À Gennevilliers, une mosquée pourrait être transformée en fourrière
Écrit par Ilyess   
Dimanche, 17 Juillet 2011 01:34

Rien ne va plus entre une partie de la communauté musulmane de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, et les pouvoirs publics. Un lieu de prière historique, ouvert en 1981 pour accueillir les immigrés relogés des ex-bidonvilles de Nanterre, pourrait être démoli et transformé en fourrière. Situé au 5 route Principale du port, dans une zone d'entrepôts, il est fréquenté par 400 à 600 fidèles, selon l'association El Houda, qui s'oppose à sa fermeture. En signe de protestation, un rassemblement est organisé ce vendredi 15 juillet afin d'interpeller le Conseil général, gestionnaire du terrain mis à disposition par le propriétaire, Ports de Paris.

En tant que ministre de l'intérieur chargé des cultes, Claude Guéant est aussi sollicité. Dans un courrier qui lui a été adressé, l'association lui retourne l'argument des prières de rue, au centre d'une intense polémique cet hiver en préambule au «débat» de l'UMP sur l'islam. «En reprenant le terrain, le département et l'État forcent les fidèles, priant actuellement dans ce lieu, à aller prier sur la voie publique face à la mosquée Ennour», écrit Lahoucine Boucheikha, président d'El Houda.

La mosquée Ennour est l'autre lieu de culte pour les musulmans de Gennevilliers. Construite à la place des usines Chausson, dans le quartier des Grésillons, elle a été inaugurée en octobre 2009, après plusieurs années de travaux sur un terrain cédé par la mairie (PCF) de Gennevilliers pour un euro symbolique pour une durée de 99 ans.

D'une superficie de 1.500 m2, cette grande mosquée, rue Paul Vaillant-Couturier, fait l'unanimité. «Tout le monde a donné, elle est belle avec sa coupole tout en verre, tout le monde a bien travaillé», indique Lahoucine Boucheikha. Mais, problème, les murs sont déjà trop étroits. Faite pour recevoir 2.500 personnes, elle en accueille jusqu'à 3.500 certains vendredis.

«Les gens sont obligés de prier dans le parking au sous-sol, des haut-parleurs ont été installés pour relayer le prêche», témoigne M'hammed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM-93). «La communauté musulmane grandit, il faut en tenir compte», dit-il, soulignant lui aussi la «contradiction entre le discours actuel qui est de dire “halte aux prières de rue” et la fermeture de lieux de culte». «Le temps où Nicolas Sarkozy venait draguer l'électorat musulman paraît loin», ironise-t-il. 

«Des gens viennent d'Épinay-sur-Seine où une salle est fermée pour travaux»

À la préfecture des Hauts-de-Seine, on ne voit pas le problème. Dans sa logique, la restitution de la parcelle près du port est la contrepartie de la construction de la mosquée principale. «Depuis 1981, ce hangar, d'ailleurs en mauvais état, a été utilisé comme salle de prière sans que cela n'ait fait l'objet d'un bail ou d'une convention», note David Clavière, le directeur de cabinet du préfet. «Maintenant, il faut partir. Effectivement, un projet de fourrière est à l'étude. Il est évident que ce terrain, situé en pleine zone portuaire, est valorisable», ajoute-t-il, admettant l'intérêt financier de l'opération.

Lui voit d'autres raisons au blocage actuel et insiste sur les «relations conflictuelles» au sein de la communauté musulmane. Le président d'El Houda reconnaît que la situation s'est tendue à partir du moment où les responsables d'Ennour ont accepté de rendre les clefs. Créée à l'origine pour s'occuper du local du port, cette dernière association a migré vers le centre-ville avec la nouvelle mosquée. Et elle est toujours considérée comme l'interlocuteur des autorités.

«El Houda, ce sont des dissidents, ils veulent s'affirmer», indique le directeur de cabinet du préfet, qui souligne aussi que «ce n'est pas un hasard si certaines personnalités se sont manifestées dans le comité de soutien». Et de citer Abderrahmane Dahman, l'ex-conseiller à l'intégration à l'Élysée, congédié par Nicolas Sarkozy après avoir signifié son opposition à la convention UMP sur l'islam. «Vous savez, c'est celui qui a dit que l'UMP devenait fasciste», lance David Clavière, suspectant une «instrumentalisation».

Concernant l'affluence dans la grande mosquée, il convient qu'«à certains horaires, il y a beaucoup de monde», d'autant que «des gens viennent d'Épinay-sur-Seine dans le 93 parce qu'une salle est fermée pour travaux». «Mais, ajoute-t-il, tout ça est une question d'organisation. Pour pouvoir prier, les fidèles peuvent venir aux horaires où il y a moins de monde.» En termes de sécurité publique, les prières de rue ne sont, selon lui, pas un enjeu dans le département.

Le secrétaire général de l'UAM93 endosse le rôle de conciliateur. «Ennour sont embêtés. Ils ont donné leur parole de rendre la parcelle, et en même temps ils savent qu'ils n'ont pas assez de place pour accueillir tout le monde», affirme-t-il. Lahoucine Boucheikha demande lui l'ouverture d'un deuxième lieu de culte, «mais le temps de le construire il faut garder l'emplacement au port», martèle-t-il. 

La fermeture est programmée pour fin août, après le ramadan. En avril 2011, dans un discours sur la laïcité, le ministre de l'intérieur avait reconnu «le manque, parfois, de lieux de culte». Tout en laissant aux collectivités locales la responsabilité de trouver des solutions. 

Source : Carine Fouteau de MédiaPart

 

Commentaires  

 
+2 #2 HB 2011-07-19 00:40 Salat wa salam ala Saydina Mohammed wa ala asahbihi ajmaine,
As Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu

"Et Rappelle; Car Le Rappel Profite Aux Croyants". [Sourate 51 - Versets 55]

Au Japon un Rappel pour les gens doués de raison

www.dailymotion.com/video/x5hbw3_seisme-au-japon-un-rappel-pour-les_news#from=embed

Sheikh Said Rageah
Vivons comme des musulmans !

www.dailymotion.com/video/xjc9ku_vivons-comme-des-musulmans-sheikh-said-rageah_webcam

Qu'Allah nous compte parmi ceux qui disent " nous avons entendu, nous avons obei"

Imprègnons-nous de la paix de ce mois BENI

Bon ramadan رمضان كريم

Ramadan moubarak said

Allah ij3el ramadan chehr el kheir ou al marfira ou al barakka

Allah ihdina ou ihdi al jameh al muslimine

FI AMAN ALLAH
Citer
 
 
+2 #1 GAUTHIER MARSEILLE 2011-07-17 22:12 on doit favoriser la religion musulmane ,dans sa pratique, comme on favorise celle des temoins de jehovah , des chretiens , et des juifs , GAUTHIER13009 Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques