Le jihad du niqab
Écrit par Stéphanie   
Dimanche, 13 Octobre 2013 13:46

Comme l’ont fort bien remarqués les responsables politiques ainsi que les journalistes, le port du niqab en France est l’objet d’une guerre sans merci entre les forces républicaines et celles des musulmans. Derrière les prétextes relatifs à la sécurité, à l’égalité hommes-femmes, à la participation à la vie sociale, se cache une lutte plus insidieuse relative à la visibilité d’une religion considérée comme exogène et proposant un mode de vie alternatif à celui de l’Occident matérialiste. En fin de compte, ce n’est tant pas le fait de faire référence à un « autre » imaginaire (les Talibans ou l’Arabie saoudite) ou à susciter les peurs (les femmes kamikazes) qui pose problème, mais celui de se sentir impuissant face à un bout de tissu (cf. ces paroles maintes fois entendues :« je ne veux pas que mes petits-enfants portent la burqa »). L’Occident aux pieds d’argile ne sait ainsi que faire pour contrer les formes les plus pures de religiosité et se sent en danger et en concurrence face à ces quelques deux milles femmes voilées, dont il craint en vérité l’explosion du nombre. Le lynchage public du niqabcommencé au cours du débat sur l’identité nationale révèle donc au grand jour le vide sidéralsur les plans idéologiques et intellectuels du « vieux monde » européen.

En effet, l’Europe vit pour la première fois depuis un bon bout de temps un déclin touchant tous les domaines (économique avec la crise et la concurrence des BRICs, financier avec les faillites du système actuel, moral avec « l’argent-roi », sociétal avec l’ultra individualisme) et ne produit plus grand-chose si ce n’est des technologies de plus en plus envahissantes (et donc liberticides) et de plus en plus sophistiquées. A titre d’exemple, la musique se résume à des demi-prostituées (Lady Gaga, Rihanna, Miley Cyrus), ses icônes mondaines à d’anciennes véritables prostituées (Zahia, Nabilla), ses bâtiments à du bêton et du verre, les connaissances de ses enfants au langage SMS et à la consultation de Wikipédia… Devant une telle déliquescence, le port du voile intégral constitue une solution et une opportunité, celle de retourner à une vie plus simple et plus saine (finis les théories du genre, le dogme et mythe de l’égalité hommes-femmes, le refus de faire des enfants pour ne pas handicaper sa carrière), mais aussi celle de fuir un monde d’irrespect et de vulgarité (finis les femmes objets et la soumission à un système au mieux amoral et au pire immoral).

Aussi, les femmes qui continuent ou qui commencent à le porter et à ainsi essayer de parfaire leur Tawhid (en ne craignant que Dieu et non les forces de l’ordre, en plaçant avant tout leur confiance et leur espoir en Lui, en ne portant dans leurs cœurs que Sa Législation) sont les véritables « mujahidat » d’aujourd’hui. Leur voile secoue la société plus que tous les discours, plus que tous les actes de prosélytisme et plus que la menace de n’importe quelles armes. Leur voile révèle l’hypocrisie de beaucoup de personnes s’affirmant musulmanes et dévoile le véritable visage ainsi que le vide sentimental de nos ennemis. Chaque journée de plus où elles le portent est une baffe donnée à l’athéisme et au matérialisme ambiant, un coup de pied donné à l’injustice des lois humaines, un pied-de-nez aux publicitaires. Ces femmes sont les résistantes de notre siècle, elles font dérailler les débats et les médias sans prononcer le moindre mot, mais s’exposent en contrepartieaux agressions physiques. La situation qu’elles vivent est similaire à celle d’Ibn Mas’ud récitant le Coran devant les Quraïch et revenant ensanglanté de son acte de foi ou à Ibrahim se moquant des idoles de son père.

Tenez bon mes sœurs, la victoire est proche bi idhniLlah !

Olivier Abdennour Weber

 

 

Commentaires  

 
-3 #2 ibrahim h 2013-10-21 14:41 Salam

A l'UAM93… après les newsletters et sms semeurs de divisions pour annoncer le début de Ramadan et prendre le contre-pied des instituions en place, nous revoilà avec le faux problème du niqab, épiphénomène, qui concerne une frange toute particulière de notre communauté qui pose aussi des problèmes en interne.

Que les musulmans doivent se cacher comme des bandits pour accomplir le rite du sacrifice de l'aïd, que des dizaines de milliers de femmes voilées simplement soient lésées dans leur droit humain d'étudier ou de travailler, et soient discriminées, la remise en question d'une décision de la cour de cassation sur ce sujet… nous n'avons pas non plus lu une ligne concernant le coup d'état en Egypte et les évènements qui ont suivi… tout cela ne sont pas des sujets importants ou prioritaires pour l'UAM93 qui a ses propres objectifs et priorité : défendre le port du niqab !!

Allah al mousta'an !
Citer
 
 
-4 #1 djamel D.. 2013-10-21 13:35 Moi je dirais aussi, derrière une certaine interprétation du Coran qui n'est pas majoritaire, certains affirment l'obligation du niqab qui ne va pas de soi.On peut être un bon ou une bonne musulmane en étant progressiste et sans niqab! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques