Lettre d'un chrétien à un ami musulman
Écrit par Stéphanie   
Lundi, 15 Avril 2013 02:58

Mon cher Mustapha,
Nous sommes convaincus depuis longtemps que la rivalité espérée par certains, dénoncée par d’autres, entre catholiques et musulmans dans notre pays, est une fiction.

Nous sommes frères car adorons un même Dieu de miséricorde universelle. Nous nous respectons car nous sommes des êtres humains, ce qui nous distingue à jamais du reste de la création ; malgré des différences, nous nous retrouvons sur l’essentiel : notre passion de l’Homme, notre Espérance indéfectible qu’avec l’aide de Dieu, chaque homme construira un monde d’amour et de fraternité vécue.

Dans notre beau pays plus encore qu’ailleurs, les musulmans et les catholiques doivent montrer l’exemple de cette fraternité au quotidien, qui inspirera d’autres relations apaisées entre communautés aujourd’hui hostiles. Ce sont ces deux groupes qui, seuls, peuvent montrer le chemin.

C’est par cette démarche conjointe, nous en sommes convaincus, que tous se retrouveront, pleinement hommes, pleinement croyants s’ils le souhaitent, pleinement français enfin.

Pour cela, il nous faut travailler et proposer un sens commun, à rebours des modes et tendances les plus faciles ou les plus faibles. Redonner de la valeur à l’autre, au groupe, à l’amour et à la charité, au respect authentique de l’autre dans sa différence.

Nous devons nous mobiliser, en groupes de travail, pour construire une intelligence nouvelle de l’époque, pour produire des idées, soulever des questions même difficiles, en ne nous concentrant pas d’abord sur ce qui pourrait nous distinguer (la théologie), mais sur ce qui nous unit : la vie, l’amour de l’autre, la confiance dans l’avenir, la responsabilité vis-à-vis de la société. La valeur de l’homme et de sa vie en couple puis en famille.

Une occasion se présente d’agir ensemble, de manière visible et exemplaire : le projet de loi qui permettrait à des personnes de même sexe de se marier et d’avoir des enfants (par l’adoption, au titre du projet de loi, mais ceci ouvrira la voie à d’autres moyens, nécessairement artificiels). Il n’est pas besoin d’être chrétien ou musulman pour comprendre que cette idée de mariage de deux êtres non complémentaires, ou celle de parentalité par deux personnes manifestement incapables d’enfanter ensemble, sont absurdes ; leur simple présence dans le droit changerait pour tout le monde la définition du mariage, et remettrait en question, entre autres, les conditions de parentalité et de reconnaissance des enfants (la « présomption de paternité » est aujourd’hui liée au mariage).

Ce sujet n’est pas religieux. Mais il peut être un point de rassemblement de chrétiens et de musulmans, conscients de l’urgence de sauver le modèle français (et d’ailleurs universel) de la famille, du mariage, et du droit des enfants à savoir qu’ils sont nés de l’union d’un homme et d’une femme, même si la vie peut les priver de l’un et/ou de l’autre. Il s’agit d’un combat pour autrui, qui mérite d’être mené par des Français d’aujourd’hui ensemble, pour les Français de demain.

La démonstration de cette union et de cette mobilisation enracinera à la fois les uns et les autres dans la France d’aujourd’hui, et ceux-là ensemble dans une communauté de vue, démonstrative vis-à-vis des autres de cette nouvelle fraternité.

Je reste dans l’Espérance, grâce aussi à des frères comme toi et comme ceux que nous partageons.

François-Marie.

A racines faibles, branches cassantes ; à racines profondes, branches souples.

Respect - Fraternité – Espérance : agir pour convaincre.

 

Commentaires  

 
-2 #1 Colette Friedlander 2013-04-16 12:23 Si la loi sur le mariage pour tous s'avère avoir contribué à rapprocher catholiques et musulmans, on ne pourra que s'en féliciter… et en remercier le gouvernement.
Il serait en revanche fort regrettable que ce rapprochement, que tant de points de convergence entre ces deux religions appellent (et là on ne peut qu'être d'accord avec les premiers paragraphes de la lettre ci-dessus) se fasse avant tout contre une évolution souhaitée par une majorité de nos compatriotes, et sur des positions conservatrices qui suscitent l'inquiétude d'un grand nombre d'entre eux.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques