Les beaux parleurs
Écrit par Stéphanie   
Mercredi, 16 Septembre 2015 00:10

La Communauté Musulmane, sous toutes les latitudes, ne manque pas de beaux parleurs, selon l’expression consacrée.  De la recommandation du Hijab ou du Niqab, de l’observation du Halal des aliments ou du Hilal de Ramadan, de l’islamophobie abusive à l’antisémitisme excessif, du mariage pour tous à la polygamie pour personne, de  l'islamisation pour endiguer la laïcisation de l’espace public, du mythe de l’identité nationale à la réalité de la multiculture, du gangstérisme professionnel au djihad amateur, de l’occupation illégitime de la Palestine aux exactions envers les Juifs, des excommunications réciproques entre Chiites et Sunnites, des prétendus pays musulmans au supposé État Islamique, des conflits armés en Iraq, en Syrie, au Yémen, en Afghanistan, au Mali, en Somalie, au Soudan, au Nigeria, en Libye, au Cachemire, en Birmanie et de l’accueil des réfugiés de l’Océan Indien ou de la Méditerranée, les sujets ne manquent pas pour briller en public, que ce soit sur les minbars des mosquées ou sur les tribunes des salons de bourges ou du Bourget.

Comme les chanteurs à minettes en d’autres lieux, la plupart des prêcheurs et autres conférenciers musulmans se contentent de se pavaner devant des auditoires acquis à leur cause, et peu critiques puisque peu exigeants. Si en théorie, les cheikhs machin, les docteurs truc et autres recteurs bazar (titres pompeux qui n’avaient pas cours au temps du Saint Prophète (ص), ceci dit en passant) continuent à faire illusion intra-muros en débitant des généralités tellement malavisées qu’elles poussent des Femen à se dépoitrailler en représailles, en pratique ils sont bien incapables de résoudre le moindre problème sur le terrain. Leur étalage de « science » dans les salons ou sur les réseaux sociaux, contrairement aux études de marché, à la planification et à la gestion de projets – en bref aux actions concrètes – ne fait que camoufler leur impuissance à solutionner les difficultés rencontrées par leurs ouailles dans la vraie vie.

Il y a incontestablement plus de monde pour parler de l’humanitaire et des dévastations militaires que pour agir concrètement dans les zones sinistrées. Quelle que soit la nature et l’ampleur des contributions, aussi bien financières que logistiques, celles-ci doivent cependant être saluées et encouragées. Néanmoins, nombreux sont les « commentateurs » confortablement engoncés dans leurs fauteuils devant leur télé à penser être dédouanés en versant royalement quelques dizaines d’euros, tout en se bornant à s’indigner des insuffisances de ceux qui pourvoient plus abondamment qu’eux aux carences de leurs semblables. En ce qui concerne le traitement des réfugiés, il faut être réaliste, les Musulmans sont loin d’être à la hauteur de la situation tant en ce qui concerne les nations qu’au niveau individuel. En les encourageant à s’expatrier en Occident sans jamais proposer de les accueillir physiquement dans leurs foyers, on est plus proche du « viens chez moi j’habite chez une copine » que de « j'adopteunmigrant.com ».

Les seuls à mériter des éloges sont ceux qui prennent à bras le corps les difficultés des autres en sacrifiant leur temps, leur confort et leur argent pour tenter d’alléger leurs malheurs autant que faire se peut. Le tableau d’honneur ira donc aux bénévoles en tous genres des diverses organisations humanitaires qui, parfois au péril de leur vie, soulagent les populations sinistrées sur place en leur apportant le réconfort, la sécurité et les soins dont ils ont besoin. On exclura bien évidemment de cet hommage tous ceux qui ne font que profiter de la naïveté et de la détresse matérielle ou psychologique des plus démunis pour leur faire avaler des couleuvres ou leur imposer des us et coutumes contraires à leurs convictions.

On est assez loin de l’idéal islamique qui consiste à partager inconditionnellement l’affliction de ses frères[1] et à fraterniser véritablement.[2] Tout un chacun, moi y compris, a évidemment suffisamment de bonnes raisons de ne pas être en situation d’accueillir toute la misère du monde et on ne saurait en faire grief à quiconque. Mais de grâce arrêtons les faux semblants et les beaux discours destinés à se donner bonne conscience en prétextant que si on le pouvait on le ferait, juré craché. C’est tellement plus simple d’éteindre sa télé aux heures des repas, pour ne pas risquer d’avoir l’appétit coupé par la détresse humaine. Et de toute façon, comme c’est très impoli de parler la bouche pleine, il sera bien temps d’en reparler après le dessert…

Daniel-Youssof leclercq

[1] « Aucun de vous n’a vraiment la foi s’il ne désire pour son prochain ce qu’il désire pour lui-même. » (Boukhary 2/6/1). « Les croyants font corps dans leur affection et leur compassion mutuelle. Si un membre vient à souffrir, c'est tout le corps qui devient fiévreux » (Mouslim).
[2] « "Lorsque nous sommes arrivés à Médine, l'Envoyé de DIEU (ص) établit un lien de fraternité entre `Abderrahman ben-`Aouf et Sa`d ben-er-Rebi`. "Je suis le plus riche des Ansâr, dit alors ce dernier à`Abderrahman, prends la moitié de ma fortune. J'ai deux femmes ; vois celle des deux qui te plaît, dis-moi son nom afin que je la répudie, et, lorsqu'elle aura achevé le temps de sa retraite légale, tu I ‘épouseras ». (Boukhary 34/1/2 – 63/3/1,2 – 67/7/1).


 

 

Commentaires  

 
+4 #3 MUST 2015-09-16 16:43 Beaucoup de personnes restent dans le dire et peux sont dans le faire…un bon citoyen quelque soit ses convictions fait sans être vu ni être entendu
un mouton représente une année de scolarité d'un enfant Palestinien
une Omra l'acquisition d'un petit logement pour les famille ayant tout perdu suite aux bombardements continu en Palestine
Un HADJ la construction d'une école de 3 classes avec commodités ou un centre de soins d'urgence
Omra et Hadj aident aussi a armer ceux qui pilonnent leurs voisins et les font fuir vers les pays qui ne partagent pas leur foi (!)
Citer
 
 
+4 #2 anonyme 2015-09-16 10:07 machaAllah que de pertinence, je reste admirative de votre subtilité et votre analyse tellement réelle. J espère que les musulmans de France vont enfin se réveiller inchaAllah…Puisse Allah nous donner la clairvoyance. Amine Citer
 
 
+4 #1 anonyme 2015-09-16 10:04 machaAllah que de pertinence!!! je reste admirative devant votre subtilité et votre analyse tellement réelle…J espère que les musulmans de France vont enfin se réveiller. Puisse Allah nous donner la clairvoyance . Amine Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques