Voile : témoignage de Tourcoing
Écrit par Administrator   
Lundi, 28 Mai 2012 14:13

Je me présente : Melle N.F, née le 19 avril 1985 à Roubaix dans le nord. J'ai rencontré un petit souci en me rendant au lycée de ma petite sœur le 24 mai 2012 car j'avais un rendez-vous avec sa conseillère d'orientation à 15h30.

En effet, je me rends au lycée à l'heure convenue, en passant par l'accueil pour annoncer mon arrivée comme d'habitude, la secrétaire me salut et me demande de retirer mon voile (mon visage et mes mains sont découvertes).

Ayant une apparence assez jeune, je justifie que je ne fais pas partie de l’établissement et que je suis convoquée pour un entretien d'une de mes petites sœurs. Elle insiste et m'affirme que ce sont les directives qu'elle a reçue du principal : "toute personne voilée entrant dans l’établissement est interdite d'accès, qu'il fait partie ou non de l’établissement". Je ne comprends pas très bien et elle me demande de patienter pour aller chercher le proviseur de cet établissement.

Monsieur le proviseur arrive et me demande de retirer mon voile ou de sortir de l’établissement, je re-justifie que je ne fais pas partie de l’établissement, que je suis rentrée plusieurs fois par le passé et que cela ne m'est pas interdit. Sa réponse fut brève : "soit vous l'enlevez, soit vous sortez de chez moi, mon personnel est incapable car ils vous ont déjà laissé rentrer ainsi, j'appelle la police"; "si au téléphone vous aviez indiqué que vous étiez voilée, on ne vous aurait pas dit de venir".

Je lui ai même demandé que fera-t-il si une maman voilée venait inscrire son enfant, il m'a expressément répondu que l’enfant ne sera pas inscrit à l’établissement.
Je lui demande de me montrer un document que cela m'est interdit alors et il persiste en me menaçant d'appeler la police. Du monde se regroupe forcément autour de nous, la CPE, la conseillère d'orientation madame D. ainsi que d’autres personnes (camarades de classe de mes sœurs) regardant quasi impuissants et lorsque je demandais si j'étais en tort, le principal me menace encore d'appeler la police et le personnel ne comprenait pas trop mais visiblement ils avaient peur d'heurter le principal.

J'ai été convoquée récemment pour mon petit frère dans un autre lycée et personne ne m'a interdit l'accès au lycée à Tourcoing, même pas le Principal avec qui j'avais rendez-vous.

La conseillère d'orientation voyant le principal hausser le ton et bouger dans tous les sens me proposa un rendez-vous à l'extérieur le lendemain au CIO de Roubaix que j'ai accepté pour ne pas provoquer de scandale et surtout dans le doute que je sois vraiment en tort.

En rentrant chez moi, après une demi-heure de scandale, je me suis simplement rendue sur le site légifrance et j'ai constaté que la loi de 2004 et celle de 2011 interdisait l’accès des endroits publics aux personnes voilées si elles sont couvertes au visage, si elles font partie de l’établissement et/ou si elles sont couvertes au visage. Je ne fais pas partie d'aucun de ces cas. J'ai donc demandé autour de moi si je pouvais avoir un certain recours pour que les mamans dans mon cas aient l’accès à l’établissement pour un bon suivi scolaire des enfants soit correct, juste et qu'on ne soit pas agressé de la sorte (surtout que le principal laisse son chien se promener dans l’établissement et pas les parents rentrés pour leurs enfants sous prétexte que la maman est voilée...).

On m'a conseillé votre association, l’UAM-93, et je vous ai contacté dès le lendemain par téléphone.

Je ne souhaite pas être au-dessus de qui que ce soit mais juste que des mamans soient des mamans ordinaires et puissent suivre la scolarité de leurs enfants dans cet établissement que j'ai moi-même fréquenté il y a de cela 11 années. Ma maman été voilée et elle pouvait rentrer librement...

Je voudrais juste savoir si nous sommes en tort et avoir un regard plus concret sur les limites qu'on nous accorde.

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire et vous remercie vraiment de l'attention que vous porterez à mon témoignage.

Je suis joignable en journée au 06…, étant enceinte je ne travaille pas actuellement donc je suis disponible.

Cordialement,

Melle N. F.
Tourcoing, le vendredi, 25 mai 2012

 


 

Conseil juridique de l'UAM-93 adréssé à Melle N. F. :
 
Cette décision est d’autant plus arbitraire que Melle N. F. ne relève d’aucun des cas légaux d’interdiction du voile.
 
En effet, l’interdiction du voile s’apprécie selon qu’il s’agit de l’espace public où seul le voile intégral est interdit, du cadre professionnel dans lequel sont éventuellement prises en compte les contraintes inhérentes à l’emploi occupé, et des établissements scolaires publics dont seuls les élèves et le personnel enseignant sont soumis à l’interdiction.
 
Même si un récent jugement du Tribunal administratif de MONTREUIL a étendu de manière contestable l’interdiction du port du voile aux mères accompagnatrices lors des sorties scolaires, en validant le règlement intérieur de l‘établissement scolaire concerné,  ce jugement est inapplicable au cas de Melle, s’agissant d’un parent d’élève se rendant à l’école pour un simple rendez-vous avec un enseignant.
 
Puisse Melle N. F. poursuivre son combat jusque devant les juges pour mettre un terme à des décisions iniques relevant de l’arbitraire des directeurs de certains établissements, lesquels sont  plus soucieux de leur propre combat idéologique que du respect de la laïcité qu’ils violent explicitement en feignant de la défendre.

Fraternellement,

UAM-93
Bobiny, le samedi, 26 mai 2012

 


A3likoum salam wa rahmathullah,

C'est avec un océan de larmes de joie que je lis votre mail (réponse) ... Je suis rassurée vraiment... Je ne dormais plus de la nuit et j'angoissais dans le doute depuis ce jour.

Je vous remercie du fond du cœur, qu'Allah vous récompense.

Je vais en premier lieu envoyer un courrier à l'inspecteur d'académie avec mon témoignage et la réponse de votre avocat que je vais également porter en mains propres à Monsieur M. Robert le principal de l’établissement.

C'est avec réel enthousiaste que je vous tiendrai informé de notre histoire.

Je pense aller à la justice si rien n'est appliqué dans les semaines à venir, si je n'ai pas de réponses de l'Académie ou de monsieur M. Robert.

Je vous remercie au nom de toutes ces mamans qui ont enduré cette humiliation en silence.

Je vous souhaite une agréable fin de journée.

Cordialement,

Melle N. F.
Tourcoing, le lundi, 28 mai 2012

 


Salam aylikoum,

Comme convenu, j'ai envoyé ce jour mon courrier en AR à l'inspecteur académique. Ci-joint mon courrier, j'y ai joint mon témoignage ainsi que la réponse de votre avocat.

J'ai également contacté le lycée pour savoir si l'accès au lycée était encore interdit aux parents d'élèves voilées, ils m'ont reconfirmé que oui, que ce sont les directives.

Ma soeur est donc parti porté le courrier au proviseur Monsieur M. pour l'informer.

Au téléphone l'accueil (qui est la personne qui m'avait interdit en premier l'accès) m'a certifié ne rien savoir de ce genre d'interdiction, que c'était le principal qui donnait les directives et qu'elle les suivait.

J'attend promptement une réponse de l'académie et espère vraiment qu'il se passera quelque chose...

Encore merci pour tout.

Cordialement,

Melle N. F.
Tourcoing, le mardi, 29 mai 2012

 

 

Commentaires  

 
0 #13 Mauri 2012-08-10 16:04 Le voile islamique n'a pas sa place en France et en Occident.
Le voile est l’ennemi de l’Égalité. “Ô femmes ! Vous formez la majorité des habitants de l’enfer. Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme.” Hadith 114, Sahîh de Muslim. Le droit public et le droit privé dans l’Islam disent qu’une femme vaut la moitié d’un homme. Le voile islamique est un symbole de l’infériorité des femmes. Sous-êtres humains, elles doivent être effacées de l’espace public.

À lire Son of Hamas” de Musab Hassan Yousuf. Dans ce livre le fils d’un fondateur et leader du Hamas raconte sa haine pour Israël puis son parcours vers la prise de conscience qu’il avait été éduqué dans la haine et le mensonge. Il explique comment les musulmans sont les captifs d’un dieu terroriste et d’un faux prophète.

Musab Hassan Yousuf demande aux musulmans d’être honnêtes avec eux-mêmes et honnêtes avec le reste du monde : ” Comment pouvez-vous dire que l’Islam est une religion de paix si votre modèle suprême est un tueur ? “

Il y a toujours eu de nombreux sceptiques vis-à-vis de l’Islam. Ibn al-Rawandi, persan du neuvième siècle, dénonçait l’absurdité des rituels et l’invraisemblan ce des miracles rapportés dans les textes révélés.

“Il est évident pour nous; Brahmanes, comme pour nos adversaires; que la raison est le bien de plus précieux que Dieu a légué à la créature et qu’il est l’instrument par lequel l’homme connaît son Seigneur et ses bienfaits et qui valide les commandements et les interdits, les attraits et les menaces (…). Si le Prophète vient pour confirmer ce que la raison connaît comme bon ou mauvais, licite ou illicite, alors nous considérons sa mission comme nulle et ses preuves inutiles, car la raison nous suffit pour le savoir. Si sa mission contredit les conclusions de la raison, nous rejetons alors le prophète (…).

Ce qui est inadmissible dans la prophétie, c’est qu’elle te force à suivre un être humain en tout point semblable à toi, ayant comme toi une âme et une raison, qui mange ce que tu manges et boit ce que tu bois (…). Elle fait de toi un objet dont il use à son gré, un animal à son ordre ou un esclave à son service. Qu’a-t-il “le Prophète” de plus que toi, quel mérite a-t-il sur toi et quelle est, enfin, la preuve de la véracité de son message?” Ibn al-Rawandi

Je suis d'accord avec Ibn al-Rawandi, la Raison est le bien le plus précieux que Dieu nous ait donné. Les lois de l'islam sont contre la Raison et la Morale.

Ce qui est triste c'est de voir qu'il y a 1000 ans Ibn al-Rawandi avait l'intelligence de voir la fraude que sont Mahomet et ses révélations, alors qu'en 2012 les gens sont assez aveugles pour croire à une mascarade pseudo-religieuse.

Les musulmans ont été éduqués dans le mensonge. Il faut qu'ils se réveillent. Après lecture du Coran et de la Sira, toute personne saine d'esprit ne peut qu'éprouver un rejet de l'islam. L'islam est nuisible à l'humanité.
Citer
 
 
0 #12 Chaabi 2012-06-02 22:16 Multi-citer Salim93:
Multi-citer Exclue deux fois:
C'est un cas vraiment navrant qui nous présentent deux exclusions :

a) Une jeune fille exclue par sa religion islamique de la communauté des humains égaux quelle que soit leurs convictions religieuses

b) Un principal qui l'exclue de son établissement.
La solution est très simple : dire non au voile islamique qui exclue et nous crie son horreur à la figure "Celle qui me porte est réservée aux musulmans et aux convertis bien circoncis". C'est en cela que le voile islamique est ségrégationnist e.

L'islam interdit à la musulmane d'épouser qui elle aime et il n'a plus sa place parmi les êtres qui voudraient vivre-ensemble et non pas vivre reclus, à part et à l'écart dans leurs ghettos. Il faut que les musulmans abattent leurs propres ghettos dont le voile est le plus voyant.

Dans le cas présent,l'islam est innocent et c'est l’intolérance qui exclue, c'est l'ignorance qui stigmatise .. au nom de quoi on juge une personne sur le fait de porter un foulard ? chaque couvre chef devient instrument religieux ? dans un cas comme celui la, le sujet n'est pas l'Islam , le vrai sujet est l’intolérance envers une personne supposée musulmane .. il ne faut pas se tromper de cible !!

Je revendique le droit pour chaque femme de porter le voile ou pas ! Il est inadmissible de les juger, cela est du ressort de sa liberté et il n'appartient à personne de la juger sur ses choix .

Si je suis élus je me battrais et n'aurais de cesse pour faire disparaitre cette discrimination, il n'appartient pas à l'état de définir si un vêtement est religieux ou pas ! Il n'appartient pas a la loi de supposer qu'un vêtement est religieux ! En fait c'est cela la laïcité !! dans la société il y'a le trouble a l'ordre publique et rien d'autre . Et si se couvrir la tête est un signe supposé religieux , alors il faut rappeler que le bonnet rasta suggère le cannabis, le béret , le litron de rouge … ensuite nous aborderons les tatouages et les piercing … laissons donc les gens vivres comme ils le souhaitent et utilisons notre énergie a lutter contre la faim, la précarité, l’analphabétism e…

Salim Khelif
candidat aux législatives 2012
Montreuil Bagnolet
Citer
 
 
+1 #11 Salim93 2012-06-02 16:10 Multi-citer Exclue deux fois:
C'est un cas vraiment navrant qui nous présentent deux exclusions :

a) Une jeune fille exclue par sa religion islamique de la communauté des humains égaux quelle que soit leurs convictions religieuses

b) Un principal qui l'exclue de son établissement.
La solution est très simple : dire non au voile islamique qui exclue et nous crie son horreur à la figure "Celle qui me porte est réservée aux musulmans et aux convertis bien circoncis". C'est en cela que le voile islamique est ségrégationnist e.

L'islam interdit à la musulmane d'épouser qui elle aime et il n'a plus sa place parmi les êtres qui voudraient vivre-ensemble et non pas vivre reclus, à part et à l'écart dans leurs ghettos. Il faut que les musulmans abattent leurs propres ghettos dont le voile est le plus voyant.

Dans le cas présent,l'islam est innocent et c'est l’intolérance qui exclue, c'est l'ignorance qui stigmatise .. au nom de quoi on juge une personne sur le fait de porter un foulard ? chaque couvre chef devient instrument religieux ? dans un cas comme celui la, le sujet n'est pas l'Islam , le vrai sujet est l’intolérance envers une personne supposée musulmane .. il ne faut pas se tromper de cible !!

Je revendique le droit a chaque femme de porter le voile ou pas !! cela est sa liberté et il n'appartient à personne de la juger sur ses choix .

Si je suis élus je me battrais et n'aurais de cesse pour faire disparaitre cette discrimination, il n'appartient pas à l'état de définir si un vêtement est religieux ou pas ! Il n'appartient pas a la loi de supposer qu'un vêtement est religieux ! En fait c'est cela la laïcité !! dans la société il y'a le trouble a l'ordre publique et rien d'autre . Et si se couvrir la tête est un signe supposé religieux , alors il faut il faut rappeler que le bonnet rasta suggère le cannabis, le béret , le litron de rouge … ensuite nous aborderons les tatouages et les piercing … laissons donc les gens vivres et utilisons notre énergie a lutter contre la faim, la précarité, l’analphabétism e…

Salim Khelif
candidat aux législatives 2012
Montreuil Bagnolet
Citer
 
 
+2 #10 yeum 2012-06-02 12:53 salam je souhaite repondre à exclue 2 fois.Je ne vois pas le rapport de votre commentaire avec le cas qui est relaté.Personne ne vous oblige en France à porter un voile c'est cela meme le principe de laicite mais en revanche on n'a pas non plus à nous interdire à le mettre c'est une affaire personnelle à chacun.Alors ne melangez pas l'islam le voile et le choix d'un epoux.Soit on accepte les principes d'une religion ou l'on se retire et ce n'est pas que dans l'islam chez les juifs c'est pire.Il faut arreter les amalgames.Sinon il ya une petition à signer sur htt:/www.petitionpubliqu e.fr/?pi=MTE.Faites diffuser svp Citer
 
 
-6 #9 Exclue deux fois 2012-06-02 00:01 C'est un cas vraiment navrant qui nous présentent deux exclusions :

a) Une jeune fille exclue par sa religion islamique de la communauté des humains égaux quelle que soit leurs convictions religieuses

b) Un principal qui l'exclue de son établissement.
La solution est très simple : dire non au voile islamique qui exclue et nous crie son horreur à la figure "Celle qui me porte est réservée aux musulmans et aux convertis bien circoncis". C'est en cela que le voile islamique est ségrégationnist e.

L'islam interdit à la musulmane d'épouser qui elle aime et il n'a plus sa place parmi les êtres qui voudraient vivre-ensemble et non pas vivre reclus, à part et à l'écart dans leurs ghettos. Il faut que les musulmans abattent leurs propres ghettos dont le voile est le plus voyant.
Citer
 
 
+2 #8 yeum 2012-05-31 19:37 salam ma soeur peux-tu nous dire dans quel lycée à Tourcoing cela s'est passé car j'habite à Tourcoing suis parent d'élève élu et depuis plus d'un an on se bat à Tourcoing pour que de telles dérives n'arrivent pas .Baraklahoufik pour ta réponse Citer
 
 
+1 #7 yeum 2012-05-31 18:57 salam ma soeur c'est avec beaucoup d'emotion et de colère que j'ai lu votre témoignage car depuis plus d'un an je me bat avec d'autres mamans pour que l'on s'interesse aux dérives et discriminations portées à l'encontre des femmes voilées.IL FAUT ABSOLUMENT interpeler le maire de Tourcoing par votre témoignage car je l'ai déja interpellé personnelement sur l'interdiction qui se trame,pour interdire les mères voilées d'accompagner leur enfant en sortie scolaire.A tourcoing il y a une association l'ARDLFM(AVEC LE SITE à VISITER) et il existe une instance le CELVE(comite extra municipal de la laicite et du vivre ensemble)EST-ce un lycée public ou privé?et que Dieu nous aide Citer
 
 
+2 #6 Sarah 2012-05-31 16:14 Salamaleikoum,

Jazakoum ALLAH kheiran de nous informer de l'actualité et nous confier les épreuves subies par notre communauté
En tout cas, cette jeune fille a un visage lumineux machaa ALLAH, elle doit se battre pour defendre ses droits
Le satan est toujours présent autour de nous pr nous perturber et nous déstabiliser mais tenons le coup par amour pour Dieu et notre récompense sera meilleure et eternelle inshaa ALLAH
fI amani ALLAH
Citer
 
 
+3 #5 AISHA 2012-05-31 11:09 Le probleme des musulmans c'est qu'on ne s'interesse pas aux problemes de discriminations ou tout simplement a ce qui arrive a notre communauté. Et le jour, ou ça nous arrive, on se sait pas comment reagir… Citer
 
 
+2 #4 Tourcoing 2012-05-31 04:15 Assalamou Alaykoum,

Est il possible de demander à la personne de nous contacter par mail svp ?

Sur Tourcoing, nous avons un frère qui gère ce genre de problème et à Roubaix il existe un collectif des musulmans de Roubaix qui s'occupe aussi de ce genre de question.

AllahyJazik.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques