Le ministère de l'Intérieur reçoit une des femmes voilées agréssées à Argenteuil
Écrit par Stéphanie   
Vendredi, 21 Juin 2013 03:05

L'une des deux femmes voilées qui ont porté plainte pour des agressions à Argenteuil (Val-d'Oise), a été reçue jeudi en compagnie de son mari au ministère de l'Intérieur où la seconde était représentée par son avocate.

«Les deux victimes ont été invitées hier : celle qui a été agressée le 13 juin est venue avec son mari mais celle qui a été agressée le 20 mai n'a pas pu venir et a été représentée par son avocat», précise le ministère. Le cabinet du ministre a rappelé «la détermination des autorités à retrouver les auteurs de ces agressions extrêmement graves» et assuré les deux femmes que «tous les moyens d'enquête seront mis en oeuvre» pour cela. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a lui-même adressé une lettre aux deux femmes «pour leur apporter son soutien», a indiqué le ministère.

Une information judiciaire ouverte pour violences volontaires aggravées

Le président de l'Observatoire de l'islamophobie, Abdallah Zekri, s'est réjoui de ce rendez-vous. «Cela prouve que le ministre a entendu notre cri de colère et compris le ressentiment qui a touché les musulmans.»

Le parquet de Pontoise a ouvert mercredi une information judiciaire sur ces faits survenus les 20 mai et 13 juin pour «violences volontaires aggravées» concernant la première victime, et pour «violences volontaires en réunion». Un seul juge d'instruction sera chargé d'enquêter sur ces affaires.

Un rassemblement silencieux prévu ce samedi à Argenteuil

La première victime, une jeune femme de 17 ans, a expliqué avoir été agressée le 20 mai, alors qu'elle se trouvait dans la rue. Selon l'Observatoire national contre l'islamophobie, elle a été jetée par terre, rouée de coups et traitée de «sale arabe».

La seconde, âgée de 21 ans, a raconté avoir été agressée par deux hommes le 13 juin, également dans la rue. Enceinte de quatre mois, elle a fait une fausse couche lundi, mais le lien entre sa fausse couche et l'agression n'est pas établi.

Ces agressions ont suscité une vive émotion dans la communauté musulmane d'Argenteuil, ville de 105.000 habitants située à une dizaine de kilomètres de Paris.

Source : LeParisien.fr

 

 

Commentaires  

 
+3 #1 KA 2013-06-21 11:49 "…mais le lien entre sa fausse couche et l'agression n'est pas établi." ose écrire Le Parisien ! C'est dans la même ligne d'arguments que ce que dit Marlboro sur le lien entre le cancer du poumon et fumer !
On devrait obliger Le Parisien à écrire sur sa première : "Lire ce journal TUE"
Ce qui est arrivé à ces dames est aussi à cause de la politique du ministre de l'intérieur : Manuel Valls. Il sait qu'il en est responsable. Ce n'est plus qu'une question de temps et nous trainerons l’État français devant l'ONU : oppression caractérisée de la minorité musulmane en France. Il faut que les musulmans commencent à penser différemment : il FAUT mondialiser l'injustice et l'oppression que nous subissons en tant que MINORITE. Et pour cela, il faut s'adresser à des organismes pouvant avoir mandat international, comme les instances onusiennes. Et je cite parmi elles, le HCDH à Genève (Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l'Homme). Il FAUT savoir que ce qu'on prétend appeler le tribunal européen des droits de l'homme n'est qu'une baliverne, une sornette. Jamais il ne rendra justice aux musulmans : nous l'avions constaté avec l'interdiction illégale du hijab ! C'est une instance à la solde des États européens.
Souvenez-vous de ce qui est arrivé à Marwa Sherbini : googuelisez son nom ! Elle fût assassinée en pleine audience dans un tribunal allemand. Son mari qui tentait de la sauver en s'interposant entre l'agresseur et sa femme est à son tour blessé par balles par un policier parce qu'il est arabe ! Il pensait qu'il était l'agresseur, avait déclaré le policier ! Dans leur tête l'arabe ne peut et n'a pas le droit d'être considéré comme victime ! Et tout ça au cœur de l'Europe, l'europe des droits de blabla !!! Chez les ex-nazis. Je rappelle que nazi signifie socialiste : c'est l'ancien nom du parti socialiste allemand. Marwa Sherbini est la première martyre du hijab en europe. Elle était ingénieur biologiste et ancienne championne de sport de haut niveau. J'avais dédié un mémoire d'ingénieur à son nom et pour une grande école d'ingénieurs française. Bientôt la date anniversaire de sa mort : le 1er juillet 2009. Rahimaha ALLAH.
Un autre point de ressemblance entre les deux affaires : Marwa était enceinte.
La presse allemande eut le même comportement que la presse française : aucun mot. Merkel fille d'un pasteur protestant fanatique n'a dit un mot sur le sujet qu'une semaine plus tard : c'était sous l’Égypte de Moubarak.
Imaginons que l'on fasse la même chose à une juive dans un pays dit musulman …
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques