Le consul de France à Gaza blessé lors d'un raid israélien
Écrit par Ilyess   
Mercredi, 16 Novembre 2011 03:03

Le consul de France dans la bande de Gaza, sa femme et sa fille de 13 ans ont été blesses lors d'un raid israélien sur Gaza dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé mardi 15 novembre le ministère français des Affaires étrangères.

"La France déplore vivement les conséquences de ce raid aérien", a déclaré le porte-parole du ministère, Bernard Valero, lors d'un point de presse sans préciser la nature ni la gravité des blessures.

"Tout en étant engagé en faveur de la sécurité d'Israël, la France rappelle l'impérieuse nécessité d'éviter toute atteinte à des civils", a-t-il ajouté.

SourceReuter

 


 

France et Israël : profil bas

La France et Israël, dont les relations sont émaillées de tensions, ont adopté hier un profil bas au sujet d’un raid israélien dimanche soir à Gaza qui a fait des victimes collatérales dans la famille du chef d’antenne consulaire française à Gaza, Majdi Shakoura.

Lors de ce raid qui visait un poste de police, le diplomate de nationalité franco-palestinienne, 44 ans, a été légèrement blessé, comme son épouse Majida, 42 ans, enceinte de deux mois, qui a ensuite perdu son bébé. Une de leurs  filles, âgée de 13 ans, a également été touchée par des éclats de verre.

L’attaque israélienne a endommagé leur domicile, soufflant notamment les vitres de la maison, près de Beit Lahya. Selon des témoins, quatre missiles ont été tirés. Selon les services d’urgence palestiniens, un policier palestinien a été tué et six blessés, dont deux policiers, lors du raid qui visait un poste de police proche, après une attaque à la roquette contre Israël.

Tant du côté israélien que du côté français, les autorités ont montré un ton plutôt mesuré sur cette affaire, Paris se bornant à rappeler à Israël «l’impérieuse nécessité d’éviter toute atteinte à des civils».

Cette affaire survient alors que le président français Nicolas Sarkozy vient de témoigner dans une lettre au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de son «amitié entière», en assurant que «leurs vues divergentes sur les problèmes du Proche-Orient et les commentaires publiés à ce sujet n’ont aucun impact» sur celle-ci, selon des sources israéliennes.

Cette lettre a été envoyée après des déclarations attribuées à Nicolas Sarkozy traitant Netanyahu de «menteur» lors d’une conversation privée avec le président américain Barack Obama le 3 novembre en marge du sommet du G20 à Cannes (sud de la France).

Elle survenait aussi après le soutien apporté par Paris à l’admission des Palestiniens à l’Unesco.

Interrogé lors d’un point-presse pour savoir si la France avait demandé à propos du raid israélien des excuses à Israël et convoqué son ambassadeur en France, le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero, a répondu par la négative.

«La France déplore vivement les conséquences de ce raid aérien. Tout en étant engagé en faveur de la sécurité d’Israël, la France rappelle l’impérieuse nécessité d’éviter toute atteinte à des civils. Cet impératif a été rappelé aux autorités israéliennes», a déclaré le porte-parole, en rejetant plusieurs questions de journalistes s’étonnant de la faiblesse de la réaction française.

A Al Qods occupée, l’armée israélienne a affirmé pour sa part n’avoir «reçu aucune plainte d’aucune forme» concernant l’affaire. «C’est possible qu’une fenêtre proche ait été brisée en raison de l’attaque aérienne», a dit un porte-parole, soulignant qu’une fausse couche pouvait être provoquée par la «panique».

Il a expliqué que l’aviation israélienne avait mené un raid précis sur un lieu d’où des militants avaient auparavant tiré une roquette sur Israël, en accusant le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza.

«Nous avons touché la cible que nous visions, l’endroit d’où ils avaient tiré sur nous», a affirmé le porte-parole. «Le Hamas est responsable du tir de roquette contre nous. Ils devraient réfléchir à deux fois pour évaluer si cela vaut la peine de tirer sur nos citoyens».

Bernard Valero a précisé que le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, avait adressé «une lettre» à Majdi Shakoura, un collaborateur «excellent» qui travaille depuis 1996, «afin de lui faire part de sa solidarité et de sa sympathie» et de «celle de tous ses collègues du Quai d’Orsay».

La France est présente à Gaza en soutien à la population civile. Elle y est représentée à travers une antenne consulaire et un centre culturel.

Source : AFP 

 

 

Commentaires  

 
+3 #5 salambessouma 2011-11-17 00:17 Que des vendus au nom d'Israel cet Etat fabriqué de toutes pièces par les colonisateurs d'antan et d'aujourd'hui d'ailleurs et ce sont les palestiniens qui paient le prix fort de cette injustice flagrante! Citer
 
 
+3 #4 salambessouma 2011-11-17 00:14 Comment ne pas atteindre des civils dans cette guerre horrible Mr Valero, pensez vous aux palestiniens ou plutôt aux français touchés dans ce raid? Citer
 
 
+5 #3 abou ahmed 2011-11-16 10:52 Même avec la raid israélien qui a blessé leur consul,il se voit obligé de parler de sécurité d'Israël ! quelle fidélité ! Citer
 
 
+3 #2 miloud 2011-11-16 09:12 Il y a quand même une vérité dans ce que fait Netanyahou; il ne ment pas sur tout. Sarkozy est à l'abri et l'israelien ne peut pas atteindre l'Elysée. Citer
 
 
+5 #1 Fatima de Bagnolet 2011-11-16 09:01 Assalam alikoum/bonjour

…et même si ce consul aurait été tué, avec sa famille…croyez-vous, croyons-nous.. naïvement… que les maîtres de ce monde "autoproclamés" auraient été mis à l'amende??…il devient loin l'espoir de voir l'égalité des hommes ..un judéosioniste= 1 goy…on a vu plus récemment qu'un shalit valait 500 palestiniens… rendez-vous compte…ces sionistes ont même dépassé la loi du talion…oeil pour oeil et dent pour dent…ils ont bombardé le Cheikh Yassin un pauvre handicapé..qui leur claquait toutes les vérités..il n'est pas mort le cheikh..tout comme les autres martyrs…salam sur eux..rappelez -vous ce hadith…mêmes les arbres témoigneront qu'il y a un sioniste derrière eux…et qu'il faut l'exploser!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques