Pèlerinage à la Mecque sur France 5
Écrit par Stéphanie   
Dimanche, 08 Août 2010 14:27

France 5 a eu la bonne idée de rediffuser le documentaire sur le pèlerinage à la Mecque, à la vielle du mois sacrée de Ramadan... Une manière plus pragmatique d'aborder les questions de l'Islam dans le monde... Un documentaire de 52 minutes de Morad Aït-Habbouche et Hervé Corbière (LPBV! /Antipode 2008).

Première diffusion le lundi 9 aout 2010 à 15 heures 40
Re-diffusion le dimanche 15 aout à 10 heures 20
Re-diffusion Mardi 24 aout à 1 heure 35

Visionner un extrait du documentaire en bas de page ...

Pèlerinage, un business éternel...
Documentaire

Le hadj, l'un des cinq piliers de l'islam, ne dure que cinq jours mais réunit des millions de musulmans à La Mecque.
© ProdMorad Haït-Habbouche et Hervé Corbière ont filmé le pèlerinage à La Mecque à un moment charnière de son histoire. Ces lieux saints, face à l'afflux toujours croissant de fidèles, sont devenus l'objet d'investissements faramineux. Une nouvelle manne économique qui bientôt supplantera l'or noir.

Chaque année, ils sont des millions de musulmans venus du monde entier, de toutes conditions et de tous âges à envahir la route qui mène à la ville sainte. Ils font le hadj, un des cinq piliers de l'islam. Le pèlerinage, composé de quatre étapes, ne dure que cinq jours, mais constitue un moment important dans l'économie saoudienne. En 2006, il a rapporté plus de 5 milliards d'euros. Et ce n'est qu'un début. D'ici à 2050, la population musulmane devrait passer de 1,3 à 2,5 milliards de personnes. L'Arabie saoudite l'a bien compris. Le documentaire suit donc cet impressionnant phénomène religieux et économique. Sous une chaleur de plomb, la foule compacte s'ébranle pour rejoindre le mont Arafat, sur lequel les fidèles prient et psalmodient. Cette première étape donne le ton de ce voyage communautaire. Une expérience de patience et de dénuement. A Muzdalifah, les pèlerins dorment en plein air. Mohammed Al-Amoudi est à la tête de l'un des deux restaurants qui, en une seule journée, distribuent gratuitement des millions de repas. L'homme a fait fortune dans la finance internationale et remplit ici l'un des devoirs de tout musulman : l'aumône. Dans le royaume saoudien, où la TVA n'existe pas, la zakât est une contribution obligatoire calculée en fonction des bénéfices. Ce multimilliardaire offre pour plus de 20 millions d'euros en repas, vêtements, couvertures. Arrivés à Mina, hommes et femmes accomplissent le rite de la lapidation des stèles. Chaque minute, 6 000 croyants défilent devant elles. Le site est placé sous haute surveillance. La sécurité est aussi une façon d'assurer le business. Dans l'une des 44 000 tentes installées pour l'occasion, on retrouve Hassan Attout, médecin bordelais qui, avec sa femme, a franchi le pas. Malgré la formule à 3 500 euros par personne, il reste logé à peu près à la même enseigne que les autres pèlerins.

Quatrième étape du hadj : La Mecque

Un pèlerinage aux retombées économiques impressionnantes.
© ProdAprès de longues heures de bus pour rejoindre La Mecque, l'ultime étape, il pourra enfin partager avec trois autres pèlerins une chambre dans un hôtel cinq étoiles. Au centre de la Grande Mosquée, les pèlerins tournent sept fois autour de la Kaaba, qui abrite la Pierre noire, relique sacrée de l'islam. La Mecque, c'est aussi le point culminant du business. Chaque hôtel possède son centre commercial où l'on dépense sans compter. Déjà au temps du prophète Mahomet, la ville était un carrefour commercial pour troquer, acheter, vendre. Aujourd'hui, rien n'a changé. Pendant la semaine du pèlerinage, les commerçants réalisent presque la moitié de leur chiffre d'affaires annuel. Vendeurs et acheteurs parlent sans tabou de ce tourisme religieux. Cette frénésie ne s'arrête que le temps des prières. Projets immobiliers luxueux, commerces, la ville est un vaste chantier. 40 milliards d'euros ont été débloqués pour la développer et la désenclaver. Au pied de l'immense hôtel en construction, Abderahmane Belgat, directeur général du groupe Accor en Arabie saoudite et au Soudan, déclare : « Ce qui est fabuleux, c'est que c'est un gros business qui est fait avec un grand respect du religieux. » Ici, le mètre carré constructible est le plus cher au monde : 120 000 à 150 000 euros. Au cœur de ce marché juteux, le groupe Ben Laden, l'un des plus gros entrepreneurs du Moyen-Orient qui, depuis le 11 septembre 2001, ne s'exprime plus que par son porte-parole : « Ce n'est pas pour l'argent que nous faisons cela, mais bien pour tous les pèlerins et tous les musulmans du monde entier. » D'ailleurs, seuls les musulmans peuvent investir ici. Un business musulman pour les musulmans et par les musulmans, pour l'éternité…

Valentine Ponsy


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

 

Commentaires  

 
0 #6 Salam alaykoum 2012-03-29 09:57 C'est tout ce que France 5 a trouvé a dire sur le pélerinage dans l'islam que c'est un buisseness ! Sa démontre bien tout le niveau de ce genre de chaîne ! ont vole très bas…

C'est avant tout un acte d'adoration pour le musulman, un pilier de l'islam afin de se rapprocher de Notre Seigneur.

Il est beaucoup plus enrichissant pour les gens de leurs parlé du but du pélerinage et son histoire.

Que de leurs parlé que cela rapporte de l'argent…

Mais que voulez-vous… ils ne sont pas la pour vous parlez en bien de l'islam.
Citer
 
 
+1 #5 chafik 2010-09-09 02:14 salut,
tres bonne émission , merci beaucoups pour ces illustrations,
Citer
 
 
+1 #4 samyrah 2010-08-20 08:44 Salam alaykoum, je réside dans le 93 et je voudrais faire des dons de vêtements …etc pourriez vous m'orienter vers une association s'il vous plaît !
Merci d'avance .
BON RAMDAN A TOUS ET A TOUTES !!
Citer
 
 
+2 #3 Amine laurent 2010-08-10 13:13 Salam, bonjour,
Le pélerinage bien sur, est avant tout un acte d'adoration et surtout un devoir pour tout musulman qui en a les moyen et la santé. Mais il est faut de dire que ce n'est pas aujourd'hui un bisness car depuis quelque années, le prix du pélerinage a doublé voir triplé O nom de quoi?!!! mise a part empecher les classe pauvre voir moyenne d'y aller. Il est sur que contrairement au pétrole, le pélerinage est une source inépuisable de rentrée d'argent. et malheureusement il ni a pas que le pélerinage…aller acheter un monton a la période du grand l'aid!!! Pour ma part je trouve cela scandaleux, avant tout cela doit etre une affaire religieuse, donc de facilité a chacun de pouvoir les accomplir et non une affaire de gros sous.
Citer
 
 
+3 #2 MOI 2010-08-09 20:18 LA VERSION FRANCAISE EST TOUJOURS HYPOCRITES LE HADJ N'A JAMAIS ETE UN BYSNESSE COMME FINALITE MEME SI CELA DOIT IMPLIQUER DES ACTES COMMERCIAL EVIDEMENT Citer
 
 
+3 #1 opprimé75 2010-08-09 09:27 c'est très intéressant mais les horaires de diffusion ne concerne pas une population jeune ni active !!!
Le mieux c'est entre 20H et 22H pour, sinon c'est que de la pub pour de la pub.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques