Hommage à la burqa et haro sur les bourricots
Écrit par Ilyess   
Mardi, 19 Janvier 2010 22:07

Laïcité (1) oblige, rappelons que l’Etat français et les satellites politiques - ils ont l’honnêteté de l’admettre - n’ont pas à décréter ce qui est religieux ou pas (2). C’est donc sous couvert de prétendus représentants de l’Islam de France ou de Navarre (ou de commissions alibis) que les allergiques à la burqa allèguent que le voile intégral ne relève pas de la tradition islamique. En toute équité, pour enrichir le débat, il convenait donc de produire quelques éléments à décharge trop hâtivement escamotés par la harka appelée en renfort :

  • Un verset du Coran (3), particulièrement éloquent en faveur du grand voile, abonde en ce sens. Si tant est que cela soit nécessaire, il est illustré par Ibn Kathir (4) le grand commentateur.
  • Omar, le compagnon du Prophète de l’Islam et l’un de ses califes, se targue d’avoir été à l’origine de la prescription coranique du voile (5).
  • Le Prophète a recommandé aux Musulmanes (6), comme en atteste son épouse Aïcha (7), de ne pas se couvrir le visage lors de leur sacralisation (ihram) durant le Pèlerinage à La Mecque, ce qui induit qu’en temps normal il devait sans doute en être autrement. On notera que des dispenses sont accordées, sans généraliser, dans certaines conditions sociales ou familiales. C’est le cas pour les esclaves et les concubines (8) ou encore pour les femmes interdites de mariage, comme c’était le cas d’Asma (9) soeur d’Aïcha et la belle soeur du Prophète.

Le voile sous toutes ses formes constitue « une atteinte insupportable à la dignité des femmes » pour les féministes et leurs suppôts. Bizarrement, ceux-ci omettent de préciser que les dames qui arborent ces coiffes s’en offusquent bien moins que celles qui les abhorrent. En termes de droits de l’homme, on peut plus légitimement qualifier d’intolérables les atteintes à la liberté de pratique religieuse des dévots de quelque religion que ce soit et le droit d’ingérence inique qui consiste à les vilipender parce qu’ils expriment ouvertement leur spiritualité (10). Il y a sans doute ici et là des cas regrettables de forcement de se voiler. Mais c’est un monstrueux déni de justice que de mettre toutes les Musulmanes au ban de la société en alléguant une présumée coercition physique ou psychologique généralisée, alors même que la plupart la conteste avec véhémence.

Le « syndrome de l’agression inversée » veut que les cambrioleurs abominent les systèmes de sécurité et que les violeurs considèrent que leurs victimes l’avaient peut-être un petit peu cherché. Feu Hamadi Essid, directeur de la Ligue arabe, avait l’impudence de déclarer que « le voile est comme un reproche pour celles qui ne le portent pas » (11). Dans ce conflit, on a trop souvent tendance à oublier qui est l’agresseur et le véritable provocateur. Il n’a jamais été question pour les Musulmans de France de forcer l’ensemble de la gent féminine de l’Hexagone à se voiler ni même de les y inciter mais simplement, pour les Musulmanes qui le souhaitent, de pouvoir se vêtir comme bon leur semble, quand bien même ce ne serait pas du goût de tout un chacun.

Il y a quand même une conséquence positive à ce tintouin. Les hijabs et autres tchadors, ou voiles simples, condamnés sans appel en 1988 et prohibés dans les écoles françaises par la loi sur les signes religieux de 2004, sont désormais en bonne voie de réhabilitation ; leurs détracteurs les considèrent dorénavant comme un compromis acceptable. A quelque chose malheur est bon.

Daniel Youssof Leclercq 

1 « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. » (Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 - Article 1)
2 L’impartialité et la neutralité de l'État à l'égard des Églises et de toute confession religieuse sont garanties par la Loi de 1905 et la Constitution française depuis 1946.
3 « Ho, le Prophète ! Dis à tes épouses, et à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et exemptes de peine. Et Dieu reste pardonneur, miséricordieux. » Coran (33: 59).
4: « Dieu a ordonné aux femmes des croyants qui sortent de leurs maisons pour affaire de se couvrir le visage et la tête de leurs grands voiles en ne laissant apparaître qu’un oeil.. » (Tafsir Ibn Kathir 33: 59)
5 « J’ai pensé de la même façon que le Seigneur dans les trois circonstances suivantes :… il en fut de même pour le verset relatif au voile. J’avais dit : "Ô Envoyé de Dieu, si tu donnais l’ordre à tes femmes de se voiler le visage. Actuellement l’homme de bien et le méchant peuvent les interpeller". Alors fut révélé le verset du voile (Coran 33:59)…» (Sahih al Bukhary 8/32/1)
6 « Que la femme en ihram ne se couvre pas le visage… » (Sahih al Bukhary 28/13).
7 « Aïcha, en état d’ihram, … a dit qu’elle ne portait pas de voile ni sur la partie inférieure ni sur la partie supérieure du visage » (Sahih al Bukhary 23/0)
8 « Si elle porte le voile, c’est qu’elle est une des mères de croyants, si elle n’en porte pas, c’est qu’elle est une esclave concubine ». (Sahih al Bukhary 64/38/17,18 et aussi 67/13/1, 67/60/1 et 75/6/1,2).
9 « L’Envoyé de Dieu dit : Ô Asma, lorsqu’une femme est pubère il ne lui est permis que de laisser apparaître ceci et cela, montrant le visage et les mains » (Sounnan Abou Dawoud 30/31)
10 « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. » (Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 - Article 18)
11 Au cours du programme télévisé « stars à la barre » du 17 novembre 1989.

 

 

 

Commentaires  

 
+1 #6 mohamed95210 2011-12-23 11:52 ils trichent, mentent, se contredisent, ignorent des regles que eu meme on mit en place juste pour faire la guerre a l islam, ils s'enfoutent des femme musulmanes, la preuvent c eu qui les OBLIGENT CONTRE LEUR GRÉE a enlever le voilent et c est eu les vrai opprimants des femmes, mais WALLAHI ils sont deja en train de perdre et de payer ici avant le haut de là (32)"il essaye d etaindre la lumiere d'Allah avec leur bouches et allah ne veut que parachever sa lumiere quelque repulsion qu'en aient les mecreants (33) c est lui qui a envoyé son messager avec la bonne direction et la religion de la verite afin qu'elle triomphe sur toute les autre religion, quelque repulsion aient les associateurs""
alors passientez et regardez allah nous montrer sa puissance sur ces ignorants et malhonnêtes creatures car la promesse d Allah est veridique et se realisera.
wassalam
Citer
 
 
+1 #5 mohamed95210 2011-12-23 11:40 Multi-citer karimm:
ta photo est une insulte à la république et à laicité, base fondamentale de notre republique.

toi tu es une honte pour les musulment, vendu!!!
Citer
 
 
+7 #4 Acasculp-online 2010-03-12 17:27 Aprendi mucho Citer
 
 
-16 #3 karimm 2010-02-03 01:16 ta photo est une insulte à la république et à laicité, base fondamentale de notre republique. Citer
 
 
+16 #2 M.Oum Abdoulkhaliq 2010-01-26 23:56 barak allahoufikoum pour mettre a jour la verité que certain musulman veulent ignorer ou cacher car ils on honte de cette soit disant coutume..
salam alaykoum wa rahmatoullah
Citer
 
 
+22 #1 Amin 2010-01-24 12:10 Salam, Très bon article…Je crois que l'on ne peu pas etre plus explicite sur le sujet. En espérant incha Allah que les détracteurs, comme les ignorants en prennent notes et enfin qu'il en change leurs attitudes…
…AMIN
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques