Non à une mosquée municipale à Saint Ouen (93)
Écrit par Ilyess   
Lundi, 27 Juin 2011 01:30

Chers fidèles,

Qu’en est-il de l’avancée des travaux de construction de la future mosquée ?
Nous nous interrogeons tous sur cette question ! Malheureusement, depuis des mois aucune avancée concrète sur le chantier n’a vu le jour, ni aucune information tant de la part de la municipalité que de l’association Essalame ne circule pour nous informer des résultats des réunions menées jusqu’à présent.

Les musulmans Audoniens, des citoyens de seconde zone…
Au travers des agissements scandaleux de la part de la municipalité : non respect de la laïcité, ingérence et pression exercée pour une simple demande de vente de terrain et de permis de construire, non considération de l’avis et du vote des musulmans, nous sommes convaincus que nous restons depuis 15 ans, nous, Audoniens musulmans, des citoyens de seconde zone.
L’Islam n’a de place dans cette ville que lorsqu’elle peut servir les intérêts politiques et électoralistes de certains.

La gestion de l’association Essalame pour le moins douteuse…
Depuis le début du projet, les dirigeants de l’association Essalame n’ont vraiment pas su impliquer et informer la majorité des fidèles sur ce dossier. Malgré nos multiples demandes, personne n’a pu, jusqu’à présent, nous apporter avec exactitude le montant des sommes collectées depuis toutes ces années. On parle d’une somme de 1 208 000 euros collectée en quinze années mais aucun compte rendu sur la comptabilité n’ont été transmis aux fidèles et donateurs.

Des accusations graves de détournements de fonds ont poussé de nombreux fidèles à ne plus donner lors des appels aux dons tant qu’il n’y aura pas la certitude d’une gestion saine et claire de la part des dirigeants.

Quand pourra-t-on enfin avoir accès aux comptes financiers de l’association ?

Pour mémoire, nous sommes engagés depuis plus de dix ans dans un projet de construction de mosquée dans la ville de Saint Ouen, la situation est devenue des plus explosives dans ce dossier qui aurait dû aboutir et voir le jour il y a plusieurs années.
Coté municipalité, en 2005, le Maire parlait déjà de transférer la mosquée vers un autre point de la ville certainement moins gênant pour lui que son emplacement stratégique à l’entrée de la ville.
L’entêtement du Maire et sa politique discriminatoire ont fait perdre un temps considérable dans le projet détériorant au passage les relations entre les dirigeants de l’association et les fidèles. Face à la détermination des musulmans à rester sur l’emplacement actuel, propriété de l’association, le Maire a été obligé de capituler, sans tenter une expropriation polémique qui lui aurait couté son siège de premier magistrat de la ville.

Madame Jacqueline Rouillon, maire de Saint Ouen, est entrée dans une impasse mais continue d’imposer sa volonté et sa politique dictatoriale tout en niant le respect de la séparation de l’église et de l’Etat.
Son attitude demeure très éloignée des exigences des musulmans et les dérives d’élus au conseil municipal prouvent que ce dossier ne fait pas l’unanimité même dans sa propre famille politique et au sein de la majorité municipale.

L’ingérence inacceptable de la mairie dans ce projet
Le Maire a refusé le plan initial présenté par les dirigeants de l’association sans explication. Le 20 décembre 2010, elle oblige ses représentants a signé un contrat d’assistance à maitrise d’ouvrage avec le bureau d’études techniques SOREC. Ce dernier est chargé de définir le programme technique de l’opération et d’établir un cahier des charges avec un règlement de consultation pour choisir sur concours d’architectes le futur maître d’œuvre.

Du coté des dirigeants de l’association, personne ne nous apporte d’échos sur ce protocole, sur les clauses qu’il renferme, ni sur les conditions dans lesquelles il a été signé.
Seulement quelques brides d’informations distillées au compte-gouttes d’une manière enfantine nous ont été transmises nous indiquant simplement que le projet avance. En ce qui concerne la teneur du contrat et de nos engagements, aucune information ! Encore moins de précision quant au bénéficiaire de ce contrat et des coûts qui engagés qui aurait certainement pu être évités.

La grande méfiance à l’égard des dirigeants n’est pas prête d’améliorer les choses sans une information claire et quotidienne. D’ailleurs aucune réunion d’informations n’a été programmée ce qui prouve bien que les esprits critiques et les personnes s’opposant à une pseudo réunion consultative, ou plutôt une mascarade, ne sont pas les bienvenus.
Alors comment allons-nous financer un tel projet avec un désaveu majeur des fidèles face à une gestion obscure et autoritaire de la mosquée ?

Alors que depuis des années les représentants d’Essalame nous présentent un plan d’architecture au sein de la mosquée et font appel aux dons pour ce croquis, nous apprenons aujourd’hui, avec grand étonnement, que le concours d’architectes aura lieu pour élaborer un nouveau plan de la mosquée. Nous sommes d’autant plus stupéfaits d’apprendre, qu’aucune sollicitation ou vote ne sera effectué auprès des fidèles pour choisir leur mosquée. Ne devrait-il pas y avoir une consultation participative des fidèles de la mosquée pour un tel projet ?

Les fidèles, uniquement là pour financer la mosquée…
Nous ne sommes uniquement appelés qu’à financer ce projet. Et cerise sur le gâteau, le jury désigné pour choisir le lauréat de la future mosquée municipale sera composé des représentants d’Essalame et des représentants de la ville.
Accepteriez vous de vouloir acheter un terrain pour construire votre maison et qu’un maire vienne vous dire comment la construire et choisisse l’architecte ?

La mosquée n’est pas un bâtiment municipal dont les règles d’urbanisme s’appliqueraient comme pour une construction de bureaux ou d’immeubles d’habitations. Aujourd’hui les musulmans de Saint Ouen n’ont qu’à se taire, être sages, dociles et suivre le dossier sans droit de regards.
Voila le vivre ensemble que le maire et les dirigeant d’Essalame ont décidé de favoriser !
Face à cette omerta nous devons nous mobiliser et refuser cette vision dégradante.
Nous ne pouvons difficilement rester indifférents face à cette situation car ce projet doit être partagé par tous.

Projet proposé : La mosquée comme un élément folklorique dans un quartier de dépaysement oriental ?!
Car c’est bien là, la volonté du maire avec la complicité de membres d’Essalame : Faire construire une mosquée municipale avec des commerces folkloriques pour divertir les audoniens en mal d’exotisme qui voudront voyager le temps d’un hammam ou d’un petit verre de thé à la menthe accompagné d’un makroute.

Sur les trois plans d’architecte nous retrouvons un hammam, ce choix de commerce, en plus de soulever beaucoup de réticences de la part de la grande majorité des fidèles pose de nombreuses questions environnementales.

Beaucoup d’associations ont mis en lumière la pollution des sols sur ce secteur de la ville, que le premier adjoint au maire, Paul Planque a été forcé de reconnaitre en précisant que toute la zone des docks était polluée.
Nous savons que l’école Nelson Mandela située à 5 mètres de là a reçu l’avis défavorable de l’Etat pour sa construction à cet emplacement.

Envisageant un dépôt de permis en force avant cet été, aucun élu, ni les dirigeants de la mosquée n’ont été en capacité de répondre sur de vraies interrogations environnementales concernant la pollution des sols avérés et leur dépollution avant les travaux.
Qui sera le dépollueur ? A qui revient la charge de ces travaux ? Ou sera mis le local de remplacement le temps des travaux ? Quels seront les montants des aides apportées par la ville ou le conseil régional ? Y aura-t-il des emplacements de stationnements en nombre suffisant ? La ville va-t-elle accepter la vente du terrain au profit de l’association ? Les comptes de l’association seront-ils affichés et visibles par l’ensemble des audoniens ?

Mais face à autant d’interrogations qui dérangent et au refus de mettre la main au porte-monnaie pour dépolluer les sols, il est vrai qu’il est plus facile de s’arranger entre amis et de garder le silence face aux questions légitimes qui nous sont demandées.

Preuve du peu de considération faite aux audoniens, aux musulmans et fidèles de cette mosquée pour un sujet et un dossier aussi attendu et important, le 26 mai, les dirigeants et les élus ont cru bon mettre la charrue avant les bœufs en voulant présenter les plans du concours en catimini sans même répondre à ces requêtes.


MOBILISONS-NOUS !

* CONTRE L’INGERENCE DE LA MUNICIPALITE
Nous appelons tous les fidèles à refuser l’ingérence et le non respect de la laïcité de la part de la municipalité dans ce projet de mosquée.
Nous demandons un moratoire sur la construction et la transparence des comptes de l’association.

* RENDONS-NOUS Le mercredi 29 JUIN A 19H00 A LA MAIRIE !
Mercredi reunion de l'association Amana acmal pour le projet de mosquée de st ouen qui est piloté en coulisse par le maire de st oeun pour diviser et mieux regner. 
A
tous, rendez vous mercredi 29 juin a 19 h salle des fetes de saint ouen (metro mairie de st ouen) derriere la mairie pour debattre et dire STOP  a l'ingerence des maires.

* RENDONS-NOUS Le lundi 27 JUIN A 17H30 A LA MAIRIE !
Nous appelons tous les fidèles à se mobiliser et manifester le 27 juin 2011 à 17 h30 devant la mairie lors du conseil municipal pour que ce projet soit plus lumineux et qu’on puisse nous apporter des réponses sur les nombreuses zones d’ombres existantes.  

* EXIGEONS LA TRANSPARENCE DES DIRIGEANTS D’ESSALAME
Nous demandons aux fidèles de faire pression sur les dirigeants d’Essalame pour plus de transparence, une ouverture aux adhérents et plus d’informations sur les discussions menées avec la municipalité.

Pour tout contact : youssef brahimi ( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 

 

Commentaires  

 
0 #11 didi 2011-10-14 01:18 ina alaha maa aljamaa
laysa maa ali jmaa
haram alikome mada tfaloun li taksime al moslimine antom takrho maroin bach tadiw ajamaa na ala allh almonafikin
Citer
 
 
0 #10 hemza 2011-07-06 14:10 Salam,
veuillez nous éclairer concernant ce litige.
Quelle est l'association à majorité MAROCAINE et celle à majorité ALGERIENNE dans cette histoire??
Citer
 
 
+1 #9 AmineAudonien 2011-06-30 16:26 Si vous n’êtes pas d’accord avec nous, créez vos association et on essayera de travailler en fédérations c’est possible dans le dialogue et le respect, mais de grâce ne restez pas inactif comme ceux qui disent je donne un euro et je m’en fout ou il va, nous allons être questionné sur notre argent comment on l’a dépensé et je ne crois pas que la réponse « je l’ai donné a Essalam mais je ne sais pas ce qu’ils en ont fait soit une bonne réponse » et Dieu aime le croyant fort. Citer
 
 
0 #8 AmineAudonien 2011-06-30 16:25 Salam a tous,
L’association Essalam est une association opaque fermée et qui joue la division des musulmans, avec je dois le dire un grand succès, vieux contre jeunes, marocains contre algériens…

Hormis, les accusations de fraude de vol, sur ses dirigeants (son dirigeant), chose qui est difficile à prouver (mais pas impossible en justice), la chose incontestable c'est que ce sont des incompétents. Pour représenter les musulmans il faut un minimum de compétence.

L'association AMANA (dont les dirigeants actuels ont beaucoup oeuvré pour la résolution du problème entre Essalam est le Imam) (~30 adhérents + 200 pré-adhésions) qui vient d'être créée est une association qui demande en gros deux choses :

1. la transparence : nous avons demandé en Mars suite aux événements, que les comptes soient publiés, que les sommes récoltées soient comptées en publique et remise en banque dans la transparence totale.

2. le projet ne peut être porté par une seule personne même aidée par un avocat et un comptable et j'imagine mal Le président actuel comme président du centre culturel et cultuel des musulmans Audoniens.

Autre point : la question des femmes qui sont interdites de prière dans la mosquée, Essalam ne donne aucun argument que ce soit religieux ou technique a cette interdiction.

Ces points plus les soupçons sont suffisants pour fédérer un grand nombre de musulmans et leur permettent de se réunir pour défendre leurs intérêts.

Une fois cela est dit comment allons nous agir ?

Au sein d’AMANA qui reste ouverte a tous, nous avons choisi démocratiquemen t de taper avec ce qu’on a, et ce que les politiques comprennet le mieux, à savoir l’adhésion d’un grand nombre a nos objectif et nous avons envoyé une pétition au Maire qui a répondu a nos requêtes très rapidement grâce au nombre de signataires, on s’est réuni est ce qui est sorti dans un premier temps c’est le manque d’information, d’ou la présentation du Mercredi 29/06/2011.

Pour info le premier invité à cette présentation s’était Essalam, qui aurait même essayé d’empêcher l’architecte de venir si on en croit les collaborateurs du Maire.

D’autres actions suivront, nous sommes ouvert a toutes les idées et les bonne volontés et sommes disponible pour dialoguer et expliquer.

Nous savons, aussi, que nous seront attaqués traité de « vouloir la Fitna » de « Zbirs du Maire » … Mais cela n’est pas important car nos consciences sont tranquilles.

Cet article lance des points mais nous ne somme pas d’accord avec la totalité de ce qu’il dit ni la façon dont s’est fait, son auteur a eu un large temps de parole, comme d’autres personnes, dans la réunion du 29/06, preuve que nous sommes ouvert a tous et a toutes.

Salam alikoum
Citer
 
 
+1 #7 jilaliboualem 2011-06-29 07:02 Et j'oubliais. Méfions-nous de ceux qui utilisent la "morale" à mauvais escient pour noyer le poisson et nous faire craindre le châtiment de Dieu pour mieux nous endormir. Citer
 
 
+2 #6 jilaliboualem 2011-06-29 06:58 Il faut se méfier des contre- vérités . Des détournements de deniers de fidèles on en voit tous les jours ! Des lèches-pieds à la solde des maires aussi!
Le mieux c'est d'en référer à la justice: çà déliera les langues et on pourra distinguer les graines de l'ivraie.
Citer
 
 
0 #5 1 fidèle de S-Ouen 2011-06-29 03:02 Quelle petitesse d'esprit que de réagir ainsi !
Je suis consterné par la teneur des propos de cet article !
Quand allons-nous comprendre que de telles luttes internes au sein de la communauté ne lui rendent pas service.
L'auteur de cet article se doit de réagir auprès de ses frères directement et de ne pas écrire avec une telle opacité. Je prie dans cette Mosquée depuis plus de 10 ans et en effet, il y a eu plusieurs "incidents" mais depuis quelques années maintenant, on constate un changement et une avancée certes lente pour nous autres les humains impatients par nature mais une avancée quand même!!
Alors pourquoi réagir maintenant précisément ?
à cette heure où les discussions avancent et que la Maire oeuvre ?
Vous prétendez pourvoir changer les choses, mais ne vous êtes vous pas imaginé une seule fois avoir tort d'agir ainsi et que votre présente action engage votre responsabilité devant Allah et devant la communauté.
Si vous avez raison, alors Allah vous récompensera d'avoir (ré)agit pour Lui.
Qu'Allah nous guide sur la bonne voie mes frères et qu'Il nous préserve notre Mosquée à Saint Ouen car elle n'est pas de trop pour nos trop rares moments de recueillement et de prière !
Citer
 
 
+1 #4 youssef 2011-06-28 13:19 Salem a tous

Oui je suis d accord avec toi cher Mehdi , ces accusations sont très grave et celles ci viennent d un grand nombre de fidèles au sien même de la mosquée et par l imam lui même suite a son étrange agression.
Je suis président associatif et simple citoyen qui m interrogent sur le refus d informer les habitants, les citoyens sur un grand projet comme celui ci …
Projet n est même pas partager avec l ensemble des élus de la république puisque l’ensemble des élus de la majorité municipale n’est même pas au courant des grandes lignes de ce plan. Ce projet ne peut être porté d’une manière obscure que par une dizaine de personnes en étant généreux avec ce chiffre.
Nous demandons depuis des mois des comptes rendus financiers des sommes versées et jusqu’à présent personne ne nous donne satisfaction. Nous demandons d être au moins informer des avancées sur ce projet et à être impliquer de manière démocratique dans le choix du futur projet puisqu’ il y a 3 plan d architecte en course.
Mais chose étrange de la part des dirigeants de l association qui récoltent des sommes avec l’ancien plan d architecte sachant qu’ il n a pas été validé par la municipalité et tout en sachant qu'un lauréat du concours d’architecte a été valide et désigné sans que les fidèles n est pu choisir leur mosquée .n est ce pas la une tromperie !!!
Nous apprenons qu’une nouvelle association sans moyens et sans foncier va présenter le projet de la future mosquée en présence du maire chose des plus étonnante sachant que les réponses jusqu’ a présent on été de nous dire que l association légitime était Essalame.
Des membres de cette nouvelle association fraichement constitué font partie des partisans du maire qui tractaient dans les rues de saint Ouen lors des élections cantonales. Etrange mélange des genres !!! puisqu’ on n est pas arrivé a trouver une solution avec Essalame, on applique la politique du diviser pour mieux régner …
Mais commençons à poser les vraies questions … le cout de la dépollution des sols ? ….
pourquoi refuser de nous montrer les comptes financiers depuis des années ?
Citer
 
 
+1 #3 Mehdi 2011-06-28 00:02 Je suis assez étonné du ton de cet article qui nous présente l'association de gestion de la mosquée sous un éclairage suspicieux. Quel crédit donner à ce type de propos qui jette le discrédit, sème le trouble mais sans réellement apporter d'éléments pouvant corroborer les accusations somme toute très grave. Je me questionne également sur l'UAM 93 qui permet la publication de ce type d'article et, de grâce, que l'on n'évoque pas la liberté d'expression. La responsabilité morale de l'UAM est engagée. On ne laisse pas écrire tout et n'importe quoi. Soyons responsable. Et Dieu est le plus Savant !! Citer
 
 
-1 #2 youssef 2011-06-27 16:05 nous donnons rv a tous également mercredi a la salle des fetes pour une mobilisation contre l ingerence du maire et de son non respect de la laicite a 19h derriere la mairie de st ouen .metro ligne 13 mairie de st ouen merci de transmettre a tous Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques