Clichy (92) somme les fidèles de quitter leur mosquée
Écrit par Ilyess   
Jeudi, 21 Mars 2013 01:48

A Clichy, une école doit être construite sur le site de l’actuelle salle de prière provisoire. Mais les occupants refusent de partir. Les travaux doivent commencer au plus vite. Sans quoi la ville risque de perdre une partie de son financement Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine). A Clichy, la construction de la nouvelle école maternelle Victor-Hugo et la restructuration de l’ancien groupe sont aujourd’hui menacées. Car le terrain concerné, rue Foucault, abrite un lieu de prière provisoire dont les responsables refusent de rendre les clés.

Pour récupérer les locaux, la ville a lancé contre eux une procédure d’expulsion. Une ordonnance favorable à la commune a été rendue le 24 décembre 2012 par le TGI de Nanterre, contre laquelle les associations ont fait appel le 8 janvier.

Voilà plusieurs mois que les musulmans de la ville sont en conflit avec la mairie. Cette dernière leur avait mis à disposition dès 2007 un terrain, rue Valiton, pour leur projet de mosquée. En attendant que les fidèles réunissent les fonds, le bâtiment de la rue Foucault leur a donc été loué. « Cela fait sept ans que cela dure et les associations n’ont jamais été en mesure de nous prouver qu’elles avaient les moyens de faire construire leur mosquée, tonne Gilles Catoire, maire PS de Clichy. Il y a deux ans, ils avaient soi-disant un million d’euros, aujourd’hui ils avancent la somme de 500000 €. Et, à chaque permis de construire déposé, il manque des pièces… » Ne voyant rien venir, la ville a finalement décidé de se tourner vers d’autres associations pour la création d’un lieu cultuel et culturel, cette fois rue d’Estienne- d’Orves.

Le bâtiment est d’ailleurs actuellement en travaux, et devrait ouvrir en mai. Pour les associations de la rue Foucault, c’est une véritable « trahison ». « La ville a fermé la porte à toute négociation, déplore Merzak el-Bekkay, premier vice-président du conseil régional du culte musulman, qui soutient les associations de la rue Foucault. Et aujourd’hui, le maire essaye de monter les habitants contre nous. C’est un jeu très dangereux. » Selon lui, si le projet de la rue Valiton n’a jamais vu le jour, c’est parce que la municipalité a tout fait pour les en empêcher. « A chaque permis de construire déposé, on nous demande de nouvelles pièces, ajoute-t-il. Maintenant, ils exigent une étude archéologique du site! » Et pour l’instant, il assure que les fidèles ne bougeront pas. Ils sont d’ailleurs plusieurs centaines à venir prier chaque vendredi.

Source : Le Parisien

 

 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques