Malika AHMED candidate au canton d'Aubervilliers
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 18 Mars 2011 16:14

Madame pourriez-vous vous présenter en quelques mots, quel est votre parcours… ?
Malika AHMED, née à Aubervilliers, 42 ans, mariée, mère d’un enfant, chargée de Mission dans le civil, Juriste. J’ai également été la conceptrice et l’animatrice durant 2 ans de l’émission Génération politique sur radio Méditerranée. Présidente de l’Association Les Couleurs de la France. Elue de 2001 à 2008 Conseillère Municipale Déléguée à Aubervilliers et depuis 2008 je suis 5ème Maire Adjointe à Aubervilliers en charge de la Petite Enfance, du Commerce, de l’Urbanisme et de la Voirie Commerciale et Conseillère Communautaire Déléguée de Plaine Commune en charge de l’Insertion Sociale et Professionnelle. Je suis une élue de gauche sans étiquette politique. Aujourd’hui je suis candidate aux élections cantonales au Canton Est d’Aubervilliers.

Vous êtes candidate à cette élection cantonale, qu’est ce qui a motivé votre candidature ?
En premier lieu le souhait de servir la population. D’être un exemple car je soulignerais que je suis la seule femme de gauche issue de la diversité dans ma ville, et je regrette que les partis politiques choisissent le plus souvent la diversité « suppléante », de manière à capter certains électorats, mais ne la choisissent pas comme tête de liste, tout comme je regrette les candidatures alibis sans compétences particulières. Je ne demande pas des candidats pour le symbole mais pour les compétences, et il y en a de nombreuses autour de moi, mais dans les partis dits traditionnels les plus compétents sont rarement mis en avant. Moi j’ai décidé d’exister même sans parti, de tracer mon propre chemin dans ma ville, je suis une femme de gauche, je pense que les citoyens peuvent se retrouver à travers une candidature telle que la mienne. J’ai un programme, des ambitions pour ma ville et notre département. Par ailleurs, je ne suis pas naïve car si j’existe politiquement aujourd’hui et si mon parcours a été ce qu’il est c’est d’abord parce que je n’ai pas eu peur de me présenter aux élections.

N’est-ce pas plus difficile sans appareil politique ? Un peu le pot de fer contre le pot de terre ?!
Bien sûr que c’est plus difficile, je n’ai pas les moyens humains et financiers des appareils politiques. En même temps je suis une élue tout terrain, capable de tracter,  de faire du porte à porte, je sais ce qu’est un compte de campagne, une commission de propagande…C’est formateur. Quant à la question du pot de fer contre le pot de terre, oui peut-être, néanmoins je me dis qu’il arrivera bien un moment où les habitants voteront plus pour des personnes en qui ils auront placé leur confiance que pour des partis politiques par automatisme. En attendant, je me fais connaître, j’essaie d’être digne de la confiance des personnes qui m’ont élue.

Pensez-vous que l’on peut exister en dehors des partis politiques ?
Oui, il n’y a pas forcément besoin d’adhérer à un parti politique pour faire de la politique. Je me situe politiquement à gauche, mais je ne m’identifie à aucun parti politique en particulier. En somme je n’ai pas trouvé le parti idéal !
N’appartenir à aucun parti a pour avantage de pouvoir négocier avec  la force politique  qui m’apparait être porteuse du meilleur projet pour ma ville, d’apporter ma contribution dans la réalisation du programme politique… Moi, je suis candidate à différentes élections depuis 2001, je trace un chemin, et vous savez les partis politiques sont à la recherche de personnalités issues de la société civile. Moi je pense que l’avenir appartient à la société civile.

La profession de foi de Mme Malika Ahmed

Madame, Monsieur,
Le 20 mars 2011, vous élirez votre représentant au département de la Seine-Saint-Denis. A cette élection, un choix différent est possible, celui d’une élue, citoyenne comme vous, progressiste, de gauche, sans parti politique, qui exerce depuis plusieurs années des responsabilités au niveau local et communautaire, et dotée d’un programme que je vous invite à étudier avec une réelle égalité des chances !

Ayant à coeur de défendre les intérêts de mes concitoyens, je souhaite être votre force de proposition afin d’oeuvrer pour l’amélioration de nos conditions de vie au sein de notre département.

CRECHES : Aubervilliers manque de places, à l’heure où notre département veut se désengager et souhaite mettre à la disposition des villes ses structures existantes, ce qui aurait pour effet d’accroître les dépenses municipales sans création de places locales. Face au manque de places, je défendrai la création de nouvelles crèches à Aubervilliers.

LOGEMENT SOCIAL : face aux effets de la crise qui perdure, les hausses des transports, du gaz, de l’électricité… un gel des loyers au sein des patrimoines HLM pour une période déterminée est indispensable.

LOGEMENT INDIGNE : Eradiquer l’habitat indigne en relogeant les locataires et empêcher simultanément la relocation de ces logements par des arrêtés d’interdiction définitive à l’habitation afin de ne pas oeuvrer sans fin face à des marchands de sommeil sans scrupules.

EMPLOI : Favoriser le recrutement local, comme pour le centre commercial de la Porte d’Aubervilliers, une priorité dans l’examen des candidatures doit être accordée aux habitants d’Aubervilliers qui cherchent du travail. Attirer les entreprises de qualité à investir au sein de notre territoire afin de redynamiser le tissu économique.

CREATION D’ENTREPRISE : Face au chômage, augmenter les aides à la création d’entreprise, créer des aides à l’achat d’un fonds de commerce par des prêts à taux zéro pour les personnes les plus défavorisées. Augmenter l’offre de microcrédits. Allouer des aides aux personnes qui recrutent en priorité des personnes handicapées.

AIDE A LA PERSONNE : Augmenter les moyens de l’aide à domicile, vous êtes nombreux à rechercher des employés d’aide à domicile (garde d’enfants, ménage…), je m’engage si je suis élue à mettre en lien l’offre et la demande.

LIEUX D’ACCUEIL ET D’ECOUTE : Développer une meilleure offre pour la prise en charge des personnes retraitées. Augmenter les moyens alloués à l’ aide en faveur des personnes handicapées (foyers de jour, foyers d’hébergement, accueil médicalisé).

ECOLE/COLLEGE : Rétablir le financement de la carte IMAGINE R POUR TOUS. Continuer la politique de rénovation des collèges existants. Introduire au moins 20% d’aliments bio dans les assiettes de nos enfants. FINANCER L’ACHAT D’UN ORDINATEUR POUR TOUS LES ELEVES de 6ème.

TRANSPORTS : Veiller à un développement qualitatif des transports franciliens sur notre département (métro et tramway) afin de désenclaver nos territoires. Rénovation des RER.

VOIRIE : Planifier les travaux de voirie de manière à éviter la multiplication des chantiers sur les
mêmes tronçons pour des raisons différentes.

Malika AHMED
Candidate
42 ans – Mère d’un enfant
5ème Maire Adjointe à Aubervilliers
Chargée du Commerce, Urbanisme, Voirie Commerciale et de la Petite Enfance
Conseillère Communautaire Déléguée à Plaine Commune
Chargée de l’Insertion Sociale et Professionnelle
Présidente de l’Association Les Couleurs de la France

VOTRE REPRESENTANTE POUR AUBERVILLIERS POUR DEFENDRE VOS DROITS
CONTACTEZ-MOI
Facebook : facebook.com/malikamed
E-Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. – TEL : 07 60 50 39 20
Site internet : malikaahmed.fr

 

 

Commentaires  

 
-2 #8 muslim auber 2011-04-04 19:42 quant a la presence des arabes.dans le conseil a aubervilliers,j e te conseille de regarder la composition de cet organe..rien a voir avec la mandature precedente.. Citer
 
 
-2 #7 muslim auber 2011-04-04 19:40 en reponse a la demoiselle precedente
je.persiste oui,je l aurais rencontré pour regler mon probleme,avec une suite plus ou moins positive,automa tiquement j aurais ete attiré apres par son discours pre electoral..
secundo,le Cg est une assemblee deliberante,qui dit assemblee dit automatiquement pluralité..comme dans un conseil municipal il ya des elus socialistes,com munistes,ump etc..
tertio,les arabes se font du tort a eux meme,en.mangeant dans la main du maitre,puis lui faisant un enfant dans le dos quand il n y a plus d interet..
PS je n ai jamais dit qu on lui avait retiré ses delegatoons,mai s celle de l urbanisme il ya quelque temps..de la y voir une candidature "spontanee"..
voila pourquoi les arabes sont decredibilisés
salam.a tous
Citer
 
 
0 #6 FADNA 2011-04-04 17:11 En réponse à Muslim d'Auber : Qu'y a-t-il de mal à) dire que l'on apprécie un élue et qu'elle a tenté de résoudre un problème, une doléance d'un administré ? Après tout les élus ne sont-ils pas là pour çà ? Moi comme je l'ai dit elle ne m'a rien promis elle m'a dit je vais voir, je ne lui ai rien promis en retour, ni vote…Elle ne m'a pas donné satisfactions sur place, il ne s'agit pas d'un piston car son discours lorsqu'elle m'a reçue était clair, elle m'a dit qu'elle verrait ce qu'elle pourrait faire lors des prochaines commissions, m'a expliqué les règles de fonctionnement, qu'elle n'était pas seule à décider…moi je risquais de perdre mon travail et ne trouvait pas d'assistantes maternelles, 4 mois plus tard et non le lendemain j'avais une solution c'est tout.
Quand au fait de lui retirer ses délégations juste après les cantonales quand on constate que les communistes font partie de la majorité socialiste au CG avec tout ce qui s'est passé pendant la campagne je reste dubitative, et je pose la question suivante : pourquoi elle? Parce que c'est une arabe elle n'aurait pas le droit de négocier ses voix et les donner à qui elle veut ? Elle a pas incité à voter pour la droite que je sache, et cocos et soc. se retrouvent bien autour de la table pour gérer le département. Elle est pas marié avec les socialistes d'Auber, et puis si ma mémoire est bonne, elle s'était présenté avant sous l'autre mandature face au coco, et eux ils l'ont pas viré pour autant. Vive la démocratie, je te le dis Muslim d'Auber. C'est avec ta logique que les arabes se font bouffer sans aucune réaction ni solidarité
Citer
 
 
-1 #5 muslim auber 2011-04-02 20:30 en reponse au commentaire precedenbien sur que si je devais la voir et eventuellement qu elle regle mon souci je l apprecierais ..
ce que je dis est factuel et clair
mme Ahmed a participé au debut de la mandature,a soutenu la liste Ps Prg Ecolos en 2008,et peu avant les cantos elle decide de faire un coup d eclat pour fructifier ses 100voix,aupres.de Mme Yonnet..
donc oui elle s est rabbatue sur mr Baudet,de plus il ya quelques temps on lui a retire la competence de l urbanisme,si c est un hasard..sa candidature ne l est pas..
salam
Citer
 
 
+1 #4 FADNA 2011-04-02 01:54 En réponse à Muslism d'Auber, Malika AHMED a soutenu BEAUDET au 2nd tour et pas YONNET, j'ai reçu la profession de foi, alors le vent tourne ?!
je sais pas parce que elle risque gros à faire ça. Elle est plutôt franche comme personne, moi elle m'a reçue pour m'aider à faire garder mon bébé,j'ai pas eu satisfaction tout de suite mais elle a suivi mon affaire et hamdoullah grâce à elle ça a marché. Elle fait des permanences, reçoit les gens sympathiquement , pour une fois qu'une élue travaille bien pourquoi la critiquer ? Et puis, elle est pas PS. En tout cas même sur le marché,elle est apprécié par les commerçants, j'ai vu ça quand elle distribuait ses tracts.
Citer
 
 
0 #3 muslim auber 2011-04-01 11:01 c est une personne qui a fait partie de la majorite socialiste pendant des annees a Aubervilliers..
donc le discourd "je suis seule au monde"..
elle voulait juste monnayer ses voix apres la reelection programmee d E Yonnet..mais patatras cest Baudet qui est passé..
on l a retrouvera surement là oú souffle le vent..
Citer
 
 
+1 #2 Farida 2011-03-19 17:30 Elle n'ajamais parlé de ses origine dans le texte ci-dessus. Malika je la connais bien, c une femme battante d'aubervilliers.
Elle a forcé la gauche à la respecter.
Citer
 
 
0 #1 mafalda 2011-03-19 11:08 Pour l'aide à la création d'entreprises, il y a eu la création de "zones franches", c'est à dire un budget voté par l'Etat, mais a ce jour pas d'évaluation ?
Je suis résolument contre des conseillères communautaires, car quand on est élue on l'est par l'ensemble de la population et non uniquement par sa communauté.
Pour mener sa campagne, il y a énormément de bras à disposition pour le collage et le tractage, c'est une volonté humaine et non le fric qui compte.
Je voterai pour vous pour vos compétences et non pour vos origines communautaires.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques