Il filme le combat des candidats de la diversité
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 01 Juin 2012 12:27

Son documentaire « Candidats pour du beur? » sort au cinéma. Samir Abdallah s’intéresse à trois Val-d’Oisiens issus de la diversité, candidats malheureux aux législatives de 2007.

Combien y aura-t-il de députés issus de la diversité le soir du 17 juin ? C’est la question que pose le documentariste Samir Abdallah. « Candidats pour du beur? », son dernier long-métrage de quatre-vingt-dix minutes, est sur les écrans, en sortie nationale à partir d’aujourd’hui.

Il retrace, de Clichy-Montfermeil (Seine-Saint-Denis) à Marseille (Bouches-du-Rhône), en passant par Argenteuil, les campagnes des législatives de 2007 et des municipales de 2008 d’une quinzaine de candidats d’origine maghrébine, africaine ou nés ailleurs.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Parmi eux, trois Val-d’Oisiens engagés à Argenteuil-Bezons dans la bataille de 2007. Omar Slaouti, qui s’est présenté sous l’étiquette de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), Alima Boumediene-Thiery (les Verts) et le socialiste Faouzi Lamdaoui. On retrouve également l’ex-ministre Rachida Dati, l’actuelle porte-parole du nouveau gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, ou d’autres moins illustres mais connus pour avoir participé à des actions militantes comme la Marche des beurs dans les années 1980, tel Mouloud Aounit, ou le mouvement AC-Lefeu, lancé après les émeutes de 2005.

« Comment? Elle s’appelle Rachida? Pour une porte-parole du gouvernement, c’est sérieux? » demande, incrédule, un gamin d’une cité des Yvelines, curieux de savoir pourquoi tant de personnalités affluent dans son quartier autour de cette élégante femme maghrébine qu’on voit à la télé. « Au bout du compte, sur les deux campagnes, l’ex-garde des Sceaux UMP est la seule candidate de la diversité, avec la socialiste Samia Ghali, à avoir été élue à des mandats de maire d’arrondissement, respectivement à Paris et Marseille », note le documentariste. « Je voulais montrer tout le parcours qu’il reste à réaliser au pays et à ses instances politiques pour intégrer ces candidats à des postes à responsabilité. C’est vrai que les mentalités évoluent, mais très lentement. On en voit de plus en plus siéger dans les conseils municipaux et régionaux. Mais aucun n’est à la tête de l’une de ces institutions. » Pour le réalisateur, l’explication est simple : « Les appareils politiques sont encore frileux et placent rarement les candidats de la diversité en position éligible sur leurs listes, remarque-t-il. Pis, dans certains cas, ils les torpillent. C’est arrivé à Argenteuil au socialiste Faouzi Lamdaoui (NDLR : aujourd’hui conseiller à l’égalité et à la diversité auprès du président de la République) après les législatives de 2007.

« Pourtant proche et soutenu par François Hollande, il s’est vu damer le pion par Philippe Doucet aux municipales, préféré par l’élite locale du PS. Et c’est ce dernier qui a été élu maire d’Argenteuil », rapporte Samir Abdallah. Dans le documentaire, on aperçoit le candidat Lamdaoui se décomposer à l’annonce des résultats des législatives. A l’annonce de sa défaite face à la droite, il soupire : « C’est dur d’avoir des origines dans ce pays. »

Alors, dans deux semaines, « y aura-t-il des Arabes et des Noirs à l’Assemblée nationale pour représenter les classes populaires? » C’est la question à laquelle le réalisateur vous invite à débattre ce soir, pour la première du film. Avec plusieurs des candidats de 2007-2008 présents dans le documentaire et, parmi eux, Faouzi Lamdaoui et Omar Slaouti.

Ce soir, lundi et mardi prochains au cinéma les 3-Luxembourg, 67, rue Monsieur-le-Prince (Paris Ve).

Source : Le Parisien

 

Commentaires  

 
+1 #2 chazou 2012-06-01 23:44 comment faire pour que le film puisse être diffuser dans un cinéma de notre ville ? Citer
 
 
+2 #1 Hicham Fassi-Fihri 2012-06-01 18:26 Pour info, il y en a un qui a une chance dans les Yvelines, c'est Mounir Satouri.. La circonscription était considérée comme très difficile pour la gauche, mais les divisions et le FN semblent aider notre ami écologiste. Le PS ne présente pas de candidat contre lui et il n'y a pas de dissident du PS non plus. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques