Niqab : 1342 maires de France soutiennent le fonds créé pour payer les amendes
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 18 Juillet 2010 15:56

INTERVIEW. Un particulier met en place un fonds de soutien pour les femmes en niqab verbalisées dans la rue. Il compte ainsi payer toutes leurs contraventions de 150 euros.

Le projet de loi destiné à interdire le port du voile intégral doit être adopté mardi par les députés. Le texte devra ensuite être examiné par le Sénat en septembre prochain. Même si un délai de six mois doit être consacré à la médiation et à l'explication du texte, les amendes, d'un montant de 150 euros, pourront commencer à tomber à partir du mois de septembre pour toute personne portant un niqab dans l'espace public, et à fortiori dans la rue.

Dans ce contexte, un ancien candidat malheureux à la candidature à l'élection présidentielle de 2007 (ndlr : faute de parrainages suffisants, il avait dû abandonner), Rachid Nekkaz, annonce la création d'un fonds pour financer toutes les amendes des femmes verbalisées pour ce motif dans la rue. Sa position se rapproche de l'avis du Conseil d'Etat, qui s'est en effet prononcé défavorablement au mois de mai, à titre consultatif, estimant qu'une interdiction générale serait «exposée à de fortes incertitudes constitutionnelles et conventionnelles».

Patron d'une agence immobilière, Rachid Nekkaz adhère au Parti socialiste depuis fin 2009. Pour l'instant, le parti ne commente pas son initiative.

Lefigaro.fr : Comment avez-vous procédé pour créer ce fonds ?

Rachid Nekkaz : J'ai créé l'association «Touche pas à ma Constitution». Avec ma femme, nous avons tout simplement ouvert un compte sur lequel nous avons déjà viré la somme de 200.000 euros. D'ici au mois de septembre, il y aura un million d'euros de disponible pour les femmes sanctionnées pour avoir porté le niqab dans la rue. Pour réunir cette somme, je vends des biens immobiliers dont je suis propriétaire en banlieue parisienne. Et par ailleurs, je reçois beaucoup de contributions de la part de particuliers. En 24 heures, depuis la parution d'une dépêche Agence France Presse, j'ai eu 36.000 euros de fonds supplémentaires. J'insiste, je ne suis soutenu par aucune organisation et les fonds que je reçois ne proviennent que de particuliers.

En pratique, comment allez-vous aider ces femmes ?

Nous avons relayé l'information sur tous les sites de soutien à leur cause pour qu'elles soient au courant de notre démarche. Elles n'auront ensuite qu'à nous envoyer leur amende et, comme cela n'est pas encore interdit, nous enverrons un chèque à leur place. Toutes les amendes qui nous seront envoyées pour ces cas précis, seront intégralement payées.

Votre soutien s'arrête aux femmes qui portent le niqab dans la rue. Pourquoi ?

Je suis favorable à l'interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics mais je considère, à l'image du Conseil d'Etat, que l'interdire dans la rue est une violation des principes constitutionnels. Notre objectif est donc de lutter contre ce que j'appelle la «délinquance présidentielle» qui consiste à imposer des principes illégitimes. Nous empêcherons donc la mise en application de cette loi anticonstitutionnelle. Dans une démocratie, la liberté, c'est sacré.

Qu'est-ce qui motive votre combat ?

Je suis un homme de convictions. Et je pense réellement que le principe de verbaliser le port du niqab dans la rue est la porte ouverte à toutes les interdictions. Après ce sera la kippa, puis pourquoi pas la soutane, ou les homosexuels qui seront stigmatisés…

Avez-vous reçu des soutiens ?

Nous avons envoyé des fax aux 36.000 maires de France. Pour l'heure, 1.342 nous ont apporté leur soutien. Sur ce total, plus de 750 sont au Parti socialiste, les autres sont sans étiquette, ou bien divers droite. On espère que notre initiative sera de plus en plus connue et reconnue.

Source : Charlotte Menegaux  - 12/07/2010 - Le Figaro 

 

 

Commentaires  

 
+1 #10 muslemaub 2011-06-03 14:14 oui c est le proces de l intention de vouloir instrumentalise r la situation acuelle des musulmans,pour en tirer un ctedit mediatique,poli tique,aupres se l electorat musulman,pourqu oi pas peut etre pour seduire la fibre musulmane de potentiels pourvoyeurs du Moyen Orient..
melanger politique,affai res,religion ce n est pas bon.puis vous ne pouvez pas refuter les arguments que j oppose.
quant a ce que je propose,je l ai deja dit,c est simple et compliqué: le rassemblement des musulmans pour constituer un puissant lobby politique,econo mique pour defendre nos interets,mais on sait que cela est utopique,il n y a qu a voir comment certains correlegionnair es se disputent pour s attribuer la construction d une mosquee ,notamment aux ulis..Multi-citer JEM:
C'est ce qu'on appel un procès d'intention. Que proposez vous de mieux?
Multi-citer muslemaub:
salam.alikoum
ce genre d initiative me laisse tres dubitatif egalement.
d abord,elle vient d un homme politique,d affaires,en manque de notorieté,de mediatisation,e n plus la campagne presidentielle approche a grands pas..
ce serait un excellent investissement, certes lourd,mais extrement rentable politiquement aupres des electeurs musulmans..
meme si il est sincere,cela est inefficace a mon avis,car on accepterait le principe de cette loi,et comme ca etait dit,cela arrangerait les finances publiques,car aucune verbalisee ne ferait recours..
enfin,prenons les politiques au mot,qui disent que cette loi ne vise pas exclusivement les femmes en burqa,donc cette initiative ne fera qu attirer ,encore une fois,l oeil mediatique sur les musulmans et musulmanes
Citer
 
 
-1 #9 JEM 2011-06-02 19:44 C'est ce qu'on appel un procès d'intention. Que proposez vous de mieux?
Multi-citer muslemaub:
salam.alikoum
ce genre d initiative me laisse tres dubitatif egalement.
d abord,elle vient d un homme politique,d affaires,en manque de notorieté,de mediatisation,e n plus la campagne presidentielle approche a grands pas..
ce serait un excellent investissement, certes lourd,mais extrement rentable politiquement aupres des electeurs musulmans..
meme si il est sincere,cela est inefficace a mon avis,car on accepterait le principe de cette loi,et comme ca etait dit,cela arrangerait les finances publiques,car aucune verbalisee ne ferait recours..
enfin,prenons les politiques au mot,qui disent que cette loi ne vise pas exclusivement les femmes en burqa,donc cette initiative ne fera qu attirer ,encore une fois,l oeil mediatique sur les musulmans et musulmanes
Citer
 
 
+1 #8 muslemaub 2011-04-30 14:30 salam.alikoum
ce genre d initiative me laisse tres dubitatif egalement.
d abord,elle vient d un homme politique,d affaires,en manque de notorieté,de mediatisation,e n plus la campagne presidentielle approche a grands pas..
ce serait un excellent investissement, certes lourd,mais extrement rentable politiquement aupres des electeurs musulmans..
meme si il est sincere,cela est inefficace a mon avis,car on accepterait le principe de cette loi,et comme ca etait dit,cela arrangerait les finances publiques,car aucune verbalisee ne ferait recours..
enfin,prenons les politiques au mot,qui disent que cette loi ne vise pas exclusivement les femmes en burqa,donc cette initiative ne fera qu attirer ,encore une fois,l oeil mediatique sur les musulmans et musulmanes
Citer
 
 
-1 #7 jenxx 2011-04-30 00:11 "Je suis un homme de convictions. Et je pense réellement que le principe de verbaliser le port du niqab dans la rue est la porte ouverte à toutes les interdictions. Après ce sera la kippa, puis pourquoi pas la soutane, ou les homosexuels qui seront stigmatisés…"

ah ah ah. vous nous rappelez ce que vous en faites des homos???
Citer
 
 
0 #6 kkkkkkk 2010-08-05 09:46 et les barbus c pour quand l'amande Citer
 
 
+5 #5 Ahqar 2010-07-20 22:38 Cette initiative est bonne est comme toute initiative pour défendre les principes de la République doit être encouragé. Mais faisons un petit calcul (1 000 000 euro /150 prix de l’amende) = 6 666 amendes qui peuvent être payé. Si les 3000 femmes qui portent le voile se font épinglé et doivent payer l’amendes on a comme résultat 6666/3000= 2.23. Donc ce fond ne pourra payer que 2 amendes par personnes, et après ? Si l’amende est payé cela n’équivaudrait ‘il pas a l’acceptation de cette loi anti Républicaine ? Si après avoir payé pendant quelque temps cette amende, ne serait’ il pas alors impossible pour ces même sœurs de faire appel devant un tribunal ? Ne serait’ il pas plus judicieux qu’ avec ce fond ont paye un groupe d’avocat qui défendrai et contesterai cette loi devant les tribunaux et qui représenterai toutes ces courageuses femmes pénalisée qui décideront de s’opposer et de braver cette interdiction ? Si ce monsieur persiste dans son action, de payer et de ne pas contester alors pourquoi l’union des associations de Seine-Saint-Denis ne créerait elle pas une association dans ce but. Je suis sure qu’elle récolterait une grande somme sans aucun problème (Insh). Heureusement encore que nous pouvons jusqu'à maintenant avoir confiance dans notre système pénale. Je pense aussi que votre association (l’UAM 93) devrait faire une pétition et permettre à chaque internaute (Musulmane ou non) qui serait contre ce projet de loi de le signer afin que vous l’envoyer aux différents partis politiques. Il est primordiale que sans aucune équivoque nous puissions signifier a tout ces monsieur et dames qu’ils ne doivent pas garder l’espoir de recevoir nos votes dans les prochaines élections. Ce combat qui attend les Musulmans n’est pas seulement un combat pour notre religion mais est avant tout un combat pour la défense des principes de la République qui nous tient tous à cœur. Au moment ou le débat sur l’identité nationale est ouvert nous devons sans aucune honte montrer et prouver par notre combat que nous aussi nous sommes Républicains et que nous soutenons et adhérons a 100% au principe de la République. Citer
 
 
+2 #4 claire 2010-07-19 15:19 Soit il s'agit d'une provocation , soit de l'absurdité, dans les deux cas mieux vaut consacrer un tel fonds à l'éducation et à la lutte contre les discriminations plutôt que de remplir les caisses de l'état dont une partie ira aux communes! puisque 1342 soutiennent ce fonds et la liste des maires va s'allonger d'ici le vote de loi.

J'espère pour ma part que c'est façon d'alerter l'opinion sur l'inapplicabilité d'une telle disposition, puisque elle est contraire à la convention européenne des droits de l'homme.
Citer
 
 
+2 #3 oum abdillah 2010-07-19 14:14 j'aimerais savoir comment faire pour contacter l'association merci de m aider !!!! Citer
 
 
+2 #2 Tesnim 2010-07-19 13:57 Aselemo alaykoum, je souhaiterais connaître vos avis sur le cas d'une amende d'une femme en niqab : est ce qu'elle paie l'amende (en l'envoyant à ce couple d'une grande compréhension) (ce qui voudrait dire qu'on accepte cette amende chose qui ne l'est pas) ou s'opposer au paiement et porter l'affaire au niveau européen. Citer
 
 
+4 #1 salh 2010-07-19 13:40 je trouve ca idiot d'avoir créer ce fond est d'en parler a tout bout de champ les policier ce feront un plaisir de verbaliser ces femmes en sachant qu'il y'aura un fond pour garantir le paiement de ces amendes il ne faut surtout pas cet erreur Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques