Noisy le grand (93) : visite d'un élu de la république
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 29 Avril 2011 02:59

As Salam aleykoum,

Musulmans de Noisy le grand ! Un grand pas en avant a été franchit ce vendredi 22 avril 2011 lors de la prière de Joumou'a qui s'est avérée aussi être le vendredi Saint chez les chrétiens.

Entre les deux tours des élections cantonales, j'avais invité Emmanuel CONSTANT (maire adjoint de la ville et vice président du conseil général du 93) à venir visiter les deux lieux de cultes de Noisy le grand le vendredi 25 mars 2011, soit deux jours avant le scrutin déterminant qui allait désigner le conseiller départemental de notre ville.

Monsieur CONSTANT m'avait alors répondu : "C'est gentil de m'inviter Enis, j'en suis honoré mais je ne suis jamais venu, et si je viens maintenant avant les élections, ce serait un peu me moquer de la communauté musulmane de Noisy. Par contre, ce que je te promets, quelque soit le résultat de ces élections, c'est que je réponde à ton invitation après cette période électorale."

Je ne m'attendais pas à cette réponse et nous avons même appelé à voter Emmanuel CONSTANT lors des sermons du Vendredi 25 mars 2011 !!!

Le soir du 27 mars, à l'espace Michel SIMON, j'ai participé ainsi que Nabil BEN MHENNI et Farid ATTAF au résultat final de notre canton qui propulsa Emmanuel CONSTANT en tête. Lors de cette soirée, nous n'avons évoqué aucun dossier avec Emmanuel CONSTANT. En effet, nous l'avions déjà rencontré lors du débat que nous avions organisé le vendredi 4 mars 2011 et lors d'une rencontre privée le mardi 22 mars. Tous les points avaient donc été abordés. Par contre, nous en avons profité pour relancer le député maire Michel PAJON ainsi que son directeur de cabinet, Julien BOUCLET, sur le projet de Mosquée pérenne dans la ville. A ce jour, nous n'avons pas encore été contacté pour convenir d'un rendez vous mais cela ne saurait tarder. Il faut dire que depuis 2007 nous avons eu l'occasion de travailler avec les différents services de la mairie pour exposer nos demandes et voir la faisabilité de ce projet. La mairie consent à nous vendre un terrain, reste à le situer et se mettre d'accord sur sa superficie...

Revenons donc à l'origine du message... Quelques jours après le résultat des élections, monsieur Constant m'a appelé pour me demander si mon invitation tenait toujours ?!

J'avoue que je ne m'y attendais pas. Non pas qu'il n'aurait pas tenu son engagement mais que cela soit lui qui me relance et qui plus est, quelques jours après les élections. Je pensais qu'il m'aurait fallu le relancer. Mais non ! Il a pris les devants et me proposa le premier vendredi, le vendredi 01 avril.

Mais ayant passé à l'heure d'été, le joumou'a passa à 14h et son agenda en tant que professeur au lycée ne colla pas. Nous convenons alors des vacances scolaires, le vendredi 22 avril. Jour de fête pour les musulmans ou ces derniers se réunissent hebdomadairement afin d'y écouter un sermon et prier en groupe. Jour également ou les Mosquées se révèlent être bien petites pour pouvoir accueillir les fidèles.

Ainsi fut donc programmé :

De 13h à 13h30 : visite de la Mosquée du pavillon au quartier des bas-heurts. Près de 200 personnes sont reparties dans la salle de 30m² du rez de chaussée, dans la salle de 60m² du sous sol et dans la tente de 50m² installée à cet effet, mais qui s'avère être insuffisante puisque certaines personnes prient à même le jardin.

De 13h30 à 14h : visite de la salle de prière du Foyer AFTAM. Près de 450 personnes y prient pour le vendredi. Soit : 250 personnes dehors sur la cours, 100 dans les couloirs et 150 dans les trois salles de prières.

Par cet acte digne d'un élu de la république, Emmanuel CONSTANT a eu une image réelle et sérieuse du malaise ressenti par les musulmans de France : des locaux inadaptés et indignes pour accueillir des gens qui n'aspirent qu'à une seule chose : plaire à leur Seigneur par leurs actes d'adorations.

J'ai lu dans les expressions du visage de cet homme le malaise. Comment pouvons-nous prier de la sorte dans ces conditions et qui plus est depuis toutes ces années ?! Il n'a cessé de me demander : « Enis, mais dis moi ce que je peux faire...!» Non pas pour se défausser, mais bien pour débloquer une situation qui s'avère être longue pour la communauté...

Ces visites de lieux de culte lui auront également permis de se rendre compte en tant qu'élu et citoyen de la ville, qu'elles sont fréquentées par des gens de son quotidien, qu'il croise très régulièrement : élèves ou anciens élèves, collègues de travail, salariés ou fonctionnaires de la ville, commerçants, partisans,...

Je tiens donc à saluer cette action et espère qu'elle saura se répandre dans cette république en proie ces derniers temps à la stigmatisation quotidienne d’une partie de ses citoyens.

Vendredi 22 avril 2011
Enis CHABCHOUB
Président de l'association des Musulmans de Noisy le grand

 

 

Commentaires  

 
0 #5 muslemaub 2011-05-07 13:21 vous etes tout bonnement hysterique mme ines,tellement aveuglee par votre haine,que vos post a rallonge en deviennent incomprehensibl es,ridicules,et farfelus.
restez dans votre delire av votre EX elue,qui parle de racisme..alors qu elle faisait partie de l equipe en.place..
quand on a.plus d arguments,on tombe dans l injure,la diffamation mais je ne jouerai pas a votre triste jeu,sans interet.
vous ne reviendrz plus??? je vais essayer de pas pleurer,mais tant mieu.
Citer
 
 
-1 #4 ines 2011-05-07 04:48 L'explication réside peut être dans votre crainte de lever la tête et de subir la basse vengeance de vos maîtres ? Malika Ahmed, a eu le courage de ne pas courber l'échine et vous venez nous dire sur ce site qu'elle a eue ce qu'elle méritait ? Et vous, qu'avez-vous eu en échange de votre zèle : le tutoiement servi par une "personnalité politique" qui vous fait paraître non plus comme l'égal de ceux à qui vous ressemblez, mais l'égal des maîtres ou roitelets locaux.

Je n'ai la carte d'aucun parti politique. Mais je respecte ceux qui ne courbent pas l'échine de façon obséquieuse et qui accepte le combat, même contre ceux de leur parti, dès lors qu'ils ne sont pas traités à égalités de considération que les autres militants ou responsables dudit parti. Je respecte ceux qui refusent le paternalisme teinté de néo-colonialisme, même quand il prend les atours d'une considération et d'un respect, qui ne sont qu'apparent.

Ce post est le dernier, car je ne souhaite pas commenter ou échanger avec une vigie, qu'elle soit du PS ou de l'UMP. Continuez à complaire et, peut être que d'ici peu, si ce n'est déjà fait, on vous consentira généreusement une petite place de conseiller municipal ou un poste à la tête de l'organisme de HLM ou je ne sais quoi d'autre. Je ne vis pas de la politique ni pour la politique.
Salutations
Inès
Citer
 
 
-1 #3 ines 2011-05-07 04:48 Un élu socialiste en visite, c'est la marque indiscutable de son intérêt pour les nôtres et l'annonce du changement prochain et même imminent de leur situation. D'ailleurs, la France avait célébré en coeur l'équipe blacks, blancs et beurs qui lui a permis d'avoir la coupe du monde de foot pour la première fois en 1998. 13 ans après, on parle de quotas de blacks et beurs. Beaucoup de français d'origine maghrébine ou non se sont investis au PS ou à l'UMP, en consacrant beaucoup de leur temps à militer et à coller des affiches, distribuer des tracts, haranguer sur les marchés etc. Au final, pas un seul député d'origine maghrébine, quand la Grande-Bretagne en compte 8 et que les Etats-Unis, compte un sénateur de confession musulmane qui a juré sur le Coran lors de son accession à sa fonction. Continuer donc de rêver, on a voté PS, on a voté UMP, et toujours rien à l'horizon, sauf des ALIbibi, qui servent de caution et qui en aparté promettent l'apport des voix de leur communauté. Pour autant, ils restent non au deuxième plan, mais tout simplement en plant.

Alors, faut-il se réjouir parce qu'un homme politique vient visiter une mosquée ? Non, dix fois non. Que va-t-il faire ensuite de concret pour promouvoir celles et ceux d'entre nous qui sont aussi méritants que les autres à égalité de considération ? Quant à M. Djellil, que l'on soit d'accord ou non avec sa démarche, il a eu au moins le courage d'attaquer de front, si je puis dire, ceux qui inspirent les sentiments enfouis et inavoués ainsi que les pratiques des gens du PS et les lois et mesures des gens de l'UMP qui n'ont d'autres conséquences de nous stigmatiser plus encore. Je n'ai jamais voté FN et ne voterai jamais pour ce parti, mais je n'ai plus envie de me laisser attirer comme une mouche l'est par le vinaigre par ces bonimenteurs pour le PS ou l'UMP qui présentent les mêmes visages que nous en tentant de nous convaincre que le salut est du côté de ceux qui les ont instrumentalisé . Résultat : même les plus zélés ont fini par quitter les partis dont ils vantaient les mérites et l'empathie à notre égard il n'y a pas si longtemps (Dahmane etc. Même Smahi a fini par démissionner du FN, je ne parle pas des autres : attali, enrico macias, kouchner, besson, yadé et compagnie). Au mieux, ils ont accepté en compensation de leurs ambitions déçues des postes subalternes ou sous-subalternes.
Alors, conseil à loulou, prosélyte zélé du PS, passez moins de temps à vendre une cuisine dont vous devrez vous passer au profit de ceux qui vous ont mandaté pour arroser ce site. Eux, pendant ce temps, s'occupent de placer leur épouse, leurs fils et filles. Pourquoi n'avez-vous pas osé demander au Maire de vous proposer à la cantonale à la place de sa femme ? C'était là qu'il fallait avoir du courage et non sur un site pour vendre la soupe de tel ou tel parti, qui vous cantonne dans une tâche insipide pour une reconnaissance nulle ou presque.
Citer
 
 
+3 #2 Noiséenne 2011-05-05 20:21 Autant Mr constant semble quelqu'un d'honnête et franc, autant le maire lui ne fait certainement aucune preuve d'une réelle implication dans le sort de la communauté musulmane locale. Il faut que savoir que les musulmans prient dehors depuis 20 ans et celà n’intéresse absolument pas le maire actuel. Les faits sont là : Il ne s'est jamais déplacé pour la prière de l'aïd au gymnase… Pourquoi faciliterait-il la construction d'une mosquée ???? Citer
 
 
0 #1 muslemaub 2011-05-05 14:21 salam alikoum
cette intervention du president de l association fait plaisir a lire,car elle redore un peu l image des hommes politiques,nota mment sur le fait que mr Constant ne se soit pas rendu a la mosquee a l entre deux tours,ce qui aurait pu davantage asseoir sa victoire,meme si elle semblait acquise.
cela nous demontre qu en presentant un projet de vie serieux,en s ouvrant un peu a l exterieur au lieu de toujours se complaindre-sans aucun resultat-on pourra influer sur les actions d hommes politiques serieux..
et cela prouve a mr Djellil non.il n ya pas la peste partout..
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques