L’émir sauve la charcuterie à Asnières-sur-Oise (95)
Écrit par Ilyess   
Mardi, 13 Septembre 2011 01:49

Quatre ans après sa fermeture, le commerce rouvre ce soir à Asnières-sur-Oise. C’est un don de 250000 € du cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan qui a permis de sauver l’échoppe.

Rillettes, andouillettes, petit salé… Dès demain matin, 8 heures, les habitants de la pimpante Asnières-sur-Oise vont retrouver « leur » charcuterie artisanale sur la coquette place du village, dans les murs de l’ancienne boutique, qui fit la joie des gourmets « de 1951 à 2007, soit pendant plus de cinquante ans! » se souvient un retraité.

Ce soir, la nouvelle exploitante des lieux, Françoise Letellier, 43 ans, inaugure son pas-de-porte, désormais baptisé Chez Fanfan. « Je proposerai également des plats cuisinés et une activité traiteur, et, à terme, de la petite épicerie de dépannage. Le tout provenant uniquement des terroirs français, comme d’ailleurs toute la charcuterie », explique cette mère de famille, salariée pendant vingt ans au rayon charcuterie d’une grande surface.

L’événement tient véritablement du conte de fées. Car la renaissance de ce commerce de proximité, Françoise et ses futurs clients de la commune la doivent à un généreux bienfaiteur… Le cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan, émir d’Abu Dhabi, président des Emirats arabes unis et amoureux d’Asnières-sur-Oise où il possède le château de Baillon. En 2007, le souverain n’a pas hésité à sortir son royal carnet de chèques pour offrir 250000 € et sauver cette boutique d’un avenir bien sombre.

« Dès 2007, explique le maire, Claude Krieguer, faute de repreneurs intéressés, la commune avait préempté et racheté les locaux, pour les louer à des commerçants de bouche. Une première expérience d’épicerie avait tourné court au bout d’à peine un an. Depuis, personne n’avait repris le flambeau. » Le chèque de l’émir a permis de financer d’importants travaux de remise aux normes et d’embellissement. De quoi motiver les candidats à la reprise de l’activité.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Françoise, elle, savoure son bonheur. « C’est un véritable défi de reprendre ce commerce et de me mettre enfin à mon compte, explique la charcutière. En plus, il y a un logement attenant très spacieux! Je rêvais de ce projet depuis très longtemps. Alors, lorsque j’ai appris que la place était libre grâce au bouche-à-oreille, je me suis investie pendant un an pour finaliser ce projet. D’ailleurs, peu de femmes se lancent dans cette branche d’activité. C’est le fait de venir travailler dans un village que je connais bien, à deux pas de Persan, ma ville d’origine, qui m’a convaincue de me lancer. »

Pour lui prêter main-forte pendant les périodes de forte activité, Françoise Letellier a déjà tout prévu. Sa mère, Marie-Madeleine, est impatiente de mettre la main à la pâte et d’enfiler son tablier : « Je suis à la retraite, mais j’ai moi aussi passé vingt ans au rayon charcuterie d’une grande surface », dit-elle en souriant malicieusement. 

Source : Le parisien du 12/09/11

 

 

Commentaires  

 
+2 #15 Nourredine BELMOUHOU 2011-09-22 17:22 Finalement et tout compte fait, ils ne sont que de minables misérables, qui payent cher, trés cher mème une place en enfer. Citer
 
 
+3 #14 Yousri 2011-09-16 12:07 Sans aller jusque la Somalie et autres famines,ni jusqu au peuples qui souffrent de la laïcité et de la pseudo liberté déjà qu ils aident leur propre communauté a se développer dans les pays occidentaux brimes,brides,h umilies insultes et j en passe, ils préfèrent se faire mousser auprès des occidentaux et n ont pour la plupart aucune considération pour nous, voire ils nous hiérarchisent !!!!! Alla yehdina wa yehdihom… Citer
 
 
+1 #13 hello 2011-09-15 02:49 je l ai vu a la tele c est juste une erreur car il a un chateau a asniere/oise et il a promis d aider la mairie dans le besoin il est du qatar et en plus un prince Citer
 
 
+2 #12 Iyad 2011-09-15 01:42 Assalam alaikum,

Ne peut-on pas faire un effort pour avoir un vocabulaire respectueux des hautes valeurs de notre foi quand on s’adresse à nos concitoyens qui sont différents de nous.

L’islam ne nous demande pas de les traiter de « kouffar qui se goinfrent de porc », ils ont leur religion et nous avons la notre (لكم دينكم ولي دين) et nous ne devons discuter avec eux qu’avec la meilleure des manière sauf envers les injustes (ولا تجادلوا أهل الكتاب إلا بالتي هي أحسن إلا الذين ظلموا منهم).

Ce n’est pas leur problème si cet émir leur a financé une charcuterie porcine, c’est le problème de l’émir et de sa conscience, et cela Allah seul en jugera et pas nous.

Mais à cette occasion, l’on peur se poser la question de savoir pourquoi des mécènes musulmans sincères (et il y en a beaucoup) n’investissent pas suffisamment dans des projets de la communauté (écoles, centres culturels, mosquées etc.). N’y aurait-il un problème de manque de confiance entre les donneurs potentiels et ceux qui portent les projets, un manque né du fait que nous n’appliquons pas à ces projets toute la rigueur nécessaire comme si c’était des vrais projets professionnels avec tous les bilans et l’autocritique qui s’imposent.

Wassalam
Citer
 
 
+2 #11 robze 2011-09-14 21:56 Vous m'avez tous l'air choqueé moi ce qui me choque c'est que vous vous reveillez seulement aujourd'hui je tiens a apporter a votre connaissance et vous pourrait le verifier que tout les emir est milliardaire du golfe je dit bien tous sans exceptions qui ont des propriéte en france notament dans des villages font tous des dons aux villes ou sont implantes leurs demeures alors ca va des voiture de polices municipales de motos d'équipement de videos surveillance de la construction de fontaines public ou financement de petites routes est j'en passe Citer
 
 
+3 #10 pach 2011-09-14 19:12 La le maire il accepte, C pour lui et tous ces administré un bon musulman respectable sa femme peut être voilée des pieds à la tète personne ne viendra lui demandée de sa dévoilée,par contre ci il avait investit pour construire une mosquée ou une boucherie hallal cela aurait fait la une de tout les médias "diabolisation a gogo et islamisation du village etc etc" .T riche T un bon musulman,T pauvre t un terro potentiel ou un extrémiste hypocrisie total!!! .Pathétique! Citer
 
 
+3 #9 AstraDekta 2011-09-14 17:02 Ca me fait mourrir [jaune] de rire… Une preuve de la debilite des 'dirigeants' arabes qui sigent [en blanc] a tout va des carnets de cheque -

Preuve pour nous qu il ne faut rien attendre de eux concernant l Islam…

Leur petrodollars ne les sauvera pas meme ici bas; qu il se rappel que Khadafi a paye la campagne electoral de Sarko… Ils finiront pareil que lui…

Au fond la seule chose occidental qui manquent dans les pays arabes du moyen orient c est guillotine! qu on leur coupe tous la tete!!!!!
Citer
 
 
+2 #8 lnadia03 2011-09-14 16:40 Salam alaikoum

Je vous avoue ne pas très bien saisir l'intention de l'auteur, que j'imagine être un frère en religion, qui a rédigé cet article…J'ai l'impression que l'on doit saluer cette action?! L'émir a sauvé l'économie d'une CHARCUTERIE ou si vous préférez d'une PORCERIE, alors pourquoi romancer l'histoire d'un frère qui nourrit d'une viande illicite le ventre de nos concitoyens non musulmans? C'est dramatique si l'émir était bien au fait de l'objet du financement. Autrement c'est malhonnête de la part du maire qui devrait se racheter une éthique! UAM, j'aimais jusqu'à ce jour nombre de vos articles, je vous prie de bien vouloir ne pas décevoir la communauté en vous soumettant à un politiquement et assimilement correct à la Dalil Boubaker…
Citer
 
 
+2 #7 mike 2011-09-14 16:39 PAS CLAIR DU TOUT CETTE HISTOIRE ! il a sauvé l'épicerie du village où il possède un château, POINT BARRE ! qui nous dit qu'on lui a dit qu'on en ferait aussi une charcuterie primo et secundo en quoi c'est haram d'aider son prochain qui demande qu'à pouvoir travailler ? apres la question de la priorité est évidente !! mais ce n'est pas un scoop !! depuis quand les emirs du MO accordent la priorité à leurs freres muslims ds le monde en terme d'aide et de secours ???????? alors rien de nouveau sous le soleil… Citer
 
 
+3 #6 Carolina 2011-09-14 15:25 Assalamou alaikoum,

Dans un reportage j'ai vu que c'est le maire qui a sollicité l'émir pour financer la charcuterie.

Sincèrement je ne crois pas que l'émir ait versé une telle sommes sans savoir à quoi elle était destinée. Il n'y que deux possibilités : soit il est vraiment stupide (j'en doute) ou alors il voulait se faire un gros coup de pub en montrant la générosité des musulmans… No comment !

Chacun fait ce qu'il veut. "Nulle contrainte en religion". Mais, par pitié, qu'on cesse de nous montrer ces soit-disant émirs et autres représentants de l'islam du Moyen-Orien comme des exemples de pureté et de droiture.

On en a vu d'autres : l'Arabie séoudite qui mange des poulets DOUX ou le Qatar qui vend de la viande importée dans ses boucheries pour ne citer que ces exemples.

La foi n'est hélas pas que dans le coeur. Ca ne suffit pas. Il faut agir car chacun de nous aura des comptes à rendre le jour J.

@Choquée : s'il vous plaît n'utilisez pas le terme "kouffar" car seul Allah SWT sait ce que cachent les coeurs.

Qu'Allah SWT nous guide tous. Amine.

Carolina
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques