Dernières minutes pour pouvoir voter en 2015
Écrit par Administrator   
Dimanche, 28 Décembre 2014 23:01

L'année 2015 verra au moins deux scrutins d'importance pour la politique française, celui des départementales avec sa nouvelle carte des cantons et le premier scrutin des nouvelles grandes régions issues des fusions de la réforme territoriale.

Figurer sur les listes électorales sera nécessaire pour pouvoir voter lors de ces deux scrutins de 2015. Dans quelques jours, il sera trop tard. Il ne reste que jusqu’au 31 décembre pour s’inscrire sur les listes électorales. Une démarche indispensable pour les Français qui ont déménagé et pour les mineurs qui auront 18 ans avant le 1er mars, date de réactualisation des listes, s’ils veulent voter en 2015.

Avant la présidentielle de 2017, ça sera une occasion de rectifier le tir ou passer un message politique.

Ces élections locales, qui joueront néanmoins un rôle important dans la perspective de l'élection présidentielle et la possibilité de mesurer la tendance nationale.

S'inscrire par Internet ne se fait pas en un clic

Les électeurs potentiels s’y prenant souvent au dernier moment, les derniers jours de l’année sont souvent une période chargée pour les services des mairies. La France compte 45 millions d’électeurs inscrits et en 2008, deux millions de nouvelles inscriptions avaient été effectuées.

Pour éviter les attentes à la mairie, un système électronique d’inscription, encore peu utilisé, est désormais possible, via le site mon.service-public.fr. Mais s’inscrire par Internet ne se fait pas en un clic. En plus de remplir un formulaire en ligne, il faut avoir à disposition un scanner pour numériser un justificatif d’identité (carte d’identité ou passeport) et un justificatif de domicile (facture d’électricité, de gaz, etc.).

Les villes sont de plus en plus nombreuses à proposer désormais ce service

Cette formule permet néanmoins d’effectuer la démarche en dehors des horaires d’ouverture des mairies. « Ce sont souvent des cadres et des jeunes ayant déjà un rapport différent avec l’administration qui se sont inscrits de cette manière », explique Céline Farge, directrice adjointe à la mairie d’Aix-sur-Vienne (Haute-Vienne), l’une des trois communes pilotes, avec Le Havre (Seine-Maritime) et Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), qui expérimentent le dispositif depuis juillet 2009.

Depuis cette année, 350 communes représentant environ 10 millions d’habitants se sont rattaché au dispositif permettant l’inscription en ligne. Bordeaux, Lille, Nice, Strasbourg ou encore Paris en font partie depuis le 1er décembre.

Dans les communes proposant ce service, entre 7 et 20% des nouvelles inscriptions se sont faites par Internet. « Dans les villes raccordées au dispositif, les gens qui se réinscrivent, souvent à la suite d’un déménagement, ne savent pas forcément que cette possibilité existe », explique-t-on à la Direction générale de la modernisation de l’État (DGME), à l’initiative du nouveau mode d’inscription. Les villes sont néanmoins de plus en plus nombreuses à proposer désormais ce service.

Inscription sur les listes électorales dans la Seine-Saint-Denis
(Vidéo de 2010 mais toujours d'actualité)

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques