D'autres femmes accusent DSK
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 22 Mai 2011 18:31

Elles sont françaises et témoignent sous le sceau de l’anonymat dans “ Closer ” et “ Voici ”. Faut-il leur accorder crédit ? Entre paroles masquées et vraie-fausse compassion pour Anne Sinclair, on ne sait plus bien, en vérité, à quel saint se vouer. Heureusement, il reste Pippa !

C’est le festival de Kahn. Cela dit sans griserie, l’affaire ne prêtant pas à la plaisanterie. Simple constat : après les “ news ”, les “ people ” s’y mettent aussi. Mais accusent, eux. Dans “ Closer ”, “ une journaliste agressée raconte ”. D’après le magazine, les faits remontent à 2004, alors que “ la reporter couvre pour un grand quotidien national la campagne des élections régionales en région parisienne. (…) “ Soudain, c’est la cohue, la journaliste “ sent, “ pour être polie ” ainsi qu’elle l’a raconté à quelques proches à l’époque, une main “ très intrusive ”. “ Je m’en souviens comme si c’était hier, raconte un témoin de la scène. Elle s’est retournée, se préparant à mettre une claque à celui qui l’avait ainsi “ collée ”. Devant le visage qui lui faisait face, elle s’est arrêtée net, c’était Dominique Strauss-Kahn ! ” Qui s’est à peine démonté : “ Je vous ai offensée ? ”, lui a-t-il lancé. Elle s’est indignée : “ Ne recommencez jamais ça ! ” “ Pardonnez-moi ”, s’est alors excusé l’ancien maire de Sarcelles et député du Val d’Oise. “ Parce qu’il s’est excusé devant tout le monde, elle n’est pas allée plus loin, n’a pas porté plainte. Et après, il ne s’est plus jamais permis ce genre de geste ” ”. Facile, tout ça ? Sous couvert d’anonymat, on peut, après tout, publier n’importe quoi.

“ Dominique est un ogre ”

A la différence de “ Closer ”, “ Voici ” produit un témoignage direct. Mais toujours masqué. Apparemment proche de DSK, “ Cassandre ” avait donné une interview au journal lors de la parution de son livre, “ Les secrets d’un présidentiable ”, publié chez Plon en mai 2010. “ A l’époque, (nous avons été les seuls à lui donner) la parole, précise le magazine. Nous republions aujourd’hui l’interview parue dans le “ Voici ” du 8 mai 2010 ”. La lecture de l’entretien laisse pantois, tant il semble prémonitoire. “ On m’a raconté, dit-elle, qu’il y a quelque temps, Dominique est passé au Mexique pour intervenir dans un colloque. En arrivant dans un hôtel, il aurait croisé une femme de chambre qui lui aurait tapé dans l’œil. Il a commencé à l’entreprendre jusqu’à en oublier la conférence ”.

—“ Pour vous, c’est juste un séducteur ? ”, lui demande “ Voici ”. — “ L’un des membres de son équipe explique que s’il ne pense pas toujours à ça, quand il y pense, ça prend toute sa place ”. — “ Son entourage veille-t-il sur lui comme le lait sur le feu ? ”, poursuit le magazine. — “ C’est le moins qu’on puisse dire ! Mais le “ Gang ” est très franco-français, et Dominique a désormais le rang de chef d’Etat international. Certains disent que ce sera plus facile à L’Elysée, qu’au moins, là-bas, on pourra empêcher les débordements. L’un de ses conseillers avait une expression très drôle quand il quittait son bureau, à l’époque où DSK était ministre des Finances. En fin de journée, il se tournait vers nous en fronçant les sourcils et il disait : “ Pas de bêtises, ce soir, n’est-ce pas ? ”. Cette phrase manque beaucoup à Dominique depuis qu’il dirige le FMI ”.

Dernière question du journal, en forme de conclusion : “ D’après vous, les scandales qui l’ont éclaboussé ont-ils calmé son appétit sexuel ? ”. — “ Dominique est un ogre, répond-elle. (…) Chaque minuscule gourmandise qui passe sous son nez le fait saliver. Avec les femmes, il est comme le loup de Tex Avery. Quand il aura pris quelques claques sur le museau, il se calmera peut-être ”. Confondant.

Le “ pacte ” DSK-Anne Sinclair

Accusateurs, les people jouent aussi sur le registre compassionnel — en mode sincère ou faux-cul, à vous de voir. Pauvre Anne Sinclair. Tandis que “ Closer ” produit un “ micro-trottoir ” où 6 femmes sur 6 confirment que, oui, elles auraient “ volé au secours de leur mari ”, d’autres dissèquent les raisons pour lesquelles la journaliste “ s’accroche ” à son époux.

En même temps qu’il affirme qu’un “ séducteur compulsif n’est pas un violeur ”, “ Elle ” se tourne vers le psychanalyste Serge Hefez. “ “  Si l’infidélité fait partie d’un pacte amoureux, dit-il, cela fonctionne sur le schéma : “ Je ferme les yeux, mais, en retour, je reçois la certitude que je suis ta compagne ”. Cela peut mener très loin, créer une union sans faille, où les femmes soutiennent mordicus leur conjoint. (…) Dans certains couples, l’autre devient comme un substitut de soi-même. Cela ressemble à un amour presque maternel, comme le parent qui réussit à travers le succès de ses enfants ”. Si un tel lien existe, commente l’hebdo, on peut imaginer à quel point la chute pathétique de DSK est abominablement dure pour Anne, devenant, littéralement, sa propre chute. Et à quel point elle se battra jusqu’au bout pour lui ”.

Pour “ Grazia ”, le secret de ces couples “ “ n’est pas basé sur le sexe. Je parierais même qu’ils font chambre à part, assure Florence Escaravage, fondatrice de Love Intelligence, interviewée par le mag. Ca ne veut pas dire que ce n’est pas un beau mariage : ils ont une communion intellectuelle, sociale, s’assurent un soutien psychologique sans faille ”. Tous les psys rappellent que ces unions sont rares. Ces maris-là ne peuvent se passer de leur femme (…) qui a un énorme ascendant sur eux. Et c’est parce qu’elles ont déjà très confiance en elles qu’elles sont assez fortes pour ne pas se sentir menacées par des rivales potentielles. De fait, toutes ont des profils d’exception. A commencer par Anne Sinclair, la journaliste politique aux quatre Sept d’Or… Et quand tout bascule, que rien ne va plus, les épouses s’en trouvent paradoxalement renforcées : “ Dans l’épreuve, elles retrouvent leur place, elles sont la référence ”, décrypte Caroline Kruse, conseillère conjugale ”. C’est compliqué, l’amour ! (atlantico)

DSK : .."il a essayé d'ouvrir mon jean."

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 
DSK : ce que moi je savais

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.
 

 

 

 

Commentaires  

 
0 #1 muslemaub 2011-05-24 15:25 vraiment,une fois qu on lit cet article,on se sent plus intelligent de connaitre la ,les TOC et la psychologie de mr Strauss Kahn..cela fera avancer la cause des musulmans c est sur.. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques