreuil – Le Méliès
- Brive la Gaillarde – Le Rex
- Bordeaux – Utopia
- Toulouse – Utopia Latin
- Montpellier – Diagonal Capitole
- Marseille – Les Variétés : débat en présence de la réalisatrice le vendredi 23 octobre
- Lyon –CNP Terreaux : débat en présence de la réalisatrice le mardi 27 octobre
- Grenoble – Le Méliès
- Hérouville St Clair – Le Café des Images : débat en présence de la réalisatrice le jeudi 22 octobre
- Agen – Ledru Rollin + Marmande – Le Comoedia

(Source) (Source)

 

 

Commentaires  

 
0 #2 LE VESCERIEN 2010-04-27 23:58 Bonjour!

Le livre de :Mohamed Laïd ATHMANI SUR GAZA/ ISRAËL- 2008/2009 est dédié à RACHEL CORRIE,au maire de Bagnolet pour tout ce qu'il avait fait ,à Anidom Nidolga,à Samira Kinani, entre autres.

VOIR:http://www.edilivre.com/couv/19285/1.

LEMILITANTSANSF RONTIERES
Citer
 
 
+5 #1 LIMA 2009-10-16 11:19 "Rachel, on ne t'oubliera pas"…
et les autres aussi, SVP, bébés, enfants, vieillards, femmes, hommes, victimes palestiniennes depuis bien trop longtemps maintenant sur leurs propres terres de massacres et autres violences…
merci de ne pas oublier les autres qui, oui, ne sont pas américains mais pire, qui sont CHEZ EUX. Mon commentaire peut paraître méchant, mais je m'en fous… des images de palestiniens morts dans des conditions atroces, il y en a plein… mais celles-ci, on ne les montrent pas… pourquoi ?
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Liens commerciaux