Les regrets de François Hollande à l'Algérie après sa blague
Écrit par Ilyess   
Lundi, 23 Décembre 2013 00:00

François Hollande a fait part dimanche de ses regrets sincères "pour l'interprétation qui est faite" de sa boutade sur la sécurité en Algérie et juge la polémique sans fondement tandis qu'Alger déplore un "incident regrettable".

Des responsables de l'opposition avaient auparavant demandé au président français de présenter des excuses officielles, jugeant ses propos indignes de sa fonction. François Hollande, qui fêtait les 70 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) le 16 décembre, s'était félicité de la présence dans la salle du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, de retour d'Algérie. "Il en revient sain et sauf, c'est déjà beaucoup", avait-il dit sur le ton de la plaisanterie.

Le chef de l'Etat a estimé dimanche que ces "quelques mots" faisaient "l'objet d'une polémique sans fondement". "Chacun connaît les sentiments d'amitié que François Hollande porte à l'Algérie et le grand respect qu'il a pour son peuple, comme l'ont prouvé la visite d'Etat qu'il a effectuée en décembre dernier (2012)", écrit l'Elysée dans un communiqué. "Il exprime ses sincères regrets pour l'interprétation qui est faite de ses propos et en fera directement part au président (algérien Abdelaziz) Bouteflika", ajoute le texte.

D'abord passée inaperçue, la boutade de François Hollande a été relayée sur les réseaux sociaux et a indigné la presse algérienne. En France, le président de l'UMP Jean-François Copé a regretté "le dernier dérapage verbal du président de la République". "Sur un thème aussi important que la relation de la France avec l'Algérie, l'exigence de la fonction présidentielle n'autorise pas une formule aussi déplacée", écrit-il sur son compte Twitter. L'ex-ministre UMP Valérie Pécresse a trouvé les propos de François Hollande "particulièrement maladroits" "Surtout ce n'est pas digne d'un président de la République", a-t-elle déclaré sur TF1. Le secrétaire général adjoint de l'UMP Geoffroy Didier a invité le président de la République à "présenter ses excuses au peuple algérien" pour cette plaisanterie qu'il qualifie d'"indigne". Du côté de l'UDI, Dominique Paillé a déploré une "attitude affligeante" et, comme son collègue Yves Jégo, a souligné la nécessité pour le chef de l'Etat de présenter "des excuses officielles" à l'Algérie. A gauche, Jean-Luc Mélenchon a tweeté que la boutade de François Hollande lui avait donné "la nausée."

En Algérie, pour le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, "le sens de l'humour peut apporter une valeur ajoutée au sens des responsabilités lorsqu'il s'exprime avec élégance, avec mesure". A l'inverse, il "peut être générateur d'une moins-value lorsqu'il aboutit à suggérer que les réalités ne seraient pas celles qui sont à la portée de tous et qui ont pu être vérifiées par tous", a-t-il dit, cité samedi par l'agence Algérie presse service (APS).

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Commentaires  

 
0 #4 IMSSA 2013-12-25 01:11 Et que pense-vous de cette boutade lourde venant d un président de la république ?
Quant a moi devant le crif il a marqué des points ( il n a pas manque de tacts )en leurs disant nous sommes du mêmes bord tout en ridiculisant l Algérie et tout le monde Arabe (voilà je nous pensons de vous ) vous êtes des terroristes
Citer
 
 
-3 #3 bucarruman 2013-12-24 21:17 je crois qu'il a parlé juste, même avec un ton sarcastique. L'Algérie n'est pas un pays sûr! L'insécurité est presque partout Citer
 
 
+1 #2 salim b. 2013-12-24 13:13 c'est scandaleux, le premeir des socialistes est un hypocrite avec l'algérie, je n'ai plus confiance en eux de toute façon, ils ne font rien pour nous, que des promesses et rien au bout ; encore pire que la droite ! Citer
 
 
+1 #1 DERKAOUI 2013-12-24 10:54 Il aurait mieux fait de s'abstenir surtout devant un parterre de gens, dont la majorité soutient un Etat colonisateur qui a érigé un mur et des centaines de check point et qui tue et opprime les Palestiniens. En terme de sécurité il pouvait condamner les tirs d'Israël sur les représentants des Nations Unies…par exemple! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques