La France a enfin perdu son identité
Écrit par Ilyess   
Samedi, 27 Novembre 2010 17:37

Adieu veaux, vaches, cochons (1), identité nationale. Le ministère ainsi nommé s’en est allé (2) comme il est venu sans totalement « terminer le travail (3) ». Le débat sur l’identité nationale n’a pas abouti et les « peuplades issues de l’immigration » qui avaient tant hâte de découvrir ce qu’elles devaient faire pour s’intégrer ne savent toujours pas comment devenir de « bons Français (4) ». Le ton monte pourtant entre les « extrêmes patriotes » et l’hyper président de la France auquel ils reprochent de ne pas tenir ses engagements de campagne présidentielle relatifs à l’identité nationale. Et l’ombre de la prochaine échéance présidentielle, qui se profile déjà, ne pouvait que rappeler le candidat Sarkozy à un certain ordre républicain.

Il reste plus d’un an pour reconquérir l’électorat extrêmement national mais tout n’est pas perdu. Le dernier remaniement ministériel s’est chargé de retrouver le chaînon manquant avec un raccourci désormais officiel entre l’immigration et l’insécurité. Et c’est le très « diplomatique » Brice Hortefeux qui incarnera tous les avatars de la sainte trinité (ICI (5)) chargée de pacifier les quartiers. Sa reconduction au Ministère de la Maréchaussée, auquel on a subtilement rattaché la traque aux immigrés, constitue par ailleurs un encouragement tacite au dédain (6) anti-arabe décomplexé. Désormais sans rival (7), le super flic français pourra exercer les mesures répressives et préventives qui lui siéront envers tous ceux qui ne « correspondent pas au prototype (8) ».

Car d’ici 2012, après l’ignominieux processus d’évacuation des Roms, les adeptes de l’Islam doivent s’attendre aussi à glisser sur les diverses peaux de bananes que les « vrais français (9) » vont être encouragés officiellement à mettre sur leur chemin. Après les levers de boucliers anti-Halâl, anti-minarets et anti-piscines réservées aux femmes, les lois anti-hijab à l’école publique et anti-niqab sur la voie publique, les persécutions anti-polygamiques, il doit bien rester quelques niches spécifiquement islamiques à saborder comme par exemple : et puis non ! On ne suggèrera rien, des fois que les islamophobes seraient à court d’inspiration… Les Musulmans doivent être conscients qu’ils sont invariablement condamnés à subir les dommages collatéraux de toutes les campagnes électorales (10) à venir tant qu’ils ne combineront pas leurs cartes d’électeurs pour contraindre les candidats à les respecter. Car, comme on dit familièrement, ce n’est pas tout d’en avoir une, il faut encore savoir s’en servir.

Daniel Youssof Leclercq

1- « La laitière et le pot au lait » Fable de Jean de La Fontaine.
2- Le Ministère de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale à la tête duquel se sont succédés Brice Hortefeux et Eric Besson n’a pas survécu au remaniement ministériel du 14 novembre 2010.
3- En juin 2009, Nicolas Sarkozy a encouragé Eric Besson à « poursuivre ce travail, ouvert et sans tabou, de réaffirmation de ce que signifie d’être Français ».
4- Eric Besson, alors Ministre de l'Immigration, de l’Intégration et de l'Identité nationale, avait indiqué dans une interview au quotidien « Le Parisien » que son Ministère était une usine à « production de Bons Français».
5- ICI : Intérieur, Cultes et Immigration.
6- Il n’y a peut-être pas forcément d’injure raciale dans la tristement célèbre boutade du Ministre de l’Intérieur « Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes» mais un indéniable complexe de supériorité post colonial.
7- Eric Besson avait contredit son collègue ministre sur l’opportunité des tests ADN pour les candidats au regroupement familial, pour les traitements infligés spécifiquement aux Roms et pour la déchéance de nationalité des polygames naturalisés.
8- "Ah mais ça ne va pas du tout, alors, il ne correspondent pas du tout au prototype alors.". Suite de la précédente note (6).
9- De souche ou d’origine immigrée non Musulmane, quand bien même ce serait de fraîche date.
10- Elections présidentielles et législatives de 2012.

 

 

Commentaires  

 
+9 #4 Bruno 2010-12-02 15:22 La France a toujours été trahie non pas par son peuple composite depuis les Celtes et les Ligures, mais par ses élites et donc avec les immigrés et post-immigrés d'aujourd'hui aussi qui font partie du peuple de France car ils travaillent en France (le seul critère de nationalité française adopté par la Révolution française : travailler en France!!!!)

Cette trahison des élites "françaises" a été vraie avec Pétain, cela a été vrai avec Louis XVI à Varennes, cela a été vrai avec Louis XVIII, cela est tout aussi vrai avec Sarkozy ou DSK qui sont à la botte de l'empire US-Israël-FMI-OTAN

C'est ce que de Gaulle appelait "le parti de l'étranger" et ce que les communistes appelaient "la soumission aux intérêts impérialistes" …

Donc "l'identité nationale", cela veut dire, comme sous Pétain, on collabore avec l"empire criminel qui veut conquérir le monde pour "prendre des parts de marché", et on divise le peuple de France en jouant sur le racisme et le colonialisme. La France n'est pas à leurs yeux un pays, encore moins un peuple, mais un territoire à exploiter …comme le reste du monde.
Citer
 
 
-6 #3 vorlo 2010-12-02 00:37 En ce qui concerne les placements d'enfants, cela existe depuis plus de deux siècles et ce n'est pas une mesure contre les immigrés, ne devenez pas parano. TOUS LES sdf ON LEURS ENFANTS placés à la DASS. En parlant d'eux, il en est morts 128 dans la rue depuis 3 mois et l'hiver est là, ils sont 600 entre la gare du Nord et la gare de l'Est. Pour plus d'info voir site :w.w.w.lesmortsdelarue .org
Quant au papier ci-dessus, je le trouve revanchard et stupide, pas rassembleurs et va-t-en guerre, le cochon oui on l'aime et pourquoi s'en priver, vous n'êtes pas obliger d'en consommer, quand à ce ministère de l'identité nationale il n'existe plus pourquoi encore en parler ! navrant !
Citer
 
 
+10 #2 Céline 2010-12-01 18:18 as salam alaykoum,

Mais qu’est ce que c’est “les vrais français” ???
Ce terme ne veut rien dire, car la France (même “blanche”) est composée de personnes de tous horizons : Espagne, Portugal, Italie, Russe, Angleterre, U.S.A. , …

Et que vont-ils faire des gens comme moi : française et convertie à l’Islam ????

Ils ne comprennent pas que la religion n’a rien avoir avec une nation ou une couleur !!!

Et puis si la France “perd son identité” ce n’est pas forcément à cause des gens d’en bas, mais de ces élites qui nous gouvernent et qui salissent la moralité et le côté humain qu’il nous reste, avec leur loi d’injustice et leur corruption !

Leur discours est totalement dénué de sens !!!

Bon courage et merci pour vote travail

Salam
Citer
 
 
+6 #1 Une émigrée 2010-12-01 13:40 Salam,

La bataille est loin d'être perdue côté musulman. Bien au contraire, nous venons juste de récupérer du "poile de la bête" alors que la guerre commence et rira bien qui rira le dernier. Parole de militante.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Liens commerciaux