La France va expulser "dans les prochains jours" plusieurs prédicateurs étrangers (Valls)
Écrit par Ilyess   
Mercredi, 30 Janvier 2013 03:58

Le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé mardi l'expulsion "dans les prochains jours" de plusieurs prédicateurs et imams radicaux étrangers.

"Plusieurs prédicateurs radicaux étrangers vont être expulsés dans les prochains jours", a annoncé M. Valls lors d'une conférence internationale à Bruxelles sur la lutte contre les extrémismes violents.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la prévention du processus de radicalisation et de la lutte contre l'islamisme radical et le "jihadisme global", a-t-il dit.

M. Valls a insisté sur la nécessité d'éviter les amalgames.

"Je ne confonds pas cet islamisme radical avec l'islam de France mais il y a un environnement religieux, il y a des groupes qui se réclament du salafisme, qui sont dans un processus politique, qui visent tout simplement à s'accaparer à la fois le monde associatif, les processus scolaires, au fond à mettre la main sur les consciences d'un certain nombre de familles", a-t-il expliqué.

"Nous expulserons tous ces imams, tous ces prédicateurs étrangers qui s'en prennent à la femme, tiennent des propos contraires à nos valeurs, font référence à la nécessité de combattre la France", a-t-il averti.

"De ce point de vue là, il faut être extrêmement ferme et je le serai", a-t-il conclu.

Le ministère de l'Intérieur n'a pas souhaité en dire plus pour l'instant.

La procédure d'expulsion vise trois personnes, dont un imam de Seine-Saint-Denis notamment mis en cause pour des propos homophobes, a toutefois indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

"Ce n'est pas quelqu'un de dangereux, il n'a jamais pris de position sur les questions internationales comme la Palestine ou le Mali", a commenté le secrétaire général de l'Union des associations musulmans de Seine-Saint-Denis, M'hammed Henniche.

"Cet imam est très charismatique et populaire auprès des jeunes", a-t-il ajouté, en manifestant sa "grande surprise".

Un arrêté d'expulsion peut être pris quand un étranger représente une menace grave pour l'ordre public. S'il y a urgence ou si l'étranger est protégé (ambassadeur...), l'arrêté émane de l'Intérieur, sinon il est signé par le préfet de son lieu de résidence.

L'étranger doit être informé par un "bulletin spécial", qui le convoque devant une commission d'expulsion. Celle-ci doit rendre un avis consultatif motivé. La personne peut alors être reconduite hors de France.

Depuis 2002, au moins 125 arrêtés d'expulsion ont été pris contre des islamistes radicaux, selon une source proche du dossier.

L'imam tunisien Mohamed Hammami, expulsé le 31 octobre, est le dernier en date. Imam de la Mosquée Omar dans le XIème arrondissement de Paris, il était accusé d'avoir appelé au "jihad violent", à la violence contre les femmes et à l'antisémitisme.

Dans ce dossier, Manuel Valls avait appliqué la décision d'expulsion prise par son prédécesseur Claude Guéant.

Début avril, ce dernier avait également ordonné l'expulsion de trois imams (malien, saoudien et turc) et de deux militants islamistes (algérien et tunisien), dans la foulée des tueries de Toulouse et Montauban et à 20 jours de la présidentielle.

Parmi eux, Ali Belhadad, Algérien de 44 ans, en France depuis 20 ans et en situation régulière, avait été présenté comme condamné pour son rôle dans les attentats de Marrakech en 1994. Ce qui s'était révélé faux.
 
Source : Charlotte PLANTIVE de l'AFP

 

 

Commentaires  

 
0 #7 Sarite 2013-03-30 00:38 Salam alaycoum. Comment allez vous oumma? Je vien de lire: " ne jamais contester la république" mais qui craignons nous? Allah ou Ses ennemis? Allah est Grand et Puissant, et Capable de tout et Sage! Il sait et surtout Il décide avant mr valls QUI se fait expulser de ce pays de kufr d'ennemis flagrant dAllah, et il y a FORCÉMENT un bien ne doutez JAMAIS. Il faut se remettre en question.lorsque le peuple de quraych a viré et torturé les croyants, qu'ont-ils fait? Ils sont parti!!!! Sayai l'islam est bien encrée en France pas d'inquiétude. Maintenant si demain je suis une mosquée a qui on ferme le compte bancaire: al hamdulillah plus de participation cachée a la riba. Si je suis un imam et me fait expulser: al hamdulillah Allah me montre et m'offre un billet gratuit pr quitter ce pays ignoble, pire que quraych . Wallahi quraych avait des valeurs. Wallahi ce pays ne mérite pas votre présence. Partez et laissez les goutter au châtiment d'Allah seul. Je vous aime fillah. Gardez confiance en la sagesse et la force d'Allah. Salam!!! Citer
 
 
0 #6 Mouslima de PARIS 2013-02-18 08:18 Assalamou'alikoum

Cette vaste terre appartient à Allah..

La Justice divine doit régner partout dans ce monde..

L'Avenir appartient à L'Islam…

Que le lobby sioniste (tels que valls, sarko, etc) , que le lobby homosexuel, que le lobby pervers racistes et réactionnaire, que le lobby féministe.. que des alcooliques, que des drogués..rusent …et ALLAH RUSE..

Dans la réalité..tout ce qui arrive à un mouslim est un bienfait…patience !
Citer
 
 
+3 #5 bouj 2013-02-01 03:40 Conseil à tous les imams ne jamais contester la République que ça soit contre le mariage pour tous ou tout autre
Car soit vous êtes expulsés soit vous êtes lobotomisés.
Citer
 
 
+4 #4 MOURAD 2013-01-31 02:45 Pardon j'ai oublier de poster le lien dans lequel l uam réagis mr henniche a dis Ce n'est pas quelqu'un de dangereux, il n'a jamais pris de position sur les questions internationales comme la Palestine ou le Mali", a commenté le secrétaire général de l'Union des associations musulmans du 93, M'hammed Henniche.

"Cet imam est très charismatique et populaire auprès des jeunes", a-t-il ajouté, en manifestant sa "grande surprise".

liberation.fr/.../...
Citer
 
 
+8 #3 MOURAD 2013-01-31 02:33 OUI VOUS AVEZ RAISON YOUSRI par contre je salut l'uam 93 au moins eu sont courageux de réagir voici le liens merciet je remercie mr henniche pour réagir spontanément nos représentant cher yousri comme les saphir news et les oumma ou je suis abonné on dirais qu'ils sont sourd ah!!! peut etre ils sont parti pour le haj pour esquiver a une réaction digne de leur engagement
enfin les courageux apparaissent quand on a besoin d'eux pas les femmelette .
Citer
 
 
+7 #2 cojonmuelle 2013-01-30 13:56 "La procédure d'expulsion vise trois personnes, dont un imam de Seine-Saint-Denis notamment mis en cause pour des propos homophobe"!!! Pourquoi n'expulsent-ils pas gaiement tous les opposants au mariage gay pendant qu'ils y sont ? Tous les prétextes sont bons pour effrayer les Imams "charismatiques" et ménager les "kholotos". Citer
 
 
+7 #1 yousri 2013-01-30 09:56 salam, elles sont ou les associations censees gerer ce genre de problemes?????? Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques