France : 1er PV pour port de voile intéral
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 23 Avril 2010 16:57

Une femme de 31 ans portant le voile intégral a indiqué jeudi avoir écopé début avril d'une amende de 22 euros, infligée pour «circulation dans des conditions non aisées», après un contrôle routier à Nantes. L'affaire intervient au moment où la controverse sur l'interdiction générale du voile intégral, souhaitée notamment par le président de la République, bat son plein.

La femme de nationalité française porte depuis neuf ans un niqab qui ne laisse voir que ses yeux. Elle a fait l'objet de ce contrôle le 2 avril alors qu'elle circulait au volant de sa voiture dans une rue de Nantes. «Deux agents à moto m'ont fait signe de m'arrêter», a-t-elle expliqué à une correspondante de l'AFP. Elle leur a tendu alors ses papiers et ceux de la voiture et a dévoilé son visage pour que son identité soit vérifiée.

 «Il faudrait interdire au GIGN de conduire avec des cagoules»
«Et là, le policier m'annonce qu'il va me verbaliser à cause de ma tenue vestimentaire. Je lui dis alors qu'il n'en a pas le droit, que c'est de la discrimination pure et simple», a-t-elle poursuivi. Sur le procès-verbal est mentionné l'article 412-6 du Code la route: 22 euros pour «circulation dans des conditions non aisées», le fonctionnaire estimant que le champ de vision de la jeune femme était réduit. «C'est laissé à la libre appréciation de l'agent verbalisateur. Cet agent a fait son travail. Il a estimé que dans ces circonstances, il y avait un risque pour la sécurité», a précisé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

«Nous sommes quand même dans le pays des droits de l'homme ! Le port du voile sur la voie publique n'est pas prohibé, que je sache? Si ne voir que les yeux constitue une infraction, alors il faudrait interdire au GIGN de conduire avec des cagoules !» a raillé Me Jean-Michel Pollono, l'avocat de la jeune Nantaise.

Celle-ci s'est opposée à sa contravention en envoyant un recommandé au ministère public jeudi. «Le tribunal de proximité tranchera», a conclu la DDSP.
Ce PV à 22 euros ne va pas manquer d'attiser la polémique sur le voile intégral. Hier Dominique de Villepin a pris ses distances avec le projet de Nicolas Sarkozy, et plaidé pour une interdiction limitée aux services publics. Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, a souligné que cette loi visait à protéger «la dignité de la femme». «Comment expliquer que des femmes se battent en Afghanistan pour leur liberté et qu'en France nous accepterions ce pour quoi elles combattent», s'est-elle interrogée. (Le parisien)


JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

La nationalité du mari en jeu ?

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a écrit aujourd’hui à son collègue de l’immigration Eric Besson pour lui demander d’étudier l’éventuelle déchéance de la nationalité française du conjoint de la femme verbalisée en niqab au volant, pour polygamie et fraude aux aides sociales. (Le Figaro)

 

 

Commentaires  

 
0 #6 ZACARIAS MOUSSAOUI 2010-04-29 02:35 CHAPEAUX LES FRANCAIS Citer
 
 
+1 #5 Boulalouz Benois 2010-04-27 20:34 Citer
 
 
+3 #4 damien 2010-04-26 23:16 En république la loi est faite pour tous. alors si une loi est décrétée il faudra qu'elle s'applique à toutes les religions, sans préférence. ahhhhh je vois déjà la gueule de certains!!! Citer
 
 
+4 #3 damien 2010-04-26 22:54 On fair des lois pou des généralité et non pour des exceptions. Sinon c'est le mond à l'envers. Et faire une lois pour une seule personne pour chatier tout le monde c'est gravissime!! alors tant qu'à faire cette lois devra conserner toutes les religions et toute la liberté de culte. Il faudra messieurs les politiciens l'appeler "loi anti-liberté-religieuse" . Mais vous n'aurez pas ce courage car cela est anti-constitutionnel !!! De Gaulle doit se retourner dans sa tombe , pauvre France ! Qu'on-t-ils fait de toi!!! Citer
 
 
+4 #2 françois 2010-04-26 22:33 Quelle macarade!!! quelle bassesse!!
il est vrai que devant tant de bassesse la meilleure réponse est le mépris et l'ignorance de ces singeries politiciennes.
mais s'ils tiennent à faire une loi juste pour une personne et pou punir tout le monde (comme en Palestine les juifs organisent les punitions collectives) alors il faudra appeler leur loi "loi sur les libertés religieuses" et non pas "loi anti-burqua". Car c'est de cela qu'il s'agit : de liberté religieuses!!!!
si ils veulent remettre en cause cela alors la France est une dictature!!!!
Citer
 
 
+7 #1 IntéGral 2010-04-25 23:57 C'est quand même fort de café que des motards circulant avec des casques dont le champ de visibilité et de vision sont énormément réduits, verbalisent une femme sous ce même argument.
quelle France à double vitesse
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques