Le Jeûne de Ramadan
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 19 Août 2011 02:30

Maîtriser son poids n’est évidemment pas l’objectif principal du jeûne islamique. Au cours du mois de Ramadan, les Musulmans s’attacheront avant tout à maîtriser leur volonté, à améliorer durablement leur comportement et à manifester encore plus d’intérêt aux défavorisés.

Les animaux et la végétation se régénèrent par l’hibernation, les machines s’arrêtent pour des révisions ou de la maintenance et, dans les sociétés d'abondance, la médecine moderne prescrit des régimes diététiques ou de l’abstinence alimentaire pour remédier à l’obésité et à la malbouffe. Les grandes religions (1) se devaient de recommander la privation volontaire de nourriture (2) et parfois même de la parole (3) pour favoriser l’élévation spirituelle. Pourtant, seul l’Islam est réputé en avoir conservé une pratique concrète et assidue.

Les Musulmans recourent au jeûne, à leur guise, en différentes circonstances tout au long de l’année, pour en retirer des avantages matériels et spirituels (4) et parfois aussi à titre de pénitence ou expiatoire (5). Néanmoins, c’est en période de Ramadan (6) qu’il prend toute sa dimension, compte tenu de son caractère obligatoire et collectif. Volontaire, intentionnel et voué à Dieu seul (7), il ne supporte ni la coercition ni la pression sociale qui en entacheraient la sincérité. Il s’accomplit de l’aube au coucher du soleil (8) et, en fonction de la latitude où on se trouve, voit sa durée varier en fonction des saisons (9). Il consiste en une abstinence totale du boire, du manger et des rapports conjugaux mais également en une maîtrise accentuée du comportement (10) qui doit se traduire par une accentuation des bonnes actions et une suspension totale des mauvaises. Le jeûneur doit ranger son ostentation (11) au placard et se garder d’affecter la piété (12). Le jeûne est non seulement censé apprendre au Croyant à maîtriser ses pulsions mais à lui faire prendre conscience de la condition des plus défavorisés. Les grands voyageurs, les malades, les femmes indisposées ou enceintes, bénéficient de dérogations pour l’ajourner jusqu’à une période plus propice ou, quand l’accomplissement s’avère impossible, pour l’indemniser par le biais de dons charitables tarifés (13).

Il est navrant que, pour certains, Ramadan ne soit que ripailles, réjouissances nocturnes (14) et prétexte à flemmarder la journée pour mieux supporter les « affres » de la privation diurne. Les manifestations religieuses extérieures étant désormais périlleuses au sein de certaines sphères publiques, inutile de préciser que la moindre baisse de productivité, consécutive à un allègement de tâches ou à des aménagements de temps de travail « ramadaniques » (n’ayant rien de canoniques), provoquerait inévitablement l’ire des agnostiques.

Daniel-Youssof Leclercq

1 « Les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient. Ils vinrent dire à Jésus : "Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent point ?" » (Marc 2 :18, Luc 5 :33). « Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. » (Matthieu 17 :21) « Ho, les croyants ! On vous a prescrit le jeûne, comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, - peut-être serez-vous pieux ! » (Coran 2 :183)
2 Yom Kippour pour les Juifs et Carême pour les Chrétiens.
3 A l’instar du Prophète Zacharie et de Marie, la mère de Jésus (Coran 19 :10,26)
4 «Alors que nous étions avec le Prophète, jeunes et ne possédant rien, l'Envoyé de DIEU nous dit : "ô jeunes gens, que ceux d'entre vous qui ont de quoi entrer en ménage se marient. Cela est plus décent et plus conforme à la pudeur. Quant à celui qui n’a pas les moyens matériels d'entrer en ménage, qu'il jeûne, le jeûne est un calmant". » (Boukhary 30/10/1 - 67/2/1 - 67/3/1)
5 Coran 2 :196, 4 :93, 5 :89,95, 58 :4
6
Neuvième mois du calendrier lunaire hégirien qui comporte 29 ou 30 jours selon les années.
7 « Dieu a dit : " Pour tout acte de charité, J’ai rescrit une récompense (de sincérité) de 10 à 700 fois sa valeur, à l’exception du jeûne qui est pour Moi et je le récompenserai Moi-même car on abandonne désirs et aliments pour Moi Seul. » (Boukhary et Mouslim)
8 « Mangez et buvez jusqu’à ce se distingue, pour vous, du fait de l’aube, le fil blanc du fil noir. Puis accomplissez le jeûne jusqu’à la nuit. » (Coran 2 : 187 et aussi Boukhary 30/16/1, 2)
9 Selon un cycle d’une trentaine d’années, l’année hégirienne (lunaire) étant plus courte de 12 jours par rapport à l’année grégorienne (solaire).
10 « Celui qui ne renonce pas à dire des mensonges, ni à pratiquer des faussetés, DIEU n’a nul besoin qu’il s’abstienne de boire ou de manger. » (Boukhary 30/8/1 – 78/51/1) « Le jeûne est un refuge (contre l'Enfer). Aussi, lorsque l'un de vous est en état de jeûne, qu'il s'abstienne de se comporter avec grossièreté et ignorance, et si quelqu'un l'agresse ou l'insulte, qu'il dise : '' Je suis en état de jeûne ", en répétant cela deux fois.» (Boukhary 30/2,9/1 – 97/35/2 - 97/50/3)
11 « Celui qui prie avec ostentation est un associateur (à DIEU), celui qui jeûne avec ostentation est un associateur, celui qui fait la charité avec ostentation est un associateur » (Musnad d’Ibn Hanbal 4/126)
12 « Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Dieu qui est là dans le lieu secret; et ton Dieu, qui voit dans le secret, te le rendra. » (Matthieu 6 :16-18).
13 « Ho, les croyants ! On vous a prescrit le jeûne, comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, -peut-être serez-vous pieux ! Pendant des jours comptés. Donc, quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, alors qu'il compte d'autres jours. Mais pour ceux qui pourraient le supporter, il y a une rançon : la nourriture d'un pauvre. Et si quelqu'un fait plus, c'est bien, pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner, si vous saviez ! C'est dans le mois de Ramadân qu'on a fait descendre le Coran, comme guidée pour les gens, et en preuves de guidée et de discernement. Donc, quiconque d'entre vous est présent à ce mois, qu'il le jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu'il compte d'autres jours ; - DIEU veut pour vous la facilité, IL ne veut pas pour vous la difficulté, mais que vous en accomplissiez bien le nombre et proclamiez la grandeur de DIEU pour ce qu'IL vous a guidés. Peut-être serez-vous reconnaissants ! » (Coran 2 :183-185)
14 D’où l’expression populaire « faire du ramdam ».

 

 

Commentaires  

 
+5 #1 vazquez joseph-marie 2011-08-21 21:02 ALLAH est grand Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques