Mosquée d'Épinay : lettre aux spinassiens
Écrit par Ilyess   
Lundi, 20 Décembre 2010 16:21

CHÈRES SPINASSIENNES, CHERS SPINASSIENS,
RÉPONSE À M. LE MAIRE
Oui, Monsieur le Maire, tout Épinay a entendu parler « de la crise que traverse la Mosquée » après avoir vu défilé dans les rues de la ville plus de 1000 personnes, Samedi 11 Décembre 2010. Et c’est avec nos propres et petits moyens, et non avec l’argent du contribuable, que nous vous répondons, avec calme et fermeté, pour dénoncer les innombrables ambiguïtés et omissions qui se trouvent dans « votre lettre aux spinassiens ».

Tout d’abord, permettez nous de vous rappeler qu’il n’y a rien d’exceptionnel pour un Maire à entretenir de bonne relation avec les communautés religieuses de sa ville. Le minimum étant de les écouter et de dialoguer avec eux. Dialogue que nous, Union des Associations Musulmanes d’Épinay-Sur-Seine, avons toujours voulu établir avec vous, mais que vous avez toujours refusé. Les nombreux courriers avec Accusé de Réception que nous vous avons envoyés en témoignent. Nous dénombrons à ce jour cinq invitations à dialoguer lors de ces cinq derniers mois, la dernière datant du jeudi 9 Décembre 2010. Nous invitons n’importe quel citoyen à prendre contact avec nous pour consulter ces nombreux courriers.

Par ailleurs, à vous lire, il semble que toutes vos initiatives ont toujours été « menées tous dans un souci permanent de dialogue et d’écoute, sans exclusive ni exclusion ». C’est faux : vous avez décidé d’accorder les clés de la Mosquée d’Épinay à un organisme extérieur à la ville de manière unilatérale, sans consultation préalable, sans débat et sans dialogue avec les fidèles fréquentant ces lieux. Vous avez donc imposé votre choix et décidé pour eux, envers et contre tous, et même contre la Loi. Vous dites vouloir « faire garantir le respect de la Loi », commencez par la respecter M. le Maire ! Appliquez la loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l’État et arrêtez de vous ingérer dans les affaires du culte musulman en choisissant derrière qui ils doivent prier. Votre ingérence a pour brillant résultat d’obliger les musulmans à prier dans le froid !

M. le Maire, vous avez mis à disposition ces locaux pour nous aider, mais vous omettez de dire que vous avez fermé dans le même temps deux autres lieux de culte pour finir par nous imposer la Mosquée de Paris : Institution qui n’a rien à voir avec Épinay et qui ne représente aucunement les musulmans Spinassiens. Sachez, au cas où vous auriez été mal informé et si vous voulez réellement nous aider en allant jusqu’au bout, qu’aujourd’hui, après en avoir débattu entre citoyens Spinassiens de confession musulmane, nous vous demandons, solennellement, de faire partir cette institution qui ne nous représente pas, de nous laisser gérer nous-mêmes nos lieux de culte et de ne pas décider à notre place de la personne derrière laquelle nous devons prier !

En ce qui concerne IMS, il aurait été bon de rappeler dans la « lettre aux spinassiens » que cette association a été contestée car sa gestion des finances était totalement opaque et parce que ses statuts n’étaient pas appliqués, pas d’assemblée générale, pas de liste de membre, et pas de vote. La majorité des membres actifs ont d’ailleurs démissionné et se sont regroupés autour du « Collectif des membres démissionnaires d’IMS » pour dénoncer les pratiques douteuses qui s’y développaient.

Concernant l’association « nouvellement créée », il aurait également été honnête de dire que l’UAME est un groupement d’associations musulmanes actives depuis longtemps sur la ville : la plus jeune d’entre elles ayant près de 8 ans d’existence et d’activité.

Nous sommes d’accord, M. le Maire, les agissements que vous décrivez sont inacceptables : les mensonges, la provocation, les violences et les menaces proférées à l’encontre de quiconque n’ont pas leur place dans notre République, de telles personnes ne doivent surtout pas avoir la gestion de ce lieu de culte.

À ce jour, malgré les tentatives d’intimidations et de déstabilisation que nous subissons, aucune plainte et aucun débordement n’ont été constaté à l’encontre de quiconque.

Nous vous invitons donc, une fois de plus, M. le Maire, à rencontrer l’UAME, qui représente la majorité des musulmans Spinassiens, afin de trouver une solution globale et durable à cette situation néfaste à tous, et qui n’est profitable qu’aux extrêmes de tout bord. 

Les déclarations, comparant les musulmans priant dans la rue, à l’occupation de la France lors de la seconde guerre mondiale, sont là pour en témoigner.

Respectueux de nos devoirs, nous resterons fermement attachés à nos droits et nous défendrons nos libertés fondamentales en usant de tous les moyens que la République met à notre disposition.

UAME - Collectif des membres démissionnaires de l’IMS
Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - 06 21 73 34 74 ou 06 65 65 20 16

Pétition en ligne : Ici

Reportage de PressTv réalisé le vendredi 17 décembre 2010

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques