Les musulmans d'Epinay (93) manifestent contre «l''ingérence» de leur maire
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 07 Octobre 2012 17:29

Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, accuse indirectement l'imam d'Epinay-sur-Seine d'être un intégriste. Son propos vient envenimer un conflit entre une partie de la communauté musulmane et le maire de la ville.

« Le maire de cette commune [Epinay sur Seine, ndrl] nous avait confié une mosquée qui s'est trouvée ensuite investie par des intégristes », déclare, vendredi 5 octobre, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, à Nice Matin, à la veille d’une nouvelle manifestation organisée par l’Union des Associations Musulmanes d’Epinay-sur-Seine (UAME), à Epinay. La semaine dernière, jeudi 27 octobre, les tensions entre la mairie, qui mise sur un imam de la Grande mosquée de Paris, et plusieurs associations musulmanes, qui veulent conserver leur imam, ont atteint des sommets : trois personnes dont un imam ont été interpelées.

Nabil Abdellaoui, président de l'UAME, et Youssef El Ouachouni, candidat malheureux aux élections législatives dans la circonscription, tous deux membres de l'UAME, ont été interpellés à 4h du matin, selon l'UAM93. Ils étaient poursuivis, notamment, par la mairie pour des dégradations sur les serrures du centre culturel qui fait office, depuis sa création, de mosquée, rapporte SaphirNews. « A 18h30, un rassemblement spontané de fidèles a eu lieu devant le commissariat où étaient les deux hommes. Au sein de la manifestation, l’imam Mustapha [soutenu par l'UAME et l'UAM93, ndlr] a été interpelé à son tour. A 21h, ils ont été relâchés tout les trois », raconte M'hammed Henniche, secrétaire générale de l’UAM93, lié à l’UAME.

Bras de fer

Le conflit entre la mairie et plusieurs associations musulmanes remonte, selon M'hammed Henniche, à 2 ans. A cette date, une entente est signée entre la communauté musulmane de la ville et la mairie. Les deux lieux de culte dont dispose la communauté seront abandonnés au profit d’un troisième. Officiellement, il s’agit d’un centre culturel, construit par la mairie, en réalité le lieu est destiné à devenir une mosquée. « Jusque là, tout allait bien, mais au bout de quelques mois, le maire a décidé que le lieu serait géré par un imam de la Mosquée de Paris, alors que la communauté des musulmans d’Epinay étaient très contents de leur imam qui officie dans la ville depuis 15 ans », raconte M'hammed Henniche.

Dès lors, le conflit s’envenime et s’insère dans tous les débats autour de l’islam en France. Pour l’association UAM93, « il y a une volonté paternaliste de la part du maire [Hervé Chevreau, ndlr] de choisir qui doit être l’imam des musulmans d’Epinay. La construction du centre culturel était un très beau geste de la part du maire, mais il fallait qu’il s’arrête là. La question de l’imam était la ligne rouge à ne pas franchir », estime M'hammed Henniche.

Querelles de minarets

Au-delà, du rapport entre l’Etat et les musulmans, l’affaire de la mosquée de cette ville de banlieue parisienne renvoit également aux querelles des grandes institutions musulmanes qui se disputent la gestion du culte en France, en fonction de leurs affiliations nationales. « Dans les quartiers, il n’y a pas une grande emprise des grandes fédérations comme le CFCM, l’UOIF, la Grande mosquée de Paris, le RMF. Il y a une volonté de sommer les musulmans de choisir l’une d’entre elles, mais nous voulons rester indépendants car parmi nous il y a des Algériens et des Marocains », explique le secrétaire général de l'UAM93.

Pourquoi M. Chevreau veut-il recourir à un imam mandaté par la mosquée de Paris ? Difficile de répondre à cette question quand la mairie, jointe plusieurs fois depuis le début de semaine, refuse de répondre. « Je comprends la logique du maire, explique M'hammed Henniche, il préfère confier la gestion de la mosquée à une institution musulmane reconnue pour éviter tous les problèmes de nébuleuses, de dérapage, mais nous demandons au maire de nous faire confiance. » La déclaration de Dalil Boubakeur renforce cette explication.

15 ans d'intégrisme ?

Dans Nice Matin, Dalil Boubakeur justifie la nomination d’un imam de sa mosquée : « [Il] va assurer des prêches d'apaisement et non de ces discours qui excitent à l'islamisme avec tout le carnaval bien connu de ces prêcheurs archaïques. L'épreuve de force n'est pas toujours à exclure. Il faut alors pouvoir compter sur le soutien ferme des autorités municipales et du préfet pour assurer la paix républicaine d'un islam de France. »

Une seule réponse, de la mairie, pourrait trancher l’essentiel des débats : Hervé Chevreau, maire depuis 2001, a-t-il assisté aux célébrations de l’aïd el kebir et de l’aïd el fitr, jusqu’en 2010, comme l’affirme l’UAM93, aux côtés de l’imam Mustapha ? Si c’est le cas et si cet homme tient effectivement un discours problématique, pourquoi ne pas être intervenu avant ?

Source : Yabiladi


Les musulmans d'Epinay (93) manifestent contre «l''ingérence» de leur maire 

Plusieurs dizaines de fidèles musulmans ont manifesté samedi à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) pour dénoncer ce qu'ils appellent «l'ingérence» du maire de la commune dans leurs affaires.

Les manifestants se sont rassemblés devant la mairie à 14H30, sous une pluie fine, en brandissant des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire: «Musulmans, taisez-vous: le maire Hervé Chevreau décide pour vous» ou «Chevreau: maire ou imam

Hervé Chevreau (divers droite), qui réfute toute «ingérence» dans les affaires religieuses de sa commune dénonce  l'action d'une «poignée de personnes (...) venues pour certaines de l'extérieur».

«Je ne gère pas la mosquée, c'est la Grande Mosquée de Paris qui le fait, assure t-il. Ces gens ne représentent personne. Ce sont des salafistes

Cette manifestation constitue un nouvel épisode dans le bras de fer qui oppose depuis deux ans des membres de l'Union des associations musulmanes d'Epinay-sur-Seine (UAME), à l'origine de la manifestation, à la mairie, autour de la gestion d'une salle de prière.

La municipalité, qui a déboursé 2,8 millions d'euros pour aménager ce lieu de culte de 700 m2 en 2010, en a confié la gestion à une association, l'OGME, émanant de la Grande Mosquée de Paris, institution liée à l'Algérie et qui contrôle quelque 700 lieux de culte en France.

Le tribunal de Bobigny, saisi par l'OGME, a interdit à l'ancien imam de la mosquée, Moustapha Halloumi, de tenir l'office. Une situation que les membres de l'UAME, qui ont le contrôle effectif du lieu de culte, entendent contester.

«Le maire pense qu'il a son mot à dire, sous prétexte d'avoir financé le lieu de culte. Mais nous, on ne comprend pas pourquoi on nous envoie quelqu'un de l'extérieur. On avait le même imam depuis 15 ans et ça se passait très bien, dénonce Nabil Abdellaoui, président de l'UAME. Notre combat est un combat pour la liberté de culte. On souhaite pouvoir s'organiser librement. Pour nous discréditer, on nous présente comme des fondamentalistes, mais ça n'est pas le cas.»

Source : Le parisien

 

 

Commentaires  

 
0 #8 Ad-Din Nassiha 2012-11-11 11:35 As-Salâmou 3laykoum wa RahmatouLah wa barakatouh,

Le Prophète Mohammed(Salla Allahou Alayhi wa Sallam) a dit:
"Quand la douceur est dans quelque chose, elle ne peut que l'embellir et quand elle est retirée, elle ne peut que l'enlaidir".
Pensons-y …

VIDEO A VOIR / TRES BELLE INITIATIVE

oummatv.tv/14633/bien-aime

Nul ne pourra jamais égaler le Prophète Mohammed (Salla Allahou Alayhi wa Sallam) en générosité. Tout ce qu’il recevait, il le donnait aux autres et en retirait un plaisir plus grand que ceux qui recevaient ses présents. Jamais personne ne quittait sa maison les mains vides et il faisait toujours passer les besoins des nécessiteux avant les siens.

WA SALAM
Citer
 
 
0 #7 Ad-Din Nassiha 2012-11-11 00:23 Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta'alâ wa barakâtouhou
POURQUOI VOUS NE PUBLIEZ PAS MON COMMENTAIRE ?
qui date d'HIER 9/11

Wa Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta'alâ wa barakâtouhou
Citer
 
 
0 #6 OEUVRONS ENSEMBLE 2012-11-09 11:52 AS SALAM

"Entourez-vous des meilleurs que vous puissiez trouver, déléguez et abstenez-vous d'interférer."
Ronald Reagan

SALAM
Citer
 
 
0 #5 Notre bien-aimé 2012-11-09 11:51 Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta'alâ wa barakâtouhou

Adoptes la droiture toi-même et les gens seront droits grâce à toi,comment veux-tu que l'ombre soit droite si le bâton est lui même tordu ?

L'Imam Ahmad ( qu'Allah soit satisfait de lui )
—————-
Courir après la responsabilité, pas pour la gloire mais pour nous rapprocher de ALLAH Azawajal car celui qui est au service des gens est meilleur que celui qui ne l’est pas.

A TOUS CEUX QUI ONT LES RESPONSABILITES DES PROJETS DE CONSTRUCTION DE MOSQUEES, comment voulez-vous construire des étages si les fondations vacillent au niveau de la communauté musulmane !!!

Courir après la responsabilité, pas pour la gloire, ni les intérêts, ni foulan mais pour nous rapprocher de ALLAH Azawajal car celui qui est au service des gens est meilleur que celui qui ne l’est pas.

ASSUMEZ, endosser vos responsabilités avec intérêt pour la UMMAH, avec intelligence et compétence et le tout d'abord DANS L'UNION ET NON LA DIVISION !!! pour aider les musulman(e)s à rester sur le droit chemin, en cessant d'accuser les autres toujours les autres et la scission entre nous s'agrandit c'est GRAVE TROP GRAVE TRES GRAVE
Starfiroullah, starfiroullah, Starfiroullah,

ECOUTEZ LA VIDEO : surtout LE TEMOIGNAGE DE PAULO

SUIVONS L'EXEMPLE DE NOTRE BIEN-AIME Muhammad "Salla Allah 'alayhi wa Salam" modèle et guide pour toute l'humanité.
Qui a le plus haut degré de qualité, c'est L’excellence de l’action par la perfection

Personne n'est donc plus méritant que l'autre si ce n'est par la foi et les bonnes œuvres.

Notre bien-aimé
Pour évoquer la place qu'occupe le Prophète Muhammad "Salla Allah 'alayhi wa Salam" dans le cœur des musulmans, Suhail Najmi à l'initiative de ce projet, donne la parole à des croyants. Il est accompagné de Djumua Khan qui a assuré la production et réalisation. Pour publier vos propres témoignages manuscrits faisant l'éloge du Prophète "Salla Allah 'alayhi wa Salam" , rendez-vous sur le réseau social du monde musulman en cliquant sur le lien www.umma-united.com/fr/notre-bien-aime et sur www.facebook.com/NotreBienAime?ref=hl et

il faut suivre la voie tracée par le Prophète Muhmmad "Salla Allah 'alayhi wa Salam" notre exemple à suivre et notre guide vers ALLAH TA'ALA

Soyez des musulmans et musulmanes engagés dans notre communauté.

Wallahou a'lam

“Lâ hawla wa lâ quwwata illâ billâh” لا حَوْلَ وَلا قُوَّةَ اِلأّ بِاللَّه

Allahouma ghfir lil mouminine wal mouminate amine

Hayakoum Allah

PS UAM93 POURQUOI ? CE COMMENTAIRE N A PAS ETE PUBLIE ?
Citer
 
 
+3 #4 MALEK1 2012-10-09 16:34 Je pense qu'il est grand temps de nous prendre en mains, il faut commencer par se délier de tout contact associatif nationaliste, ensuite impliquer tout les musulmans, la jeunesse notamment, créer une mane financière via une confédération des commerçants et professions libérale,, ceci afin de porter nos projets et surtout avoir un média c'est à dire une station de radio afin d'avoir un temps de parole et d'inviter à l'occasion des politiques, mettre la pression, nous organiser , nous défendre,c'est un droit. Citer
 
 
-1 #3 dali 2012-10-08 16:41 Un spinassien musulman interloqué…

Le suppléant de M LEROUX, M. TRIGANCE est sorti de sa tanière, car il accuse dans un mail, le maire, de manque de respect de la laïcité et d'ingérence dans la gestion de la mosquée. Enfin, Allah nous fait voir le cirque de l''UAME et leur alliance avec TRIGANCE, candidat trés malheureux aux dernières municipales.
M. TRIGANCE qualifie l'UAME de gestionnaire alors que la justice a décidé que NON et que le gestionnaire reste l'OGME et la mosquée de paris et que mustapha halloumi ne doit plus agir en tant qu'imam dans la mosquée.
Bizarre que TRIGANCE, un élu de la république(cons eiller régional, suppléant du député, responsable de la section socialiste depuis de longues années et de surcroit inspecteur de l'enseignement)
ET QUI S'OPPOSE A DES DECISIONS DE JUSTICE.
M. TRIGANCE si vous voulez régler vos comptes avec le Maire, soyez digne et laissez tranquille les musulmans d'epinay, car et c'est notoirement connu, ils ne vous intéresse que pour les urnes. Ce qui est encore plus grave, c'est que l'UAME s'accroche à n'importe qui et fait n'importe quoi pour maintenir "son guide mustapha" en place.
M. TRIGANCE, votre combat avec le Maire doit être sur le plan du bilan et les spinnassiens voient leur ville s'embellir de plus en plus et devenir plus sûre de mois en mois, c'est ce qu'ils attendent de leur maire, qui s'y prend trés bien, voir ses résultats aux élections.
Quant aux musulmans d'epinay, ils voient de leurs propres yeux ce que le Maire a fait pour eux, il suffit de faire un tour au 26, rue de l'avenir.
Le bilan de l'UAME depuis 2 ans est présenté sur le tract distribué jeudi dernier par l'OGME et ce dernier est catastrophique et devient dangereux même.
De la dignité M. TRIGANCE, de la dignité SVP.
Quant à l'UAME, Allah yehdihoum wi sellek'houm des griffes de mustapha…
Citer
 
 
+4 #2 MALEK1 2012-10-08 11:11 Je voudrai aussi alerter les Musulans d'Epinay sur la politique qui est mener actuellement par le parti socialiste, la stigmatisation des musulmans n'as jamais était aussi forte,les membre du Crif ont même la parole et se mettent a lancer des communiquer, fac à cela il serait bon de se rendre dans la permanence de Monsieur Roux afin de demander des éclaircissement sur c'est pratiques. Citer
 
 
+3 #1 sali 2012-10-07 20:09 Tous les vendredis je prie dans la mosquée d'Épinay-sur-Seine avec les membres de ma famille, et jamais au grand jamais on a entendu un discours déplacé ou une quelconque dérive. La préfecture est parfaitement au courant des prêches qui y sont tenus (il y a un ou plusieurs agents chaque vendredi).

Ce "recteur" dit que la mosquée d'Épinay-sur-Seine "s'est trouvée ensuite investie par des intégristes". En fait, les fidèles présents depuis des années sont devenus des intégristes à ses yeux que depuis que la Grande Mosquée de Paris veut s'y imposer..
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques