Mosquées mondaines, les précieuses ridicules
Écrit par Ilyess   
Mardi, 27 Juillet 2010 01:10

Tout le monde ou presque a entendu parler de l’inauguration en grande pompe de la mosquée d’Argenteuil par la commedia dell’arte (1). Le hic c’est que, pour pendre la crémaillère, les nouveaux propriétaires fonciers ont eu le mauvais goût d’inviter en priorité la haute société agnostique (2) et d’éviter bon nombre des fidèles qui ont pourtant participé au financement de l’édifice. En effet, pour pouvoir accéder à la sacro sainte bâtisse et aux festivités, des cartons officiels d’invitation étaient requis sous peine de refoulement par les CRS mobilisés pour la circonstance, et les organisateurs, eux, méritent pour ça un carton… rouge. Et tout ça pourquoi ? Parce qu’après le fiasco électoral inhérent aux débats foireux sur « l’identité nationale » et la « burqa », le Premier Ministre de la France s’est cru bon d’aller taper l’incruste chez les « bons sauvages » pour donner quelques leçons de fiqh (3) à un auditoire sélectionné et acquis à sa cause. Evidemment, au cours de la cérémonie, il n’a pas pu s’empêcher de déblatérer, encore et encore, contre les partisans du voile intégral tout en assurant que, malgré les apparences, ce n’est pas la politique menée par son gouvernement qui encourage les manifestations islamophobes à répétition dans le pays. Si tu crois pas celle là je t’en raconte une autre.

Profitons de l’occasion pour cartonner ces associations, organisations islamiques et mosquées qui concluent des petits arrangements, officiels ou tacites, avec les élus locaux, les services préfectoraux ou le Ministère des cultes. D’aucuns rapportent que les indulgences des Autorités sont évidemment subordonnées à diverses concessions allant de l’écrémage(4) au syncrétisme (5) religieux. On a pu constater récemment, et c’est loin d’être exceptionnel, qu’en échange de leur existence, de leur tranquillité ou de leur renommée, les récipiendaires n’hésitent pas une seule seconde à causer des dommages collatéraux en livrant leurs prochain(e)s à leurs tortionnaires.

De toutes façons, en France, rien ne saurait plus surprendre les Musulmans. En désespoir de cause, depuis près de cinquante ans, ils ont fini par s’habituer aux diverses luttes d’influence qui sévissent au sein de leurs lieux de culte et des organisations qui les gèrent, quels que soient leur taille ou leur dynamisme. Les prises de contrôle et autres « coups d’état » n’ont rien d’exceptionnel au sein des structures religieuses pour assurer une obédience marocaine, algérienne, tunisienne, turque, saoudienne, africaine ou une tendance salafite, tabligh, frères musulmans, chiite, soufie et j’en passe…

Et terminons avec ces scandales qui éclaboussent les nouvelles mosquées cathédrales achetées à crédit (6) ou dont les chantiers sont entachés de magouilles et d’escroqueries. Il n’y a rien d’étonnant à ce que certains boudent de tels lieux (7) en regrettant l’Islam des caves et des entrepôts désaffectés qui furent tant décriés mais où simplicité rimait pourtant avec sincérité. C’était mieux avant.

Daniel Youssof Leclercq

1- De l’italien, « théâtre interprété par des gens de l’art » ; autrement dit les comédiens (gouvernementaux) professionnels.
2- « Il s'est renfrogné et il s'est détourné parce que l'aveugle est venu à lui. Qui te dit : peut-être [cherche]-t-il à se purifier ? ou à se rappeler en sorte que le rappel lui profite ? Quant à celui qui se complaît dans sa suffisance (pour sa richesse) tu vas avec empressement à sa rencontre. Or, que t'importe qu'il ne se purifie pas ” Et quant à celui qui vient à toi avec empressement tout en ayant la crainte, tu ne t'en soucies pas. N'agis plus ainsi ! Vraiment ceci est un rappel -quiconque veut, donc, s'en rappelle – (Coran 80 :1-12)
3- Droit islamique.
4- D’où ces atermoiements sur le voile intégral, la polygamie et autres pratiques religieuses réputées minoritaires.
5- La mosquée de Drancy (Hassan Chalghoumi) fricote avec le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), la Mosquée de Bordeaux (Tariq Oubrou) est fortement impliquée dans le dialogue islamo-chrétien, etc.
6- « Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt » (Coran 2 :275). « L’Envoyé de Dieu a maudit celui qui mange de l’intérêt et qui le fait manger, celui qui en est témoin et celui qui le transcrit. » (Boukhary 34/113/2 – 34/25/1 – 68/51/2 – 77/86/3 – 77/96/1 - Abou Dawoud 22/4)
7- « Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d'impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Allah et Son Envoyé et jurent en disant : “Nous ne voulions que le bien !” [Ceux-là], Allah atteste qu'ils mentent. Ne te tient jamais dans (cette mosquée). Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t'y tiennes debout. [pour y prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Allah aime ceux qui se purifient. Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes. La construction qu'ils ont édifiée sera toujours une source de doute dans leurs coeurs, jusqu'à ce que leurs coeurs se déchirent. Et Allah est Omniscient et Sage ». (Coran 9 :107-110)
 

 

 

Commentaires  

 
+1 #2 HB 2011-06-27 13:38 Salat wa salam ala Saydina Mohammed wa ala asahbihi ajmaine,
As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu

à diffuser !!!! Baraka Allahou Fikoum !
Ne passez pas à côté de la récompense ! En effet, "celui qui indique un bien a la même récompense que celui qui l'accomplit" (Muslim)

L'Islam a élevé la prière en commun au dessus de la prière solitaire.
Ainsi, Ibn Omar rapporte que le messager de Dieu (sur lui la prière et la paix) a dit :

"La prière en commun surpasse de vingt sept degrés la prière individuelle"

De même, le hadith suivant, rapporté par Abouddarda : "Il n'est point trois personnes dans un village
ou une campagne qui négligent de faire la prière en commun que Satan ne subjugue.
Tâchez de vous rassembler.
Le loup ne s'attaque qu'à la brebis égarée."


La prière en commun rassemble les croyants dans la foi et leur rappelle qu'ils sont égaux devant Dieu, tous soumis aux mêmes règles. Elle est aussi l'occasion pour eux de se rencontrer et de s'inviter mutuellement au bien, à suivre la voie de la vérité, de la justice et de s'armer de patience.

Mo'aâd Ibn Anas rapporte ce hadith : "L'insociabilité, toute l'insociabilité,
la mécréance, toute la mécréance
et l'hypocrisie sont le fait de celui qui entend l'appel de Dieu invitant les gens à la prière et n'y répond pas."

Fi aman ALLAH wa salam
Citer
 
 
+9 #1 ammat-allah 2010-07-28 09:11 ses gens la n'ont rien laisser au hasard;et ce verset de tawba résume vraiment toute la situation dans les mosquées édifiées avec autant de bruit et de pub le but et la fin sont tellement clairs et la consigne d'allah pour le prophète concernant cet mosquée ne change pas beaucoup par rapport à ce genre d'édifice de nos jours ou de n'importe quel autre temps ,et elle est de même au croyants d'aujourd'hui comme au temps du prophète car la seule raison pour la quelle une bâtisse religieuse est faite c'est pour adorer et invoquer allah non pas pour des fins politiques ou autres, on a écartés l'église de la politique mais l'on a introduit cette dernière dans la mosquée ,quel paradoxe! tout ça pour avoir le pouvoir.mais le pire c'est ceux qui servent d'appât,quelle vie! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques