Le jeu de lois : burqaphile et polygamophile
Écrit par Ilyess   
Mardi, 27 Avril 2010 18:12

Les lois font rarement l’unanimité. Quand elles satisfont certains, elles déplaisent forcément aux autres. Qu’on l’admette ou pas, les Lois divines ont cette indéniable supériorité sur les lois humaines, c’est qu’elles sont équitables et immuables. Qui plus est, elles restent valables ad vitam aeternam (1) quand bien même, en environnement hostile, leur application peut se trouver contrariée. Telle cette loi scélérate et anticonstitutionnelle visant à interdire le voile intégral dans tout l’espace public français. Inapplicable mais plébiscitée par la quasi-totalité de la classe politique islamophobe, envers et contre leurs propres institutions (2), elle ne fera que mettre en évidence l’intolérance et la défaillance des soi-disant valeurs républicaines, en illustrant l’adage « celui qui a de la paille dans le ventre craint les allumettes (3) ». Inutile de dire que cette propagande anti-musulmane va susciter ou conforter plus d’une vocation islamiste.

Polygamie et allocation monoparentale sont les nouveaux chevaux de bataille électoralistes des burqaphobes qui, non contents de traquer les porteuses de burqa, cherchent désormais à débusquer leurs compagnons en spéculant sur leurs points faibles et leurs origines. Au diable les libertés, égalités, fraternités et vive la double peine (4) pour frapper d’Interdiction du Territoire Français (ITF), de façon discriminatoire, les étrangers (d’origine musulmane surtout) fraîchement naturalisés.

Pour information, le délit de polygamie consiste à passer plus d’une fois devant un Officier d’état civil sans avoir divorcé au préalable et non pas à cumuler les maîtresses. En France, depuis plus de trente cinq ans, compte tenu sans doute de leur prolifération incontrôlable, les liaisons extra conjugales relèvent désormais du privé et ne sont plus passibles des tribunaux (5). D’ailleurs, si on investigue un tant soit peu, on trouvera chez bon nombre de nos harceleurs politiques contemporains, tant attachés à la morale et à la monogamie de façade, maints exemples de polygynie à la petite semaine. En résumé, la seule différence notable entre la polygamie et l’adultère, c’est que le Musulman polygame assume ouvertement ses actes et ses responsabilités (6) alors que les maris infidèles ne sont que des jouisseurs égoïstes et hypocrites.

Quant aux prétendues escroqueries aux aides sociales, ce n’est encore qu’un raccourci foireux visant à discréditer et à stigmatiser certains Musulmans fondamentalistes en les faisant passer pour des fraudeurs quand bien même ils ne seraient pas bénéficiaires des dites prestations. Pour mémoire, l’allocation de parent isolé est versée aux mères « célibataires » (et non aux pères, fussent-ils monogames) en fonction de critères économiques (et non moraux) dûment vérifiés par les organismes qui la délivrent. Si vous voulez un os à ronger, allez voir du côté de chez Madame Pingeot (7), la mère d’une certaine Mazarine, l’une des favorites (8) du Président François Mitterrand, laquelle a bénéficié pendant des années d’avantages sociaux bien plus conséquents sans être inquiétée, ni son illustre « partenaire ». Et personne n’a jamais songé, même à titre posthume et pour l’exemple, à instruire quelque procédure que ce soit pour les déchoir de quoi que ce soit.

Les démocrites (9) cherchent tous les prétextes possibles et imaginables pour apparaître moins intolérants qu’ils ne le sont véritablement. Assumez donc ouvertement votre islamophobie ! Faites votre « coming out (10)» au lieu de vouloir nous faire avaler des couleuvres avec du miel, bande de lopettes ! Personne n’est dupe, vous n’en avez rien à faire de la dignité de la femme et n’êtes que des démagogues féministes.

Daniel Youssof Leclercq 

1- Expression latine signifiant : « jusqu'à la fin des jours », « à jamais », « pour la vie éternelle », « pour l'éternité ».
2- Le Conseil d’Etat a rendu en mars 2010 un avis défavorable à une loi d’interdiction du voile intégral dans l’espace public et mis en garde contre sa probable censure par le Conseil Constitutionnel et la Cour Européenne des droits de l’homme.
3- Proverbe algérien.
4- Réforme opportuniste pour les dupes, sponsorisée en 2002 par Nicolas Sarkozy alors Ministre de l’Intérieur, qui déboucha le 26 novembre 2003 sur une loi tellement restrictive qu’elle ne profitera jamais à personne
5- Depuis 1975, l’adultère demeure en France une faute civile (motif de divorce) mais n’est plus une faute pénale.
6- « Et si vous craignez de n'être pas exacts envers les orphelins, eh bien prenez des épouses, par deux, par trois, par quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, - mais, si vous craignez de n'être pas justes, alors une seule, ou des esclaves que vos mains possèdent. Cela, afin de ne pas vous aggraver la charge de famille. » (Coran 4 :3)
7- « Mitterrand, coureur de jupons devant l'Eternel, avait, entre autres, une liaison officieuse (enfin quasi officielle !) avec la mère de Mazarine Pingeot. Cette histoire était connue de toute la classe politique (François Giroud en fit un livre, Le Bon Plaisir, publié aux Editions... Mazarine), mais ne fut jamais divulguée, malgré le fait que le président abritait sa deuxième famille dans des bâtiments de la République, aux frais du contribuable... » (Danielle).
8- Au sens de maîtresse préférée (d'un roi, d'un prince).
9- Néologisme qualifiant les démocrates d’hypocrites.
10-  « Le coming out, contraction de l'expression coming out of the closet (littéralement : « sortir du placard ») désigne principalement l'annonce volontaire d'une orientation sexuelle ou d'une identité de genre ». (coming_out)


 

 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #7 IsaBELLA 2011-11-18 11:10 Moi aussi j'en ai marre de ces bobards, d'ailleurs s'ils veulent reprendre ma carte d'identité nationale française y'a pas de soucis! Je la leur donne même!! Ce n'est plus qu'un bout de plastique pour moi sans valeur, vu que je ne suis plus française de coeur, bien que je n'aie pas d'autre carte d'identité… Et ce n'est pas parce que je ne corresponds pas au moule dans lequel les anti-islam veulent me mettre, mais bien parce que leur france ne correspond plus à mes valeurs! Bye bye la france avec un petit "f", tu ne vaux plus rien mondialement :) Citer
 
 
+5 #6 Djelloul 2010-05-04 21:54 il y a un élément qu'il faut comprendre.On ne peut pas ventre un fromage ou une voiture avec une femme en niqab ou en hijab!!! elle perd sa valeur commerciale, elle n'est plus rentable aux yeux des publicistes. Et comme nous sommes dans une société de consommation, il est logique que nos politiques montent au créneaux et nous incitent à rentrer dans le moule. Je ne sous entend pas par la qu'ils ont vendu leurs âmes loin de moi. Mais il m'est permis de penser " à quant, se faire tatouer un code barre sur le front deviendra la mode ???"
je suis sur qu'ils y ont déjà pensé!
Citer
 
 
+4 #5 sultan 2010-05-04 01:18 L’ ISLAMOPHOBIE : OU LE FOND DE COMMERCE FRUCTUEUX
SUITE ARTICLE DE ABDELAZIZ CHAAMBI
il décomplexait alors bon nombre d’hommes et de femmes politiques à l’image de Ségolène Royal qui lui emboîta le pas sur la question de l’identité nationale du drapeau, de la Marseillaise et pour finir en pleine campagne par stigmatiser les femmes musulmanes voilées en les amalgamant avec les femmes violées et excisées .

Puis viendra la campagne pour les élections régionales initiée en vérité bien avant avec le fameux débat sur la « Burqa » puis par celui sur l’identité nationale qui n’avaient pour but que de continuer la stigmatisation des musulmans entreprise lors des présidentielles en particulier.

Nous avons alors assisté à un véritable déchainement raciste et islamophobe sans précédent , entretenu par des politiques et des intellectuels en passant par les groupes identitaires ou les partis politiques, des attaques symboliques et physiques d’une rare violence et avec une périodicité qui interroge.

La criminalisation du musulman est dorénavant inscrite sur les murs de la République (d’ailleurs les affiches du Front National avec les minarets et le drapeau algérien, continuent à tapisser nos murs alors qu’elles ont été interdites par la justice) ce qui renforce dans le subconscient collectif l’idée de la dangerosité de ces musulmans pour la France envahie par les minarets et le drapeau algérien très significatif dans notre histoire commune.

Après cette campagne électorale et les résultats tristement historiques pour les musulmans de France ( le FN a dépassé les 22% au Nord et au Sud du pays et les taux d’abstention dans nos quartiers ont battu tous les records) , nous voyons se dessiner d’autres campagnes islamophobes et racistes annoncées plus ou moins explicitement par un certain nombre de ténors de la droite dont certaines figures nous ont affirmé que le redressement de la France passait par le vote de la loi contre la « Burqa » et d’autres par le fait qu’il fallait revenir aux fondamentaux qui seraient le sécuritaire et l’identité nationale.

L’analyse faite par ces hommes et femmes consiste à nous dire que si le FN a progressé entre les deux tours , et s’il revient en force, c’est parce que nous n’avons pas tapé assez fort sur les nouveaux bouc-émissaires que sont devenus ces musulmans, et qu’il va falloir s’y mettre pour regagner cet électorat égaré à l’extrême droite. Beau programme face à un
Abdelaziz Chaambi Lyon le 25 Mars 2010 www.crifrance.com
Citer
 
 
+4 #4 sultan 2010-05-04 01:17 L’ ISLAMOPHOBIE : OU LE FOND DE COMMERCE FRUCTUEUX
Depuis les premières affiches du Front National il y a une vingtaine d’années sur lesquelles on pouvait voir une mosquée avec le slogan « DANS 20 ANS LA FRANCE SERA MUSULMANE ! », le filon de l’islamophobie, qui n’était alors qu’un fond de commerce exploité et non réservé à l’extrême droite , va s’avérer au fil des ans une affaire juteuse politiquement, sur laquelle vont se ruer la droite , la gauche, les paternalistes blancs et même nos basanés. Paradoxalement même ceux qui ont alimenté pendant des années ce fond de commerce et ces diabolisations criminelles , vont profiter de la vague islamophobe actuelle pour tenter de se racheter une virginité démocratique et droit de l’hommiste.

Depuis les premières affiches du Front National il y a une vingtaine d’années sur lesquelles on pouvait voir une mosquée avec le slogan « DANS 20 ANS LA FRANCE SERA MUSULMANE ! », le filon de l’islamophobie, qui n’était alors qu’un fond de commerce exploité et non réservé à l’extrême droite , va s’avérer au fil des ans une affaire juteuse politiquement, sur laquelle vont se ruer la droite , la gauche, les paternalistes blancs et même nos basanés. Paradoxalement même ceux qui ont alimenté pendant des années ce fond de commerce et ces diabolisations criminelles , vont profiter de la vague islamophobe actuelle pour tenter de se racheter une virginité démocratique et droit de l’hommiste.

Sans remonter aux prémisses de cette islamophobie hexagonale qui remonte aux temps des croisades , puis des colonies en passant par la Révolution Iranienne puis par l’islamisation par Pierre Mauroy , alors premier ministre , de la lutte sociale de nos parents dans le domaine de l’automobile, en les traitant d’agitateurs Khomeynistes, pour finir par un rapide survol avec le fameux débat sur l’identité nationale impulsé en réalité lors de la dernière campagne présidentielle, et pas seulement ces derniers mois.

En effet lorsque le candidat Sarkosy avait décidé de siphonner les voix du FN lors de la dernière campagne présidentielle, il décomplexait POUR LIRE LA SUITE WWW.CRIFRANCE.COM

Abdelaziz Chaambi Lyon le 25 Mars 2010 www.crifrance.com
Citer
 
 
+8 #3 Hulya 2010-04-28 14:27 bon résumé de la situation! franchement j'en ai tellement assez de ces sottises que j'ai même plus envie d'écouter les infos tellement je m'attend à un nouveau "délire politique" sur nous musulman.
l'Islam fait partie de la France: ACCEPTEZ-LE !!!
Citer
 
 
+9 #2 Djelloul 2010-04-28 07:39 Alors faut il enlevé la nationalité française à Mitterand à titre posthume. Faut-il se poser la question à qui appartient le BB de notre chère Dati (un homme marié ?). Et j'aimerai connaitre la posture juridique si le présumé coupable de polygamie est de souche française ou hongroise vat on le destituer de la nationalité si oui de quelle citoyenneté vat il bénéficié ? Saoudienne, irakienne ???
Jusqu’ou ira-t-on pour recruter les électeurs extrémistes ? En 2012 il y aura des élections, il faudra répondre : NON EN MASSE!!! A ces extrémistes islamophobes
Citer
 
 
+8 #1 georges 2010-04-28 00:09 Je ne savais pas que les politiciens sont habilités à décreter des lois religieuse!
en effet pour intervenir en médecine , il faut etre médecin (donc habilité dans ce domaine). Pour intervenir en religion normalement il faut etre docteur en théologie. Pour lancer une fatwa il faut une assemblée de docteurs en religion…
Et là bizarement les politiciens de France interviennent en religion sans etre diplomés!!!! et ils veulent imposer des lois religieuses !!!! c'est le monde à l'envers!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques