Pour faire du genre
Écrit par Stéphanie   
Dimanche, 02 Mars 2014 13:05

La contestable « théorie du genre », concoctée par la coalition homophilo-socialiste en vue d’insémination en école publique, a eu au moins le mérite de mobiliser les énergies au-delà des clivages habituels et de tisser des relations inter-communautaires positives. Toutefois, comme dans le dialogue inter-religieux, afin de ne pas heurter les susceptibilités de leurs partenaires et de leur inspirer confiance, ceux qui contribuent à ces alliances hétéroclites se trouveront inéluctablement amenés à occulter voire à renier des pans entiers de leur identité.

La « théorie du genre » n’est pas nouvelle mais date du début du vingtième siècle, imaginée par un jeune homosexuel autrichien juif de 23 ans converti au Christianisme, Otto Weininger,[1] dans son livre « Sex and Character » paru en 1903 quelques mois avant son suicide... La version actuelle, quelque peu modernisée, préconise la « négation du genre » (masculin-féminin) censée soustraire les enfants aux contraintes idéologiques et religieuses de ces parents qui ont l'impudence de vouloir en faire des garçons ou des filles. Elle ambitionne de circonscrire la domination masculine et de banaliser l’homosexualité en rendant « égaux » des individus physiquement et mentalement différents (hommes-femmes, hétérosexuels-homosexuels, bisexuels, transsexuels, etc.). Promoteurs zélés de la dite théorie, à laquelle sont farouchement opposés les croyants de toutes les confessions, le Régime Socialiste s’emploie activement à diffuser sa propagande asexuée intitulée « ABCD de l’égalité ». Son bras armé, le Ministère de l’Éducation Nationale, va notamment inoculer aux gosses, dans les écoles publiques, de la maternelle au secondaire, et sans que les parents aient à y redire, le virus de "l’éducation à l’égalité fille-garçon" destiné à formater leurs petites cervelles.

En cherchant à promouvoir leur « théorie du genre » au sein des écoles de la République, comme leurs homologues ont banni les foulards islamiques en 2004[2] (aucun rapport, mais il fallait que je la place celle-là), le Pouvoir Socialiste a réussi le tour de force de réunir des protagonistes qui n’avaient absolument pas vocation à se rencontrer et encore moins à coopérer. Un mouvement encourageant les parents à des « Journées de Retrait de l’École », afin d’obtenir le bannissement des programmes scolaires qu’ils estiment contraires à leurs convictions religieuses, a ainsi vu le jour sous l’appellation JRE2014.[3] Ce mariage de raison contre nature, qui dépasse les clivages et les mouvances habituels, est loin de respirer la tendresse et la sincérité mais aura au moins le mérite de fédérer les contestations et de leur donner plus de crédibilité.

Les unions de carpes et de lapins n’ayant pas vocation à perdurer au-delà de leurs nuits de noces, il ne faut pas espérer être invité aux anniversaires de mariages. Pas d’affolement donc, puisque les époux de circonstances eux-mêmes ne tiennent pas à être considérés autrement que comme des coéquipiers occasionnels espérant le bon coup. Rien qu’à voir leurs tronches et à écouter leurs propos, on réalise vite que les différents protagonistes ne sont réunis que pour la bagatelle. En effet, pour éviter tout amalgame et tout discrédit, ils se sont tous rapidement empressés de se démarquer de leurs partenaires d’un soir.[4] D’ailleurs pour eux qu’importe si ça ne débouche sur rien de palpable, puisqu’apparemment l’essentiel c’est que ça buzze, que leurs frimousses soient rutilantes et en bonne place dans les tabloïds et que ça fasse causer dans les chaumières…

On est bien d’accord, incontestablement, qu’il est indispensable de réagir pour contrecarrer les procédés pernicieux du Gouvernement Socialiste, et qu’il ne faut pas se contenter de les subir. Néanmoins, en dehors de l’école buissonnière intermittente et d’une galerie de célébrités pathétiques, le front du refus hétéroclite précité ne propose guère de solution concrète pour mettre un terme définitif à la controverse. Cependant, la situation devient de plus en plus urgente et va devenir intolérable pour les Musulmans soucieux de leur foi puisque l’Administration, tout en obligeant les enfants à être scolarisés jusqu’à seize ans, envisage qu’ils ne pourront plus désormais être éduqués à domicile.[5] On ne rappellera jamais assez que la seule façon pour eux d’échapper à l’athéisme de l’enseignement public et à la christianisation du privé sera la multiplication d'établissements conformes aux normes islamiques où il sera plus question de DIEU et de valeurs morales que de définitions de sexualités.

Daniel-Youssof Leclercq

[1] Otto Weininger

[2] Les signes religieux dans les écoles publiques

[3] JRE

[4] JRE

[5] bvoltaire.fr

 

 

Commentaires  

 
-12 #6 Bernard 2014-03-10 14:42 Vous devriez éviter de nous infliger les pataphars grotesques de Daniel-Youssouf Leclercq qui manifestement, ne sait pas de quoi il parle, tout en maniant des injures et expressions ("coalition homophilo-socialiste" : c'est digne du Front National !) indignes du débat démocratique.
Il n'y a pas et il n'y a jamais eu de "théorie du genre" : il y a des études de genre, qui analysent les interactions entre les déterminations biologiques, psychologiques et sociologiques des rôles féminins et masculins. Analyser n'est pas prescrire… Et chacun reste parfaitement libre de ses choix éthiques, à condition de ne pas vouloir les imposer de force à ceux qui ne partagent pas les mêmes choix. Qu'on doive rappeler ces évidences est vraiment navrant.
Et pour ce qui tourne autour de ces questions, je vous invite à lire mes brèves contributions…
Sur le voile : www.bernard-defrance.net/archives/artic/index.php?textesperso=156
Sur mariage gay et autres questions :
www.bernard-defrance.net/spip.php?article47
Vous verrez aussi dans ma prochaine Lettre-DOC l'article sur la question des enfants "transgenres" (dont il serait totalement grotesque de nier les existences… et les libertés)
Bien cordialement !

Bernard Defrance
Citer
 
 
-12 #5 Martine 2014-03-10 13:34 Je suis historienne et chrétienne; je vous lisais depuis longtemps avec intérêt mais je suis maintenant sur le point de stopper : les papiers de Daniel-Youssouf sont insupportables d'étroitesse d'esprit.
C'est le propre des convertis…
Cordialement à vous.
Martine Sevegrand
Citer
 
 
-12 #4 Colette Friedlander 2014-03-10 11:30 Pourquoi publier de pareilles absurdités sur un site sérieux ? La "théorie du genre" n'existe pas. Les "études de genre", qui se sont développées notamment dans les milieux universitaires américains à partir des années 1970, ont pour but de montrer comment le fait d'être homme ou femme est compris dans différentes sociétés et à différentes époques. Il y a un siècle on estimait communément en France qu'il était absurde qu'une femme songe à devenir magistrat ou médecin. Aujourd'hui ces deux professions sont en train de devenir majoritairement féminines et tout le monde trouve cela normal, tandis que des hommes sont travailleurs sociaux, infirmiers ou… sage-femmes, et ce sont bien des hommes. C'est ce mouvement que le gouvernement entend encourager : cela et rien d'autre. Le reste est une intox montée notamment par l'extrême-droite, qui ne serait que trop heureuse d'amener les musulmans à se marginaliser le plus possible, voire de les pousser au départ. Car, et là je rejoins l'auteur, le mariage de la carpe et du lapin n'a pas d'avenir. Citer
 
 
-13 #3 John Mullen 2014-03-10 07:33 Cet article contient tant d'erreurs on a du mal à le critiquer. Mais chercher en ligne "ABCD égalité" (les vrais documents du projet et pas les fantasmes de ses opposants. Vou verrez qu'il ne ressemble en rien à ce qui est écrit ici Citer
 
 
+13 #2 Hass 2014-03-10 04:02 se sont des malades "Religion ou pas …qui veu apprendre des imbécilité pareil a ses enfants a part s il veu le voir tournez!! (si se sont pas des pédophile qui voudrai toucher ou gagnez de l argent sale sur le dos de leurs enfants Alors arrêtter de tout mélanger et de toujour remettre m islam en cause car ttes les religions aiment le respect de sa personne et de celle d'autrui!!!mais la on parle de tout lmonde mm des Athées!!!S il vous plait qui peut mdire qu il pourrai laisser sin enfant chéri entre les mains de gens QUI LUI APPRENDRONT ALORS QU IL NE SAIS MM PAS PARLER ,"LE SEXE ETC …DE BÉTISESS ??????!!!!!!!!!!!!!!! !RÉPONDEZ franchement!!!! pr ma part a part un Macherau jvois pas !!!déja sans sa tout lmonde a les boules de laisser son enfant a l école …alors avk sa kitte a perde n importe kel alloc perso il n iront pas c SÛRE !!!! Citer
 
 
+13 #1 le rappel profite 2014-03-09 00:48 salam alaykoum
www.youtube.com/watch?v=d-LoiyjSCm8
ALLAHoumma ja3lna minhoum…
Amine!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques