Le sentiment anti-islam pèse sur les musulmans
Écrit par Ilyess   
Vendredi, 13 Avril 2012 02:55

Des inscriptions comme : «Dehors les Arabes» écrits sur les murs, en corse (Arabi fora). Un cercueil dessiné à côté. Une fenêtre brisée, des barreaux forcés, un produit inflammable répandu au sol puis allumé. Dans la nuit de samedi à dimanche, à Ajaccio (Corse-du-Sud), une salle de prière musulmane située dans le centre-ville a été partiellement détruite par un incendie criminel, selon le parquet de la ville.

Le ministère de l’Intérieur a condamné cet acte et toutes les formes de racisme. Claude Guéant s’est dit «très attentif à ce que la communauté musulmane ne soit pas stigmatisée et a demandé aux services d’enquête de tout mettre en œuvre pour identifier rapidement les auteurs de cet acte afin de les mettre à disposition de la justice».

Alarme. Pour Abdallah Zekri, responsable de l’Observatoire de l’islamophobie en France, 155 actes visant directement l’islam ont fait l’objet d’une plainte en 2011, soit une augmentation de 34% par rapport à 2010. «Plus on va s’approcher des élections, plus ce climat va s’aggraver», craint Zekri, qui précise avoir tiré la sonnette d’alarme en janvier. Pour lui, l’ambiance actuelle (les assassinats de Toulouse et Montauban, les arrestations médiatisées d’islamistes, l’interdiction de la venue en France des prédicateurs pour le salon de l’Union des organisations islamistes de France, au Bourget) a contribué à créer ce sentiment. Et il met en garde contre un retour de bâton : celui de faire basculer dans le radicalisme des musulmans jusque-là modérés, «convaincus que la France ne les respecte pas».

Samedi, M'hammed Henniche, secrétaire général de l’Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) a décidé de porter plainte pour injures islamophobes. Plusieurs graffitis de trois mètres de long insultant «Allah» ont fleuri sur un mur d’Aulnay-sous-Bois. L’association d’Henniche, qui fédère une vingtaine de mosquées dans le département, rappelle que de nombreux fidèles témoignent des injures qu’ils reçoivent dans la rue. Pour lui, «on est en train de sacrifier l’islam de France pour une campagne. Ce climat pousse des gens mal intentionnés, peut-être fragiles dans leur tête, à faire n’importe quoi».

Devoir. Hier, dernier jour du Congrès de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), son président, Ahmed Jaballah, a réagi à l’incendie et «déploré cet acte raciste qui ne fait que diviser la société. Le discours de l’homme politique doit réunir et non diviser», a-t-il souligné, avant d’appeler les musulmans présents à accomplir leur devoir civique. «Allez voter. Prenez part à la vie politique de votre pays», a conclu Jaballah, se félicitant du succès d’un rendez-vous dont l’affluence a augmenté.

Plus de 160 000 visiteurs se sont pressés au Bourget (Seine-Saint-Denis) depuis vendredi. Les rencontres ont bénéficié cette année d’un renfort publicitaire inespéré avec les mises en garde de Nicolas Sarkozy, qui avait demandé aux organisateurs d’éviter les «appels à la haine, à la violence et à l’antisémitisme».

Source : atlasinfo (Avec Libération)

 

 

Commentaires  

 
0 #2 AïeAïeAye 2012-04-24 12:50 "Allah dit bien: "51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes."

Hé ben, ça va être coton de faire l'unité avec la majorité des français, qui n'est pas musulmane je crois, s'il ne faut pas s'allier avec les chrétiens, sans parler des bouddhistes, des hindous, des sikhs, ou des agnostiques.
Citer
 
 
+1 #1 patchwork 2012-04-17 09:52 Salamalikoum

OOooooh! Comme c'est touchant!!! Guéant qui défend les musulmans après les avoir bien battus, pour ne pas dire autre chose!

Une stratégie de l'individu qui pratique le harcèlement moral et qui use de violence perverse, c'est d'alterner entre pression psychologique et "bienveillance", pour que sa proie ne sache plus ni où ni comment se situer vis-à-vis de lui, et donc qu'elle se sente piégée. C'est aussi de faire semblant d'être le confident idéal pour que sa proie se confie plus facilement, ceci pour mieux exploiter ses faiblesses qu'elle dévoilera.

J'ai envie de poser une question aux musulmans qui espèrent une bienveillance et une alliance de la part de ces traîtres: vous rendez-vous compte que vous leur donner matière à mieux nous nuire??? Vous ne faites pas confiance en Allah, Lui Qui a révélé ce qu'ils cachent au plus profond d'eux-mêmes?

Allah dit bien: "51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d'entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

52. Tu verras, d'ailleurs, que ceux qui ont la maladie au coeur se précipitent vers eux et disent : "Nous craignons qu'un REVERS de fortune ne nous frappe." Mais peut-être qu'Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes.

53. Et les croyants diront : "Est-ce là ceux qui juraient par Allah de toute leur force qu'ils étaient avec vous? " Mais leurs actions sont devenues vaines et ils sont devenus perdants. "
sourate 5

Réfléchissez à deux fois avant de RENIER la parole d'Allah!

Le président (et ses sbires) n'atteint même pas la cheville du prophète sallallahou 'aleyhi wa sallam: Il a préféré diviser le peuple pour mieux le contrôler, tandis que le prophète a toujours veillé à garder l'unité au sein du sien pour qu'il reste fort. Le gouvernement actuel ne veut finalement pas que le peuple français soit fort, il veut seulement régner dessus en le faisant tourner en bourrique.
La première division actuelle des musulmans est de s'unir à ce gouvernement plutôt que de s'allier entre eux-mêmes.

Tant pis, il n'y a que les leurrés qui seront déçus et tomberont de haut! Alhamdulillah j'ai les yeux graaands ouverts, tout est tellement prévisible que plus rien de ne me surprends!

J'attends l'Acte suivant sans grande impatience…
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques