Un imam interpellé à Epinay sur fond de conflit à propos d'une mosquée
Écrit par Ilyess   
Samedi, 29 Septembre 2012 20:25

Un imam et deux responsables d'une association musulmane ont été interpellés jeudi à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) sur fond de désaccord sur la gestion d'un espace de prière construit par la mairie, ont indiqué, le 28 septembre 2012 des sources concordantes.

La gestion de cet espace culturel, qui abrite aussi une mosquée, a été confiée à la Grande mosquée de Paris il y a deux ans. Des membres de l'Union des associations musulmanes d'Epinay-sur-Seine (UAME) contestent cette attribution, ce qui a débouché sur nombre de procédures de part et d'autre.

L'imam a été interpellé pour participation à une manifestation non autorisée, après que des personnes se furent rassemblées jeudi soir devant le commissariat de la ville pour protester contre la garde à vue de deux responsables de l'UAME, a indiqué une source préfectorale, confirmant une information du Parisien.

Ces deux responsables avaient été interpellés et entendus jeudi, après le dépôt de plusieurs plaintes pour dégradation des lieux. L'un d'eux, Youssef el-Ouachouni, a été candidat aux législatives dans la circonscription.

Dans la soirée, les trois gardes à vue ont été levées

La dernière plainte date de jeudi matin. Elle a été déposée par la mairie après qu'un système de serrures électro-magnétiques, dont l'installation avait débuté mardi, a été endommagé à deux reprises en deux jours.

"Ces gens veulent prendre possession des lieux par la force, sans aucun respect des lois de la République, c'est inacceptable", juge le maire Hervé Chevreau (divers droite), assurant à l'AFP qu'ils "ne représentent qu'eux-mêmes, et surtout pas l'ensemble des musulmans d'Epinay-sur-Seine".

L'imam de la Mosquée de Paris venu dire la prière ce vendredi a été mis dehors par une vingtaine d'individus, a-t-il continué, dénonçant "des détériorations en permanence" et expliquant que les canons de serrure des portes avaient été changés sans autorisation à de nombreuses reprises depuis deux ans.

La mairie "n'a pas à s'immiscer dans la gestion du culte!" a rétorqué M'hammed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis, proche de l'UAME. "Les jeunes qui sont nés ici ne comprennent pas et n'acceptent pas qu'on les mette sous tutelle", a-t-il argué.

Source : AFP

 

 

Commentaires  

 
0 #5 dali 2012-10-15 14:29 Spinas93 et spinozo39, doivent manquer d'infos JUSTES et ISLAMIQUEMENT défendables. En voici quelques une, ensuite à chacun de répondre de sa positione devant Allah.
l'UAME a attaqué le maire pour la convention signée avec la mosquée de Paris, elle a été déboutée et condamnée à 2000euros. Elle a fait 4 assignations, elle les a perdu toutes les 4.
Assignée par la mosquée de Paris, l'UAME a été condamnée à ne plus agir dans la mosquée, à ne plus collecter d'argent et leur imam mustapha, à ne plus y officier. Malgré ces 5 décisions contre UAME de la justice à laquelle ils font eux même appel, ILS CONTINUENT.
Sommes nous des musulmans hors la LOI, pour accorder à l'UAME cette "solidarité instinctive" dont usent et en abusent ceux QUI SE SERVENT DE L'ISLAM et c'est leur cas…
La gestion d'une mosquée ne s'obtient pas par la force , ni l'imamat en EN SACHANT QUE LEUR IMAM, ne l'a toujours été que pour les joumouâs… BUSINESS QUAND TU NOUS TIENS, sinon quels objectifs vise l'UAME, elle qui a collecté plus de 200.000eruso à ce jour et qui ne sont pas sur son compte bancaire ???
Mustapha nous disait ce qu'il voulait et nous le croyions, mais depuis longtemps, il est clair, que c'est SON AFFAIRE PERSONNELLE, car il doit acheter son école 800.000euros, appel lancé sur son site (CEGA de saint denis) et la mosquée d'epinay devait être SA pompe à fric… Pour les quelques brebis qu'il a égaré, elles le suivent chacune pour prendre sa part du gâteau…
Allah yahdihoum
Citer
 
 
0 #4 spinozo39 2012-10-02 20:17 Je vous recommande de prendre contact avec le service juridique du CCIF. Citer
 
 
+2 #3 Spinas93 2012-10-01 12:44 Bonjour Spinozo39,

Merci pour votre commentaire… Ce dernier est bien évidemment à prendre en compte…

Votre dernière phrase synthétise bien le cœur du problème, il s'agit effectivement de se libérer du politique ou plutôt d'un homme politique qui n'est pas respectueux du principe de séparation de l'Eglise et de l'Etat. Ce que je ne comprends pas en tant que simple citoyen c'est la manière dont ce genre de situation est possible alors que les 2 premiers articles de loi de 1905 sont claires et explicites, comment un maire peut il financer un lieu de culte de la sorte sans que cela ne pose de problème ???

Je ne suis pas spécialiste en droit mais il me semble évident au regard de ce principe et de cette loi que dans cette situation les musulmans d'Epinay sont "en plein droit" comme vous dites. La démarche d'avoir recours à un avocat ou à un conseil juridique semble donc être une voie à creuser. Connaitriez vous des avocats ou cabinets juridiques compétents pour traiter ce type d'affaires ? Si oui je vous invite à envoyer un mail à uame93800@gmail.com ou à appeler le 06 51 78 41 74, cela peut aider et serait bien aimable de votre part… Merci d'avance

par contre Spinozo, vous semblez de fait m'inclure dans l'UAME par l'usage du "vous" que vous utilisez systématiquemen t… Je suis sympathisant de la cause certes et suis aussi prêt à les aider mais de là à dire que je fais partie, gére ou décide au sein de l'UAME????

Bien à vous,
Citer
 
 
+1 #2 spinozo39 2012-09-30 21:24 Bonjour Monsieur Spinas93,
Il me semble que c'est simple : soit vous avez raison vis à vis de la loi (en plein droit) de contester la situation qu'on essaie de vous imposer et donc vous prenez un bon avocat (il faut compter 4000€ pour un bon avocat !) ou éventuellement passer par une consultation juridique dans un premier temps (100€/h à peu près). Soit vous n'êtes pas en droit, il faut se taire et éviter de vous ridiculiser et subir des interpellations supplémentaires .
Dans le premier de cas figure, vous avez intérêt d'être "clean" dans la gestion de l'association : les convocations à l'AG, …
Le maire je ne pense pas qu'il est protégé juridiquement de manière totale ! (à vérifier)
C'est mon humble avis à prendre ou à laisser

Bon courage dans votre combat d'indépendance vis à vis du politique !
Citer
 
 
+2 #1 Spinas93 2012-09-30 12:52 Le maire a beau dire ce qu'il veut la réalité est tout autre… l'AFP devrait récupérer le témoignage des musulmans de la ville et pas uniquement du maire et de ces 2 ou 3 pseudos zbires…

cela fait près de 2 ans que cette situation perdure et il ose encore dire que ces personnes ne représente qu'eux mêmes ???? Cela dure car tout simplement le maire n'a aucun soutient auprès de la population musulmane de la ville… Pire une véritable animosité s'est développé à son égard… La vérité c'est que la quasi totalité des musulmans d'épinay sur seine et des villes aux alentours qui viennent prier dans ce lieu de culte ne veulent pas de la mosquée de paris pour les gérer et encore moins du maire pour leur dire derrière qui ils doivent prier…

Le premier responsable de cette situation c'est vous monsieur le maire ! vous qui avez financé avec les deniers publics ce lieu de culte(Plus de 2 millions d'euros selon vos propres propos). Comment cela est il possible alors que les lois de la république vous l'interdise et en premier lieu celle de séparation de l'église et de l’État, voilà ce qui arrivent lorsque l'on bafoue les lois républicaines ! De quelle artifice juridique avez vous usé ? Ces personnes (comme vous les appeler) quant à elles ne sont que des opprimés qui s'indigne contre une situation totalement injuste qui ne fait que trop durer !

Elles sont respectueuses des lois et vous le savez d'ailleurs elles n'arrêtent pas de vous demander depuis le début de cette histoire de ne pas vous immiscer dans leur liberté de conscience en décidant à leur place qui devait les gérer et derrière qui ils devaient prier et ce ne sera surement pas une association extérieur à la ville qui le fera mais une association spinassienne… Par ailleurs, ces personnes soucieuse de respecter les lois de la république vous ont demandé dès le début de cette histoire de leur céder le local et de ne pas utiliser l'argent des citoyens pour le financement d'un lieu de culte… mais vous refusez ! Allez ça suffit arrêtez de vous ridiculiser et comportez vous en individu responsable monsieur le maire ! arrêtez dans faire une affaire personnelle…

L'Union des Associations Musulmanes d'Epinay sur Seine est l'association qui représente et regroupe l'ensemble des musulmans de la ville que vous le veuillez ou non c'est la réalité sur le terrain et j'invite n'importe qui à allez le vérifier … Vous avez beau nier cette réalité un jour ou l'autre elle vous rattrapera soyez en certain !
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques