Jean Sarkozy à la tête du quartier de La Défense
Écrit par Ilyess   
Jeudi, 15 Octobre 2009 02:21

 

Jean Sarkozy, conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, s'insurge contre les critiques de la gauche contre son arrivée à la tête de l'Etablissement public de La Défense (Epad), en notant: "Quoi que je dise, quoi que je fasse, je serai critiqué".

Dans une interview au Parisien.fr, le fils cadet du président Nicolas Sarkozy relève que "depuis qu'(il s'est) lancé en politique, (il a) toujours fait l'objet de critiques".

"Quand on fait ce métier, il faut s'y attendre, s'y préparer. Mais je suis très déterminé, très motivé et j'observe que c'est surtout la gauche qui tire sur moi. Ce sont des attaques très partiales".

Pour lui, "on oublie vite, ou on fait mine d'oublier, qu'(il a) été élu conseiller général du canton de Neuilly-Sud au suffrage universel. Puis élu président de groupe au conseil général des Hauts-de-Seine par (ses) pairs".

Il affirme que "depuis deux ans" il est "sur le terrain, travaille" et a "toujours été soutenu par (sa) majorité". "Mais, ajoute Jean Sarkozy, quoi que je dise, quoi que je fasse, je serai critiqué".

Il considère ainsi que "le procès en légitimité" que lui fait la gauche "on le (lui) fera toujours". "Si je devais être jugé aux raccourcis, aux critiques, aux amalgames dont je suis l'objet, je serais probablement condamné à la perpétuité", poursuit-il.

Interrogé sur les accusations de "népotisme relayées par Ségolène Royal, Laurent Fabius ou la patronne des Verts, Cécile Duflot", il répond: "Que je sache, mes racines sont ici, pas dans le Poitou, la Creuse ou le Béarn. Alors, il faudrait quoi ? Que je m'exile pour avoir le droit de me présenter ?".

Comme on lui demande s'il a discuté de ce poste à la tête de l'Epad avec son père, il réplique: "Il est évident que j'ai informé ceux qui me sont proches, c'est normal. Cela dit, je trace ma route". (Libération

  • Ce qui compte en France pour réussir, ce n'est plus d'être bien né


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

  • R. Dati compare le fils du président à ceux qui n’ont "pas forcément le bon patronyme, qui n’ont pas forcément la bonne origine."


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

  • 27 000 signatures recueillies contre la candidature de Jean Sarkozy à l’EPAD
    La candidature de Jean Sarkozy, 23 ans, fils du président de la République, à la présidence de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense (EPAD) continue de faire des remous. Une pétition en ligne demandant au fils du président de la République, étudiant en 2e année de droit et conseiller général UMP des Hauts-de-Seine, de renoncer à cette candidature faisait état, lundi 12 octobre de plus de 27 000 signatures.
    La pétition a été lancée jeudi après-midi par Christophe Grébert, blogueur et conseiller municipal (MoDem) de Puteaux, qui estime que « Jean Sarkozy, qui n’a pas terminé ses études et n’a pas d’expérience professionnelle, n’a aucune légitimité à prendre la direction de la Défense ». (Pétition)
  • Interview matinale de Jean Sarkozy. Il explique son parcours politique à Neuilly jusqu'à son élection au conseil Général, ainsi que les relations avec son père

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

  • En septembre, à 23 ans, il se marie avec l'héritière du fondateur de Darty


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Commentaires  

 
0 #2 agpillois 2011-09-05 13:42 ça fait un peut république bananiére non?
et la morale dans tout cela!
morale ce mot existe t il encore dans la langue française?
Citer
 
 
+5 #1 alibaba 2009-10-15 10:37 ou il es le probleme moi j'ai dirigé une grande entreprise a l'age de 24 ans j'aimerais bond de jaloux Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques