Peut-on compter sur vous ?
Écrit par Stéphanie   
Dimanche, 18 Décembre 2011 03:57

La droiture et la loyauté figurent en bonne place parmi les signes manifestes de la piété. A contrario, l’hypocrisie qui se caractérise par les mensonges, les tricheries, la corruption, la jalousie et les trahisons mène immanquablement à la perdition ici-bas et dans l’au-delà.

Lorsque vous êtes en retard, inventez-vous un empêchement imaginaire ou admettez-vous votre négligence voire votre flemme ? Quand on vous prend en défaut, produisez-vous une bonne excuse ou reconnaissez-vous spontanément votre tort ? Etes-vous franc et sincère, peut-on vous croire lorsque vous promettez quelque chose, êtes-vous ponctuel et restituez-vous ce qu’on vous prête ou ce qu’on vous confie ? En bref, êtes-vous digne de confiance ? Les mauvaises manières et les incivilités sont devenues totalement courantes et il est de plus en plus répandu aujourd'hui de « raconter des salades », de ne pas venir à l'heure convenue aux rendez-vous et de ne pas tenir ses engagements. Tout le monde les banalise sans se culpabiliser plus que ça et en prend à son aise, mais imaginez quels seraient les dégâts occasionnés par ces «maladies» si elles contaminaient la police, les pompiers ou les médecins appelés en urgence.

On a beaucoup de désillusions avec les emprunteurs. Quoi qu’on prête, ils ne rendent ni dans les temps alloués ni en l’état originel et on doit s'estimer heureux quand ils veulent bien se donner la peine de restituer. Et quant aux prêts d'argent, il faut le plus souvent les transformer en dons gracieux si on veut éviter de longues et pénibles procédures de recouvrement. Ce qui est dommage, c’est que la défiance et l’égoïsme l'emportent désormais sur l'entraide spontanée et que les trop rares bons aient à payer dorénavant pour les mauvais. Et il en est qui mentent sur ce qu'ils (ne) font (pas) ou ce qu'ils (ne) sont (pas) pour dissimuler leur véritable personnalité mais leurs mensonges ne font que dissimuler temporairement leurs travers, leurs vices et leurs méfaits qui peuvent alors croître et se multiplier en toute quiétude. Ils ne semblent pas prendre conscience le moins de monde que la vérité demeure le seul rempart contre les mauvaises actions et pour éviter la honte d'avoir un jour à les admettre.

Imaginez qu’on vous avance une chaise et qu'on vous la retire en douce au moment où vous vous asseyez. Quand vous vous rétamerez, vous aurez un petit aperçu de ce que les autres ressentent et comment ils vous considèrent quand vous trahissez vos engagements. Si vous manquez à votre promesse, même rien qu'une seule fois, le mal sera fait irrémédiablement car il y a peu de chances pour qu’on vous fasse encore confiance à l’avenir. C’est ce que pensent les autres de vos comportements qui bâtit peu à peu votre réputation, bonne ou mauvaise, donc, si vous avez un tant soit peu de considération pour vous même, faute d'en avoir pour les autres, respectez vos engagements quoiqu’il vous en coûte ! Il est bien plus difficile de se débarrasser des mauvaises habitudes que d'en acquérir de bonnes. Ne promettez donc jamais rien à la hâte, même par politesse ou par faiblesse, sans être sûr de ne pas changer d’avis dès que votre « rencard » a tourné les talons. Il n'y a pas de «petites promesses», qu'on peut négliger ou oublier sous prétexte qu'elles sont de moindre importance. Et si vraiment des impondérables vous ont empêché d'honorer un engagement, votre devoir premier sera de contacter au plus tôt la personne vis-à-vis de laquelle vous vous étiez engagé, non seulement pour vous en expliquer et vous excuser mais pour la remplacer par une autre à laquelle vous ne manquerez surtout pas cette fois.

Les Musulmans sont censés donner l’exemple en étant honnêtes, sincères et dignes de confiance (1). Ils doivent tenir parole en toutes circonstances et prendre soin de ce qui leur est confié, tant en ce qui concerne les biens matériels que les secrets, et tout manquement doit être dûment réparé ou indemnisé à la hauteur du préjudice subi. Le mensonge, la sournoiserie et la trahison sont des vices qui mènent aux pires défauts et à l’égarement graduel de la voie de DIEU. Les menteurs et ceux qui négligent sciemment leurs engagements peuvent être légitimement considérés comme des hypocrites tant qu’ils ne se réforment pas (2). Que dire encore des tricheries commerciales (3) dont les auteurs doivent être châtiés à la hauteur de leurs fraudes tout comme ceux qui utilisent leurs fonctions pour solliciter ou accepter des présents, des « dessous de table », des « pots de vin » et autres « bakchichs » en échange de leurs intercessions. L’Islam condamne sévèrement toutes ces formes de corruption, d’extorsion et de concussion qui rongent les sociétés, même les plus évoluées, et c’est à cet escient que le Prophète   (ص) a formellement interdit aux fonctionnaires d’accepter le moindre cadeau (4). DIEU a volontairement pourvu les individus de manière inégale (5), en richesses, en beauté, en santé, et chacun peut s’en trouver éprouvé en conséquence et supporter sa condition avec plus ou moins de difficultés. La jalousie, l’espionnage et les travers qui s’y rattachent, qui en poussent plus d’un à user de médisance et de nuisances envers leur prochain (6), ne sont que des abjections pitoyables. Il faut toujours avoir à l’esprit que seuls la patience, la résignation, l’altruisme et l’humanisme permettent de venir à bout des difficultés et mènent à la réussite, dans ce monde et dans l’autre.

Daniel-Youssof Leclercq

1 « Ho, les croyants ! Remplissez les engagements. » (Coran 5 :1). « Et remplissez le pacte de DIEU quand vous pactisez. Et ne brisez pas les serments après les avoir renforcés et désigné DIEU comme garant contre vous. Vraiment DIEU sait ce que vous faites ! » (Coran 16 :91). « Et ceux qui remplissent leurs pactes lorsqu'ils en ont fait, ceux qui sont endurants dans l'adversité, la détresse, et lors de la guerre, les voilà les véridiques ! Et les voilà les pieux ! » (Coran 2 :177). « DIEU vous commande, en vérité, de rendre aux gens leurs dépôts, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité. Oui, c’est le meilleur à quoi DIEU vous exhorte ! DIEU demeure, en vérité, Celui qui entend, qui voit. » (Coran 4 :58). « Et qui sont scrupuleux observateurs de leurs dépôts et de leur pacte, et qui se dressent avec leurs témoignages, et qui prennent soin de leurs Offices. Ceux-là seront dans les Jardins, honorés. » (Coran 70 :32-35.) « DIEU vous impose, certes, de vous libérer de vos serments. Votre patron, cependant, c'est DIEU ; et c'est LUI le savant, le sage. » (Coran 66 :2)

2 « Oui, Soumis et Soumises, croyants et croyantes, dévoués et dévouées, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, bienfaisants et bienfaisantes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur sexe et gardiennes, invocateurs de DIEU beaucoup et invocatrices, DIEU a préparé pour eux pardon et énorme salaire. » (Coran 33 :35). « Les sournois et les sournoises (les hypocrites) sont bien les uns des autres ! Ils commandent le blâmable, et interdisent le convenable, et replient leurs mains. Ils oublient DIEU ; eh bien, LUI aussi les oublie. Oui, c'est eux, les hypocrites, qui sont les pervers ! Aux sournois, aux sournoises et aux mécréants, DIEU a promis le Feu de la Géhenne pour qu'ils y demeurent éternellement. C'est suffisant pour eux. Et DIEU les maudits. Et pour eux un châtiment durable. » (Coran 9 :67,68). « DIEU, vraiment, ne guide pas celui qui est outrancier, mensonger ! » (Coran 40 :29). « Ho, les croyants ! Pourquoi dites-vous ce que vous ne faites pas ? C'est en grande détestation auprès de DIEU, de dire ce que vous ne faites pas. » (Coran 61 :2,3). « L’Envoyé de DIEU a dit : "Vous ne me trouverez jamais ni avare, ni menteur, ni poltron". » (Boukhary 56/24/1 – 57/19/6). « Quatre choses, lorsqu'elles se rencontrent chez un individu, en font un parfait hypocrite : Mentir quand il parle, manquer à sa promesse, trahir les engagements pris, être de mauvaise foi lorsqu'il pactise. Celui chez qui se trouve une seule de ces quatre choses sera atteint de quelque hypocrisie jusqu'au moment où il s'en sera débarrassé ». (Boukhary 58/17/1 et aussi 46/17/1 – 52/28/2 – 55/8/1). « Ne mentez pas car le mensonge mène à l’impiété et l’impiété mène à l’Enfer. L’homme qui use régulièrement de mensonge en viendra à être inscrit auprès de DIEU comme un grand menteur. Soyez véridiques car la véracité mène à la piété et la piété mène au Paradis. L’homme qui dit toujours la vérité en viendra à mériter le nom de très véridique ». (Boukhary 78/69/1 - Abou Dawoud 40/80)

3 « Malheur aux fraudeurs qui, lorsqu'ils reçoivent, exigent que les gens fassent mesure pleine, et lorsqu’eux mêmes leur mesurent ou pèsent, trichent ! » (Coran 83 :1). « Faites pleine la mesure, et ne soyez pas des tricheurs. Et pesez à balance droite. Et ne rongez pas sur les choses des gens ; et ne commettez pas de désordre sur terre, en fauteurs de désordre. » (Coran 26 :181-183).

4 « Et ne vous entre-dévorez pas vos biens à tort, ni ne vous en servez près des juges pour vous permettre par péché de dévorer une partie des biens des gens, alors que vous savez. » (Coran 2 :188). «le Prophète fit un sermon, il loua DIEU, et lui rendit grâces, puis après l'exorde il ajouta : « J'ai employé un homme d'entre vous comme agent pour remplir un devoir dont DIEU m'a investi et cet homme vient dire : Ceci, est votre argent, et ceci c'est un cadeau qui m’a été attribué. Pourquoi n'est-il pas resté dans la maison de son père et de sa mère pour attendre son cadeau. Par DIEU, qu'aucun de vous ne prenne une chose sans y avoir droit ; sinon, il la portera quand il rencontrera DIEU. Je reconnaîtrai sûrement celui d’entre vous qui rencontrera DIEU en portant un chameau qui mugit, un boeuf qui beugle ou un mouton qui bêle. » (Boukhary 24/67 - 51/17/2 - 83/3/8 - 90/15/1 et Mouslim 33/27)

5 « Ne convoitez pas ce en quoi DIEU a donné aux uns d'entre vous excellence sur les autres : aux hommes la part qu'ils auront gagnée, et aux femmes la part qu'elles auront gagnée. Demandez à DIEU, de par Sa grâce, DIEU, vraiment, demeure savant en tout. » (Coran 4 :32).

6 « Ho, les croyants ! Evitez de trop conjecturer ; oui, une partie de la conjecture est péché. Et n’épiez pas ; et ne médisez pas les uns des autres. – l’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? Non ! Vous en avez horreur ! – et craignez DIEU. Oui, DIEU est le grand accueillant au repentir, miséricordieux. » (Coran 49 :12). « Et n'obéis à aucun grand jureur, ce méprisable, ce grand séducteur, ce grand colporteur de médisance » (Coran 68 :10,11). « Défiez-vous des soupçons, car le soupçon est plus mensonger que la réalité ; ne soyez pas indiscret : n'espionnez pas, ne soyez pas envieux, ne soyez pas fâchés. Soyez comme des serviteurs de DIEU frères ». (Boukhary 78/57/1 – 78/58/1 – 85/2/1 – 67/46/2). « A celui qui me garantira ce qu’il a entre ses mâchoires (sa langue) et ce qu’il a entre les jambes (son sexe), je lui garantis le paradis ». (Boukhary 86/19/2 – 81/23/1)

 

 

Commentaires  

 
+6 #2 Oum-Safiya 2011-12-21 17:52 Salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakaatouh

Ce rappel illumine mon coeur, à une époque où posséder ces qualités est si rare.

A tel point qu'une personne soucieuse de sa ponctualité, de ses engagements, et du moindre mal qu'elle pourrait causer à autrui, semble étrange pour son entourage.

Etre correct est devenu quelque chose d'étrange et de si difficile. Nos coeurs sont morts … Ce rappel est une perle, pourtant tout ce qui y est dit devrait émaner de notre logique.
Que Dieu ravifie notre foi, et notre coeur.

Salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakaatouh
Oum-Safiya
Citer
 
 
+8 #1 Oummou Souleymène 2011-12-20 11:53 Assalemou alaykoum,

Qu'ALLAH te récompense pour ce rappel.
Qu'ALLAH nous guide et nous pardonne nos manquements !
Vraiement, il se fait rare de rencontrer des frères et soeurs qui respectent leurs engagements, leur promesse.
Et lorsqu'on en rencontre, on est admiratif et stupéfait !
Soubhanallah, quel mauvais exemple nous donnons ! Nous disons aimer le prophète mais nous ne le faisons pas vivre à travers nos actes. S' il était vivant, je crois que sa colère se verrait sur son noble visage !
Fraternellement .
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques