Ordre d’importance, orgueil et esprit critique
Écrit par Stéphanie   
Mardi, 25 Octobre 2011 02:39

Le Coran et les Traditions Prophétiques authentiques doivent prévaloir sur les avis personnels et les considérations fumeuses de ceux qui se prétendent investis. Les initiatives de ceux qui ont effectivement assimilé l’Islam et l’explicitent intelligemment doivent néanmoins être encouragées.

Contrairement aux affaires matérielles où il leur arrive d’exceller, la plupart des Musulmans sont étonnamment dénués de qualifications et d’exigences en ce qui concerne leur foi. Au lieu de s’instruire pour accroître leur autonomie et leur efficacité spirituelle, ils cèdent trop souvent à la facilité en sollicitant des fatwas (1) auprès de « grands chefs de l’Islam » qui ne se soucient pas toujours des tenants et aboutissants des sentences qu’ils rendent et de leurs répercussions sur ceux qui les exécutent béatement. Et que dire de ceux qui, par excès de zèle, harcèlent leurs prochains en s'évertuant à imposer des babioles tout en condamnant les innovations et autres manquements à tort et à travers (2). On a peine à croire que des longueurs de barbes, de pantalons ou de prépuces ont plus d’importance que la longanimité, la générosité, la sincérité, la loyauté, l’opiniâtreté, la ponctualité, le respect des engagements, du bien d’autrui ou des obligations ou interdictions islamiques majeures.

Naturellement, quand ils émanent d’une autorité telle que le Prophète (ص), les détails ne sont jamais négligeables. Toutefois, avant d’adopter une opinion ou une pratique, il faut s’assurer qu’elle ne relève pas de la mythologie ou de la mythomanie. Les obligations et les interdictions islamiques issues du Coran et des Traditions Islamiques authentiques coulent de source et ne sont normalement jamais tirées par les cheveux. Il faut les mettre en pratique intelligemment, en tenant compte des contextes, des aptitudes et des susceptibilités de tout un chacun. Ceux qui se forgent des arguments sur mesure, par vice ou malhonnêteté, pour favoriser ce qui leur convient ou négliger ce qui les rebute, sont des êtres malfaisants et inconscients du fait que tout mensonge ou faux propos attribué au Prophète (ص), sera sévèrement châtié (3). Les orgueilleux qui agissent de même auront beau jurer fidélité à DIEU, ils risquent autant la déchéance (4) que celui qui a été banni pour sa suffisance (5).

La priorité des priorités doit être donnée aux enseignements islamiques fiables et non à ce qui est imaginé, sujet à caution ou rapporté hors contexte car « le meilleur des propos (Hadiths), c'est le Livre de DIEU et la meilleure manière de se conduire est celle de Mohammed (ص). Les pires des choses sont celles qui sont des innovations » (6). Le fait que DIEU et Son Prophète (ص) insistent sur une injonction religieuse indique ô combien les Musulmans doivent s’y attacher ; plus une affirmation, une obligation ou une interdiction est réitérée dans les Textes Sacrés, plus on doit la prendre en considération. On se consacrera en priorité à ce qui est évident et essentiel avant de s’occuper des détails de moindre importance (7), en se dédouanant totalement des superstitions et des futilités, tout en demandant à DIEU de nous en prémunir (8), car religion ne doit jamais rimer avec crédulité ou bigoterie. On doit avoir un minimum d’esprit critique et ne pas se contenter d’ânonner n’importe quoi. Avant de mettre en pratique des enseignements incertains, on les évaluera à l’aune de l’intelligence dont DIEU nous a dotés, ne serais-ce que pour s’assurer de leur validité et de leur innocuité. L’Islam recommande aux Musulmans de remettre en question les traditions, fussent-elles ancestrales (9) et de ne pas manifester trop de sectarisme (10) envers les opinions des autres. Le Prophète Mohammed (ص) ne s’est jamais considéré au dessus des Lois divines et les a toujours fait prévaloir sur son avis et ses propres décisions(11). Le fait même que le Coran ait pu le désavouer (12) montre clairement que les préceptes qu’il recèle ne sont pas de sa propre composition mais émanent bien du DIEU Unique qui l’inspirait.

Daniel-Youssof Leclercq

1 Décisions ou ordonnances religieuses.
2 « DIEU ne fera pas disparaître la science en l'enlevant directement aux hommes, mais il la fera disparaître en faisant disparaître les savants, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus un. Alors les hommes prendront pour chefs des ignorants qui, interrogés, répondront sans la moindre science, s'égarant eux-mêmes ainsi et égarant les autres. » (Boukhary 3/34/1- 96/7/1 et aussi Coran 6 :119, 31 :20, 45 :18)
3 Comme en a averti le Prophète (ص) : « Quiconque mentira intentionnellement sur mon compte qu’il aille prendre place en enfer ! » (Boukhary 3/38/1 à 5, 60/50/9 et 61/5/2)
4 « Oui DIEU sait infailliblement ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent. IL n'aime pas, vraiment, ceux qui s’enflent d’orgueil. » (Coran 16 :23) « Et ne foule pas la terre avec orgueil : non, tu ne sauras jamais déchirer la terre et tu ne pourras jamais être haut comme la montagne. Tout cela est chose dont le vice est détesté auprès de DIEU. » (Coran 17 :37,38)
5 « - Et lorsque Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent ; sauf Satan qui refusa, et se gonfla. Or il était du nombre des mécréants. » (Coran 2 :34)
6 Boukhary 96/2/3
7 « Youssof-ben-Malaak a dit : "J'étais chez `Aïcha, la mère des Croyants, quand un homme de l’`Iraq entra et dit : "Quel est le meilleur linceul ? - Malheureux ! répondit `Aïcha, en quoi cela te gêne-t-il ? – ô, Mère des Croyants, reprit-il, montre-moi ton exemplaire du Coran. - Pourquoi ? répliqua-t-elle. - Afin que je coordonne (ma copie) sur lui, car on le récite sans ordre.
- En quoi cela te gêne laquelle (des sourates) tu récites d’abord ? Tu l'as récité avant cela. La première partie qui en a été révélée est une sourate de celles dites mofassal, dans laquelle il est fait mention du Paradis et de l'Enfer. Ensuite, quand les hommes sont venus à l'Islam, il y a été fait mention de ce qui est permis et de ce qui est défendu. Si le Coran avait débuté par interdire le vin, on aurait dit : Nous ne cesserons pas d'en boire. S'il avait débuté par interdire l’adultère, on aurait dit : Nous ne renoncerons jamais à l'adultère. C'est à La Mecque, alors que j’étais une enfant ne songeant qu'à jouer, que fut révélé à Mohammed : "Non mais l’Heure sera leur rendez-vous. L'Heure, cependant, est chose très terrible et très amère." (Sourate 54 Verset 46). J'étais sa femme quand furent révélées les sourates 2- La Vache et 3- Les Femmes. `Aïcha lui montra ensuite son exemplaire du Coran et lui dicta les versets de la sourate". » (Boukhary 66/6/1)
8 Coran 5 :101-102, 11 :47, 17 :36
9 Coran 2 :170, 5 :104, 31 :21
10 Coran 4 :135, 9 :23-24, 58 :22
11 « Je vais décider entre vous deux d’après le Livre de DIEU » (Boukhary 96/2/4)
12 Alors que sa prédilection allait vers des notables mecquois plutôt qu’à un pauvre aveugle (Coran 80 :1-11).

 

 

Commentaires  

 
-7 #6 mohamed95210 2011-12-08 12:42 machallah j ai 5 point negatif, je vois que il y a beaucoup qui defondent la sonna, vous serez toujours humilié jusqu a ce que vous reveniez a votre religion que allah a garee pour vous, pas celle vous vous etes inventer par passion, faiblaisse, paresse et ignorance.
allah dit dans le coan"si tu suis la plus part des gents ils t egareront du santier d allah"
et il dit aussi la plus part des gents sont des egarer et que allah me protege.
Citer
 
 
0 #5 moslim 2011-12-08 00:03 as salam aleicoum

Barbu et fier de l'etre cà fait partie de la sunna et pour ressembler…
qu'ALLAH m'aide et me facilite… alhamdoulilah

www.rachidabouhoudeyfa.com/Sermons/30/Barbu-et-fière-de-l'être

wa salam
Citer
 
 
-6 #4 mohamed95210 2011-12-06 13:41 ce qu il conserne la barbe et la longueur de la barbe ce que vous appelez des babiole, il y a pas de babiole dans la sonna du propheteSAWW, la barbe il y a 5 hadith authentique dessu, et la longeur de l habille le prophete a ditSAWW, "tous ce qu il depasse les chevilles sera en enfer"c est pas une menace?ou le message il parle dans le vent ou il nous a menti?? Omar le kalif bien guide etai entrain d agonise et un jeune rentre pour le saluer, en sortant il a vu que son kamis etai long, il lui demande de le raccoursir et en disant "c est plus pure pour ton kamis et plus satisfesant pour ton senieur" si c est pas imprtant Omar n aurai pas fait la remarque alor qu il agonisai. Allah dit dans le coran en parlant du prophete" il ne parle pas par passion, c est que des revelations revelé" et il a dis auusi"celui qui a obei au message a obei a dieu" donc nous on lui obei en tous, le petit et le grand, dans l exterieur et l interieur, et les savant disent que le bien de l interieur se vois forcement a lexterieur ce lui qui suit la sonna tu le verra sur lui, et le contraire est vrai aussi et dans la sonna et la religion tout est important contrairement a beaucoup de laxiste qui suivent leur passion et tentent de demonter l islam en commencant par les petites pierres. Citer
 
 
-6 #3 moha95210 2011-12-06 13:40 Assalamoualcyom ,

Mon frere je te remerci pour les efforts que ti fait pour la umma mais il y a des sujets si tu n a pas de sciense religieuse accise par des savants pas par les livre il ne faut en discuter car c paradis ou enfer. dans ce texte vous entrainer les gents a des chose tres gra
ve comme extraire les jugement des textes sans retourner vers les savants et ca c est tres grave car il faut avoir une connaissance tres profonde des "ousul oul fikh" pour pouvoir le faire.meme si vous connaisser le coran et sonna par coeur ca vous ne permet pas de faire des jugement ou de fatwa car il y a des methodes pour extraire les fatwa des texte et c est un sciense a part entiere.
aussi vous dites que les grand chef de l islam ne se soucient pas des conseconse de leur fatwa sure ceux qui les applique, c qui qui se soucient alors? VOUS??? la vous etes parti tres loin, les savant sont la lumiere de la umma, sans eu nous seront comme des animaux, allah a dit" Dieu atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage !et aussi il a dit «Seuls craignent Dieu, de tous Ses esclaves, les savants»et le prophete SAWW a dit «Ce bas-monde est maudit et tout ce qu'il contient est maudit sauf l'évocation de Dieu et ce qui s'ensuit, de même qu'un savant ou un étudiant»alors il faut arreter de dire que les savant ne savent pas ce qu il se passe et si un jour vous appeler un savant de la france ou d un autre pays pour une fatwa vous allez etre surpris de leur connaissance de l etat des musulment de ce payes et des moeurs, et si il ne connaisse pas la realite de ce pays ils ne font pas de fatwas.
Citer
 
 
+9 #2 fares 2011-12-06 11:57 merci Stéphanie; Allah t'a béni de la FATANA qui te permet de DISTINGUER. Sois reconnaissante. C'est pour cela que le Saint Coran est aussi appelé EL FORKANE. Quand les Coeurs sont orientés vers ALLAH, ALLAH les bénis de cette FATANA qui leur permet de distinguer et de rester sur la VOIE DROITE. car contrairement a ce que l'on croit le bien et le mal sont sur le même fil. On se penche tellement sur ce qui important sans le distinguer de ce qui est essentiel. celui dont le coeur apparteint à ALLAH est bien guidé car il baigne dans l'Amour et le Pardon du Divin.
Encore une fois merci pour cett article bien guidé.
Cordialement
Citer
 
 
+8 #1 Moslima 2011-12-05 22:17 L'imam al Hussayn (AS) a dit (lors de son soulèvement contre la déviation omayyade) : "Je ne me suis pas soulevé de gaieté de coeur, ni pour une quelconque insatisfaction personnelle, ni pa subversion, ni injustment. Je me suis soulevé pour réformer la Umma de mon grand père et de mon père…" Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques