Quatre mois…
Écrit par Stéphanie   
Jeudi, 29 Octobre 2015 19:23

Quatre mois ! Quatre mois se sont écoulés depuis mi-juin, depuis que le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a convoqué les « dhimmis de la République »[1] à son Instance de Dialogue avec l’Islam de France (I.D.I.F.). Après quatre mois de délai, son altesse sérénissime vient de pondre un malheureux compte-rendu qui ne casse pas trois pattes à un canard, défonce les portes ouvertes et ne prévoit quasiment rien de concret. Quatre mois pour une copie bâclée, on peut valablement se demander si sa majesté est un élève médiocre ou s’il a un réel manque de considération pour le petit personnel qui ambitionne de représenter l’islam de France sous tutelle gouvernementale.

Bien sûr qu’il n’a pas que ça à foutre le ministre. Le pauvre, il a été débordé par les vacances estivales, la canicule et la circulation routière, et par l’immigration massive de réfugiés et les camps de migrants qui débordent, et par la menace islamiste et la détection d’hypothétiques réseaux dormants, et par une petite guéguerre en Syrie contre on ne sait plus trop qui à force. Il s’en fout bien, lui, que la Communauté Musulmane en France soit divisée par les querelles intestines et incapable de s’organiser toute seule. Il s’en fout bien qu’elle soit méprisée par la République et décriée par les trois quarts des français. Tout ce qui lui importe à lui c’est de finir son petit mandat de premier flic de France sans faire de vagues, hormis peut-être une petite vague d’arrestation de présumés terroristes pour se donner bonne conscience. Allez ! Encore un an à tenir Bernard, et ça ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Croyez-moi, malgré ses billets doux, ses œillades et ses belles promesses énamourées d’il y a quatre mois, « Casanova » ne changera rien au sort des Musulmans de l’Hexagone et ne mettra rien de sérieux en place avant le changement de majorité plus que prévisible en 2017, de ça vous pouvez être sûr. La pré-campagne présidentielle va commencer d’ici six mois et aucun candidat ne s’avisera de promettre quoi que ce soit à un électorat musulman « bouc émissaire » pour le moins gênant, auquel par ailleurs il n'est jamais donné la moindre consigne de vote. Le présent billet, s’il parvient aux grandes oreilles du ministre, le piquera peut-être au vif d’annoncer quelque chose de fort et de faire semblant de le commencer, mais pour que la moindre mesure concrète soit suivi d’effet, ce sera une autre paire de manches que « Cazou » n’est pas prêt d’enfiler.

Pendant ce temps-là ça gesticule doucement du côté des Conseil Français du Culte Musulman (C.F.C.M.), Union des Organisations Islamique de France (U.O.I.F.), Rassemblement des Musulmans en France (R.M.F.), Grande Mosquée de Paris (G.M.P.) et plus si affinités. qui semblent avoir le feu aux fesses. Tous ces braves gens se réunissent bruyamment pour faire savoir – on ne sait pas trop à qui, à leur ministre de tutelle peut-être – qu’ils sont mobilisés pour ne rien faire d’autre que sauver leurs prétentions au leadership et les prérogatives qui vont avec. Ils tiennent absolument à faire savoir que l’heure de la retraite anticipée n’est pas là de sonner pour eux, quand bien même ils sont incapables de faire mieux que ce qu’ils n’ont pas fait jusqu’à maintenant.

Comme d’habitude, la mainmise sur la communauté musulmane de France continuera d’être assurée par les chancelleries et autres ministères du culte, en fonction des inféodations et des mètres carrés prosternables. Personne ne prendra la moindre initiative pour protester et proposer quoi que ce soit d’émancipateur ou de revendicatif. Tout le monde fera le dos rond ou grommellera dans son coin en attendant que ça passe mais se gardera bien de contester l'assujettissement forcé aux autoproclamés. Certains s’estimeront même flattés si un strapontin leur est tendu pour siéger au sein de l’Instance de Dialogue avec l’Islam de France (I.D.I.F.). En attendant, comme c’est beaucoup trop tôt, avant de poser leurs grosses fesses dans les salons ministériels, ils devront rester debout au garde à vous, et pendant sans doute bien plus que quatre mois …

Daniel-Youssof Leclercq

[1] « Les Protégés ».

 

Commentaires  

 
0 #1 larbi havera 2015-10-30 16:51 APPEL À CANDIDATURE POUR LES ÉLECTIONS RÉGIONALES EN ÎLE-DE-FRANCE
Madame, Monsieur,
Les élections régionales se dérouleront les dimanches 6 et 13 décembre 2015, sous forme de scrutin de listes.
L'Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF), à l’issu d’un vote de son bureau politique, a désigné à l'unanimité M. BOURCHADA Nizarr Vice-Président, conseiller municipal à Brie Comte Robert et conseiller communautaire à l’Orée de la Brie, pour conduire la liste UDMF en Ile-de-France.
Ces dernières décennies, face aux échecs successifs des différents partis au pouvoir, les citoyens se sont progressivement détournés de la vie politique.
En effet, cette dernière est sur le point de s’essouffler, faute de considérations éthiques.
L’UDMF est née pour faire entendre toutes les voix, de femmes et d’hommes, indignés par ce constat. Nous sommes déterminés à les écouter afin d’œuvrer ensemble, pour une Île-de-France qui nous rassemble.
Redonnons vie à la politique, déployons notre énergie dans un projet commun, mené dans le respect de l’Autre.
Ces élections régionales représentent un événement clé pour exprimer notre volonté d’agir avec TOUS les individus qui le souhaitent, sans distinction d’origine, de croyance, de statut social ou professionnel.
L’UDMF est impatient d’accueillir ses nouvelles forces d’action.
Aussi, lançons-nous un appel à candidatures auprès de tous nos sympathisants. Si vous souhaitez vous porter candidat(e), merci de nous communiquer vos motivations par mail à l’adresse : candidature2015@udmf.org.
Les constitutions de liste seront discutées et validées au sein de la Commission Nationale d’Investiture de l’UDMF.
Bien sincèrement,
Khalid MAJID
Président de L’UDMF
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques