Grand Rabbin : pourquoi diable défendez-vous les musulmans de France ?
Écrit par Ilyess   
Mardi, 22 Mars 2011 12:18

Monsieur le Grand Rabbin de France,
énoncer que votre interview dans Le Monde daté du 20 mars 2011, appelle le débat est une litote, un «understatement», comme on dit en anglais! Elle appelle le débat, et plus que le débat, le désaccord.

Certes, vous rappelez des vérités, par exemple que les Juifs prient chaque samedi (et non pas « shabbat » ?) pour la République Française, ou que notre calendrier est « prétendument laïque », car calé sur les fêtes chrétiennes », etc … Ceci est exact, et il est « bon » en effet de le rappeler.

Ce qui peut étonner, c’est le moins qu’on puisse dire, c’est votre posture, qui pose la question de « la place des Juifs et des Musulmans dans la société française». Sachez que je ne me reconnais pas dans ce discours, et que nombre de mes « coreligionnaires » sont, comme moi, très mal à l’aise.

Pourquoi diable mettez-vous ainsi les Juifs et les Musulmans sur le même plan, et surtout en cette période où ces derniers sont attaqués pour non-laïcité ?

Pourquoi diable parlez-vous « au nom » des Juifs et des Musulmans ?

Pourquoi vous mettez-vous A LEUR PLACE pour affirmer qu’il est « souvent difficile d’être musulman en France » ?

Pourquoi diable réduisez-vous le judaïsme à une « religion » ? Est-ce parce que votre légitimité pour vous exprimer provient de la définition du « poste » de Grand Rabbin comme « chef » d’une « religion » ?

Permettez-moi de rappeler que ce mot « simple » de « religion » ne convient pas totalement ou si peu, au judaïsme ! Ce n’est pas à vous que je vais redire l’essentiel, ce qui fait la beauté du judaïsme: ce qui est demandé à l’être humain Juif, c’est, certes, d’observer les commandements que Dieu nous donne.
 
C’est surtout d’étudier, de comprendre, pour se rapprocher de Dieu, c’est de diffuser le message universel que contient la Bible, que nous étudions précisément dans son texte originel, depuis plusieurs millénaires avec une constance absolue.

C’est de conserver l’esprit ouvert, critique, de surtout veiller à ne jamais tomber dans le dogmatisme, dans la fermeture à l’autre. C’est dire tout ce que nous avons à offrir à l’humanité, et d’envisager ce que, nous, Juifs de France, attendons de vous, Monsieur le Grand Rabbin.

Il n’est pas de mon propos ici d’expliciter les différences entre la « religion juive » et la « religion musulmane » ? ni de rappeler le rôle qu’y joue la femme vu avec chacun des prismes, ni le piédestal sur lequel nous la plaçons.

Je vais en revanche rappeler nos valeurs, notamment notre rejet de la violence, l’importance sacrée de la vie de tout être humain, qui nous autorise à transgresser même le shabbat, la souplesse qui caractérise notre adaptation dans le pays dans lequel nous vivons, notre volonté de bonne intelligence, de contribution harmonieuse et en douceur à notre société, notre travail acharné pour réussir paisiblement nos études et notre vie professionnelle.

Vous n’êtes pas sans mesurer l’impact politique de votre interview en première page du Monde : vous êtes sorti d’un silence de longue durée depuis votre élection pour prendre une prise de position politique tonitruante, que nombre de nos « coreligionnaires » récusent : mettre sur le même plan les Juifs et les Musulmans.

Faut-il vous rappeler que NOUS NE REVNDIQUONS PAS la même place, que NOUS sommes Intégrés, parfois même « assimilés », en France, depuis plus de deux siècles?

Que nos penseurs ont un rayonnement sur la société française en termes d’éclairage, d’universalité (cf leurs interventions sur la scène publique concernant le Kosovo, la Lybie etc..) ?

Que nous ne sommes PAS prosélytes, que nos femmes sont libres et égales des hommes, que nous ne cherchons pas à contraindre la France à adopter nos coutumes et nos lois?

Au contraire, nous nous sommes toujours « calés », comme vous dites, sur la loi et la culture de la France, avec douceur et diplomatie.

Faut-il vous rappeler que nous nous situons dans une période où les tensions sont exacerbées ?
Votre posture est d’autant plus maladroite qu’elle incite les lecteurs de cet article à regarder « d’un même oeil » les Juifs et les Musulmans.

Elle risque de reporter sur les Juifs les mêmes sentiments négatifs que certains Musulmans provoquent parfois chez nos concitoyens.
Est-ce protéger les Juifs de France que de parler ainsi, Monsieur le Grand Rabbin, élu par vos pairs de toutes les régions de France ?
J’eusse aimé que vos déclarations soient précédées d’un débat « interne » et soient issues d’un « consensus » sur l’opportunité de les exprimer. Notamment en période pré-électorale, où le Front National se développe allègrement.

Pourquoi diable affirmez-vous qu’il n’y a « aucune contradiction entre la laïcité et la pratique d’une religion » ? Monsieur le Grand Rabbin de France, ceci est, oui, certes vrai pour le judaïsme, nous l’avons assez démontré, nous qui revendiquons la laïcité pour notre pays.

Mais pourquoi diable affirmez-vous que c’est vrai pour l’islam ? Seriez-vous le porte-voix de l’islam de France ?

Alors que manifestement ceci fait vraiment débat, et même fureur dans la société mondiale et pas seulement française. Alors que tous les pays d’Europe, précisément, discutent ce point précis ? C’est peu de dire que le débat n’est pas tranché, et que votre position est controversée.

En posant publiquement la question de la place des Juifs et des Musulmans en France, alors que nos ennemis n’ont pas encore voulu ni osé le faire, vous légitimez leur questionnement.

Notre place n’est-elle pas bien établie ? Pourquoi faudrait-il la traiter comme celle d’autres, quels qu’ils soient ?
Faut-il que nos représentants sur la place publique ouvrent cette boîte de Pandore ?
Enfin, Monsieur le Grand Rabbin, votre affirmation relève d’un politiquement correct discutable.

Moralement, vous voulez faire preuve de « bonté » (de « hessed ») vis-à-vis de nos « cousins » d’une autre « religion », en affirmant qu’il est « souvent difficile d’ETRE musulman en France ».
C’est « bien », à priori, la bonté ! Mais faut-il rappeler, à vous, grand érudit, que nos sages mettent justement en garde contre « l’excès de hessed », car il peut conduire au pire mal et aux malheurs extrêmes ?

Je ne peux que vous engager, vous, « Grand Rabbin de France », qui avez fait un pas, tellement généreux et non sollicité, vis-à-vis de l’islam Français, à attendre que vos « homologues », « Grands Imams de France », fassent maintenant un premier pas vers vous, afin d’en faire un second vous-même.

Source : Par Arielle Lewitt pour Guysen International News

 

 

Commentaires  

 
0 #14 benaissa abdallah 2011-03-24 22:38 Mais où est-donc passé le premier paragraphe de mon texte? Sans lui, on ne saurait comprendre la suite! Merci de le publier Citer
 
 
+5 #13 Lila99 2011-03-24 13:36 Avant de répondre à ce message, j'aimerais bien rappeler à tous les juifs de France et du monde entier que "nous" musulmans, nous ne faisons pas d'amalgame entre le Judaïsme et le juif lui-même, ni entre l'israélien et le sioniste car le Judaïsme est une religion alors que le juif est l'être humain qui tente, bon gré mal gré d'appliquer les préceptes de sa religion. Quant à la différence entre israéliens et sioniste, elle est encore plus significative ; je fais allusion, par exemple à l'israélien qu'on a ramené un peu de partout pour peupler les territoires colonisés appartenant aux palestiniens et le sioniste qui a élaboré le projet du "remplissage" des territoires appartenant aux palestiniens et du massacre de civils palestiniens.

Pour répondre à la personne qui a écrit cet article, je suis étonnée de voir la comparaison entre le Judaïsme et l'Islam mettant en valeur la première religion en rajoutant que le Judaïsme n'était pas une religion et que les juifs avaient toujours su s'intégrer en adoptant les valeurs d'autrui jusqu'à l'assimilation parfois… permettez-moi de vous dire chère Madame, que je ne vous cache pas que vos propos me rappellent énormément les propos de Monsieur Zemmour alors je vais faire d'une pierre deux coups : je suis vraiment désolée, si pour plaire au pays qui vous a accueillis, vous étiez allés jusqu'à renier vos origines ou abandonner une partie de vous-mêmes, cela était et reste toujours votre choix que beaucoup de musulmans ne sont pas du tout près à suivre. Vous disiez également que vous aviez réussi votre vie et que vous êtes épanouis, je suis très ravie pour vous.
Mais là où je ne suis pas du tout d'accord avec vous c'est que l'Islam aussi prône la paix, le respect d'autrui. Il est une religion qui complète ce qui a précédé. Elle s'adresse à l'humanité entière. Vous avez montré votre manque de tolérance alors que vous faisiez semblant de dire l'inverse, vous êtes comme les autres influencée par ce qui se dit sur l'islam et cela ne m'étonne pas tout : sur plus d'un milliard de musulmans, vous prenez les cent personnes qui font ou encouragent le terrorisme afin d'en faire une règle générale. Donc, vous portez un jugement généralisé. Ceci est très dangereux et je vais vous dire pourquoi ? Parce que si je me mettais à recenser les homosexuels par exemple dans la religion chrétienne et tous les terroristes juifs qui massacrent des palestiniens tous les jours alors toute l'humanité est accusée à tort. Il y a des bons et des mauvais partout et vous le savez très bien.
Pour finir, laissez-moi juste vous dire ceci : "les musulmans sont français avec leur différence, ils étudient, vont à l'université, travaillent dans des laboratoires de recherches et contribuent à la prospérité de notre pays, la France. Pour cela, faut-il sortir de sa coquille et aller les retrouver. Leur raffinement et leur savoir-vivre épaterait plus d'un.
Citer
 
 
+4 #12 Ferdaous 2011-03-24 01:37 et si on aborde le sujet de la pratiques en lieux saints des musulmans en Palestine occupée ? n'y a t'il pas la mème approche par l'extrême droite-colon par surCROIX ? Ce n'est qu'une question par rapport ce que nous renvoi les médias et tous les jours et ce depuis plus de 70 ans !… Citer
 
 
0 #11 JFMonnet 2011-03-23 23:06 J'ai bien compris la différence entre UAM442 et UAM93.
Merci pour votre humour !
Citer
 
 
-2 #10 JFMonnet 2011-03-23 20:07 La seule chose dont j'étais sûr était que mes posts (4) ne soient pas publiés. C'est le 4ème. Citer
 
 
+4 #9 David 2011-03-23 19:44 @ maurice : c par ce que ça doit être lui (le diable) qui l'inspire et le guide !
Plus sérieusement, plus je lis texte et plus je sens une haine viscérale ! Si ma mémoire est bonne un président avait dit "quand on touche à un juif on touche à la France et à la république" là en l'occurrence ce n'est pas le cas ! La solidarité religieuse n'est pas la panacée de l'auteure de ce texte ! Pour ma part, je pense qu'il faut dissocier le judaïsme du sionisme.
Citer
 
 
-2 #8 JFMonnet 2011-03-23 19:39 J'ai oublié "liens commerciaux" juste en dessous d'une éventuelle réponse (image de la Kaaba donc pèlerinage et si vous avez des sous, on peut vous le faire). Il ne faut pas oublier le business avant les idées !!! Citer
 
 
+3 #7 adil 2011-03-23 19:36 Un homme est il juste seulement parcequ' il défends sa paroisse? ou toutes formes d'injustices? Citer
 
 
+3 #6 JFMonnet 2011-03-23 19:33 Pourquoi Diable tant de haine. La France est laïque et accepte toutes les religions. En plus, moi, je suis athée ; mais de civilisation judéo chrétienne. Je ne sais pas si vous pouvez comprendre à quel point on est tolérant. Je ne suis pas sûr que cela existe dans tous les pays, surtout en ce moment !
Peut être que mon message sera publié !!!!!!
Citer
 
 
+4 #5 Mehdi 2011-03-23 19:27 Lettre ouverte bcp trop compliquée et ambigue dans le positionnement de son auteur envers le destinataire, pourquoi ne pas etre plus clair plutot qu'aussi incisif(pk diable,pk diable)
Cela evitera de lire a plusieurs reprises pour bien comprendre l objectif de ce courrier…
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques