Le silence imposé aux militants socialistes de la 11e circonscription
Écrit par Ilyess   
Jeudi, 31 Mai 2012 03:32

Voici le texte de la lettre envoyée par les 3 secrétaires des Sections du PS de Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France à leur responsable départemental lorsqu'ils ont appris qu'il n'y aurait pas de candidat socialiste dans notre circonscription. En effet, une consultation était en cours sur les candidatures d'Elsa Wanlin, comme titulaire avec Franck Misson pour suppléant.

Ces militants posent une question juste : « Comment comprendre que la seule circonscription du 93 choisie pour une telle union soit une circonscription tenue par un candidat sortant de gauche ? »
On pourrait ajouter : « Et cela en dépit de l'engagement de Martine Aubry de ne pas présenter de candidatures uniques contre un député de gauche sortant. »

  • Farid HAFS, Secrétaire de la section socialiste de Sevran
    •Franck MISSON, Secrétaire de la section socialiste de Tremblay-en-France
    •Albert GUELBLUM, Secrétaire de la section socialiste de Villepinte

Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France
Le 23/11/2011
 
M. le Premier Secrétaire Fédéral, Cher camarade,
 
Nous avons été fort mécontents d’apprendre dans Le Parisien d’hier que la 11e circonscription de la Seine-Saint-Denis (Sevran, Tremblay-en-France, Villepinte) est gelée, réservée à une candidature d’Europe-Ecologie-les-Verts. Il aurait été plus que préférable, tu en conviendras, que cette information nous parvienne avant !
 
Nous respectons le choix de la direction nationale de faire un accord avec EELV pour s’assurer de battre la droite de Sarkozy en 2012 et nous savons l’importance d’une union de la gauche pour y parvenir. Mais nous ne pouvons accepter cette directive sans réagir, tu le comprendras.
 
Comment comprendre que la seule circonscription du 93 choisie pour une telle union soit une circonscription tenue par un candidat sortant de gauche ? Devant le peu de risques de basculement à droite de cette circonscription, pourquoi sacrifier nos villes, nos sections ?
 
Comment expliquer à nos militants qu’une fois de plus, ils n’auront pas de candidat de leur parti à soutenir et que le Poing et la Rose iront à un autre ? Comment, devant la faiblesse de la force politique que représente EELV sur le territoire, imposer à notre parti, à nos militants, de faire cette campagne ?
 
L'histoire se répète depuis trop d’années déjà et les législatives, ajoutées aux municipales et aux cantonales, pourraient finir par entamer sérieusement l’engagement militant local. Pour nos trois sections, il devient compliqué de lancer une campagne présidentielle et une campagne législative dans ces conditions. En effet, comment motiver nos militants si, d'une part nous n’avons à leur proposer aucune ligne socialiste ni aucun représentant, d'autre part ils se doivent de faire campagne en lieu et place d'un parti sans force militante sur le terrain ?
 
Nous regrettons la démarche et la méthode que la directive impose à nos trois sections. Non seulement parce que nous n'y reconnaissons pas les valeurs démocratiques et participatives revendiquées au sein du Parti Socialiste, mais aussi parce que cet accord au niveau local affaiblira nos forces militantes. En effet, comment accroître le nombre d’adhérents et de sympathisants dans nos trois villes dans ces conditions ? Quel poids garder dans nos discussions avec les « partenaires » de gauche à l’échelle de notre territoire, quand nous sommes informés au dernier moment (par le Parisien !) et jamais consultés sur la donne de ce partenariat ? Une chose est certaine, le parti n’est jamais grandi quand il demande à des militants de se taire et de se ranger sans s’exprimer.
 
C’est pourquoi, par respect pour les militants de nos trois sections et parce que nous croyons à un projet socialiste sur notre territoire, nous souhaitons organiser la désignation d’un candidat socialiste pour la 11e circonscription de la Seine-Saint-Denis, de manière égalitaire avec les autres territoires.
 
Dans l’attente de ton soutien, nous t’adressons nos salutations cordiales.

Farid HAFS                 Franck MISSON                Albert GUELBLUM
 
Sources : Sevran Rebel et Leparisien.fr

 

 

Commentaires  

 
+1 #2 VOLODIA 2012-06-04 20:12 J'ai noté que 93 % des Musulmans de France avaient voté pour Hollande ? De la naïveté, voir +. Les socialistes ont provoqué tant de guerres, ils visent au parti unique, pas d'ouvertures…
ANALYSEZ…
Citer
 
 
+1 #1 Chaabi 2012-06-01 20:32 Le ps ne cesse de montrer son mépris Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques