Un diplomate américain rompt le jeûne à Livry-Gargan (93)
Écrit par Ilyess   
Samedi, 18 Juillet 2015 23:56

Un représentant de l'ambassade américaine présent à la rupture du jeûne du ramadan à Livry-Gargan, l'image a de quoi surprendre. C'est pourtant ce qu'il s'est passé ce jeudi soir, à l'initiative de M'hammed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de la Seine-Saint-Denis (UAM 93). Dans l'ancienne piscine, transformée en salle polyvalente, quinze tables environ sont dressées et décorées.

Un peu comme pour un mariage. Quelques minutes avant 22 heures, le soleil est déclaré officiellement couché, et le buffet, sans alcool, tout aussi officiellement ouvert. « Depuis plusieurs années, l'ambassade américaine participe à des ruptures de jeûne, car elle cherche à améliorer son image auprès des fidèles, souligne M'hammed Henniche. Mais à chaque fois, c'était à la Mosquée de Paris avec le Conseil français du culte musulman (CFCM). J'ai voulu leur montrer qu'il y avait aussi des fidèles en banlieue qui défendaient un islam de France ».

Il a donc téléphoné à l'ambassade et expliqué son projet. « Au départ, nous voulions recevoir l'ambassadrice mais elle n'était pas disponible », souligne-t-il. Le maire (Les Républicains) de Livry-Gargan, Pierre-Yves Martin, a proposé la salle. « C'est très symbolique pour nous que cet évènement se déroule ici, assure l’élu. Car, parmi les victimes du 7 janvier, il y avait un policier originaire de la commune [NDLR : Ahmed Merabet, abattu par les frères Kouachi devant l’immeuble de Charlie Hebdo]. Ce soir nous partageons des valeurs communes. »

Parmi les invités, tous trouvent l'initiative excellente. « L'essentiel, c'est qu'on se retrouve ensemble pour célébrer la paix », assure Naïma. « C'est aussi l'occasion de montrer aux Américains le vrai visage de l'islam de France », renchérit son amie Linda.

Richard Holtzapple, conseiller aux affaires politiques de l’ambassade, a fait un discours qui a su toucher l'ensemble du public : « Les musulmans américains comme français ont contribué à façonner nos pays. Ils sont un atout précieux, la diversité est un bienfait dont les nations doivent tirer leur force ». Pour le conseiller américain, ces échanges avec les minorités religieuses sont fondamentaux. « Nous avons célébré l'iftar (NDLR : rupture du jeûne) à l'ambassade des États-Unis à Paris il y a quelques jours et c'est une tradition que nous avons depuis longtemps, poursuit-il. Nous tenons à rester en contact avec l'ensemble des communautés. C'est pourquoi nous avons des contacts réguliers avec la banlieue et nous répondons souvent favorablement aux invitations qui nous sont lancées. »

Parmi les convives, certains pensent que « les Musulmans sont beaucoup mieux traités aux USA qu'en France ». L’un deux décrypte : « Les Américains savent, et c'est leur force, discuter avec toutes les communautés... dès lors que cela sert leurs intérêts. Mais après tout, si les musulmans y trouvent aussi leur compte, c'est gagnant-gagnant. Au moins, ils ne nous considèrent pas tous comme des djihadistes en puissance ».

Source : Sébastien Thomas dans Le Parisien

 

 

Commentaires  

 
0 #2 Hassane 2015-07-28 21:30 Le diplomate américain est-il musulman pour pour dire, "rompt le jeune"? Citer
 
 
+1 #1 Baraa 2015-07-27 11:19 Par simple soucis d'équilibre, pourquoi un diplomate russe, chinois, cubain, venezuelien ou sud-africain n'a pas été invité aussi ? Pourquoi aller au devant des puissants qui n'ont pas plus le droit de se mêler de politique française que les Congolais, les Mongols ou les Papous ? Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques