Début de Ramadan 2013 : une débâcle annoncée deux mois à l’avance
Écrit par Administrator   
Lundi, 22 Juillet 2013 05:09

Au lieu des traditionnels messages de vœux de début de Ramadan, les musulmans de France ont été plongés dans une vraie tourmente dans la nuit du lundi 8 juillet au matin du 9 juillet 2013. Cette nuit qui devait être une nuit de doute est devenue un cauchemar pour des dizaines de milliers de familles musulmanes de France, confrontées à un profond désarroi. Sans conteste, une grande majorité des musulmans ont été, cette nuit là, en colère envers ceux qui ont maintenu la décision d’imposer le mardi 9 juillet comme 1er jour de Ramadan pour les musulmans de France, contre toute logique et bon sens.

Depuis le début du mois de mai, et la décision unilatérale du CFCM d’adopter les calculs astronomiques pour fixer à l’avance la date de début de Ramadan, l’UAM-93 a immédiatement souligné la gravité de cette démarche. Depuis le mois de mai, et à chaque fois qu'elle avait l’occasion, dans les médias ou dans les mosquées, l’UAM-93 exhortait le CFCM de revoir cette décision au risque d’une rupture irréversible avec la masse des musulmans.

Si l’organisation chaotique des élections du CFCM de juin 2013 a mis en évidence la rupture de cette instance avec les mosquées (seulement 30% des mosquées de France se sont inscrites selon le CFCM, beaucoup moins selon nos estimations), le Ramadan 2013 a par contre démontré l’isolement de cette instance avec la masse musulmane. Le CFCM, en tant qu’instance, et ses fédérations membres, ont été rejetées violement par les musulmans de France qui se sont opposés en masse contre la décision de commencer le ramadan le mardi 9 juillet. Les quelques mosquées qui se sont hasardées à suivre le CFCM ont très vite compris la gravité de cette décision. Confrontées à une colère des fidèles, ces mosquées ont dû très vite s’excuser et adopter le mercredi 10 juillet comme 1er jour de ramadan.

* * *

L’UAM-93, organisation souveraine et indépendante, fidèle à sa position exprimée publiquement le 9 mai 2013, à savoir le refus de fixer à l’avance les dates du calendrier lunaire, a convoqué une réunion de « la nuit de doute » en associant le CRCM IDF-CENTRE et en concertation avec le Conseil des Imams de France et en présence d'un très important nombre d'imams et de responsables de Mosquées rassemblés dans la mosquée Attaqwa d'Aulnay-sous-Bois le lundi 8 juillet 2013. Cette assemblée qui s’est fixée comme seule exigence le respect de la tradition prophétique dans la fixation du début de ramadan et d’être conforme avec l’avis juridique le plus majorité parmi les savants.

Cette assemblée après trois heures de concertation a décidé que le 1er jour de Ramadan sera bien le mercredi 10 juillet.

Alors que les médias lourds (BFM-TV, TF1, Radio-Orient, …) diffusaient en boucle la décision du CFCM réuni quelques heures avant et confirmant le début de Ramadan pour le lendemain mardi 9, comme annoncé deux mois auparavant, les membres de notre assemblée recevaient des appels sans fin de simples fidèles et surtout de responsables de mosquées les exhortant de se concerter souverainement sans aucune influence et de décider dans l’intérêt des musulmans de France et dans la respect de la tradition islamique.

Tous nos contacts nous assuraient qu’ils se conformeraient à la décision de notre assemblée quelle que soit cette décision.

* * *

Les auteurs de cette débâcle dans leur fuite en avant répétaient à profusion que leurs opposants sont des suppôts de l’Arabie Saoudite et une caisse de résonnance de cette monarchie dans notre pays. Malheureusement, la réalité est tout autre, l’UAM-93 n’a jamais eu le moindre contact, ni officiel ni privé avec ce pays, contrairement au CFCM et aux composantes de cette instance. Une preuve s’il fallait une, que nous ne sommes pas alignés sur l’Arabie Saoudite dans notre prise de décision comme se plait à le répéter les auteurs de cette débâcle : l’assemblée a débuté sa réunion à 19h00 alors qu’on savait que l’Arabie Saoudite avait déjà annoncé le début de Ramadan pour mercredi 10 juillet, pourtant l’assemblée a continué sa réunion jusqu’à la prière d’al-Maghreb (presque 22h00) pour annoncer sa décision. Ceci prouve qu’on avait d’autres considérations qu’un simple alignement sur tel ou tel pays.

Un communiqué sera publié dans les prochains jours pour détailler la méthodologie adoptée par cette assemblée dans la fixation du début du Ramadan.

* * *

Les leçons à tirer de cette débâcle sont nombreuses et très complexes, ce qui est sûr la donne a changé dans le paysage islamique de France. L’UAM-93 se concertera avec toutes les organisations écartées, rejetées et exclues du CFCM pour analyser cette nouvelle situation de l’Islam en France.

De notre point de vue, cette instance qui prétend, à chaque rencontre avec les pouvoirs publics, représenter 90% des musulmans ou des mosquées de France n’est plus crédible. L’écart entre elle et la masse musulmane est tel qu’il faut tout revoir et envisager sérieusement autre chose. Un simulacre d’une réforme ou une tentative d’ouverture aux autres où même un soutien officiel du Ministre du culte ne peut rien changé. Trop d’occasions ont été ratées. Les musulmans de France et la France méritent autre chose.

D’autre part, après ce désaveu public par les musulmans de France, il faudra légitimement revoir la définition des grandes fédérations et des petites associations musulmanes ?

Les petites mosquées et les musulmans dans leur ensemble, considérés jusqu’au 9 juillet comme des moutons ou une quantité négligeable dans le paysage islamique de France, ont démontré une grande maturité et une force d’organisation qui ont dépassé toutes les attentes.

* * *

Enfin, ce texte a été rendu public uniquement après avoir constaté que les auteurs de cette débâcle n’ont pas bien saisi le mal fait aux musulmans de France suite à leur désastreuse décision. Visiblement très mal, les auteurs de cette débâcle ont choisi la fuite en avant en inondant les sites et les forums pour se justifier alors que le bon sens consistait à clore l’incident et tourner la page. Leur « riposte » manque de précisions et d’arguments, ils nous expliquent tantôt que les musulmans sont immatures et tantôt que la faute est à la malchance,  et qu’il suffit juste d’un « travail pédagogique » pour convaincre les musulmans de France de l’importance d’une fixation des dates religieuses des mois ou des années à l'avance !

Bobigny, le dimanche 21 juillet 2013
Le Président de l’UAM-93
H. FARSADOU

 

 

Commentaires  

 
0 #9 farida 2014-01-01 23:13 salem alikoum
en arrive pas a savoir qui suivre le cfcm ou uam93 cé un scandale, je veux savoir esque le ramadan cé demain ou mercredi les gens son divisé wallah
tt le monde musulman na pas vue le hillal ya que cfcm qui peu le voire !!!!!!!!!!!!!
merci de diffuser sa sur facebook parsque les gens arrête pas de demander ,
merci
Citer
 
 
0 #8 Maryam 2014-01-01 18:48 Chaykh Wassiyoullâh :
De plus même si le CFCM a pris cette responsabilité, nous ne pouvons les suivre dans leur décision si elle contredit notre législation car le prophète (sallAllâhou 'alayhi wa sallam) a dit: "Point d'obéissance (à une créature) dans la désobéissance (à Allâh)". (Al-Boukhâry)
Il y a certes une désobéissance à Allâh et à son Messager (sallAllâhou 'alayhi wa sallam) dans le fait de se baser sur les caculs astronomiques pour désigner à l'avance les occasions et fêtes musulmanes.
Chaykh Sâlih Al-Louhaydâne a rapporté dans son livre "Al-Ahkâm Al-mouta’alliqah bi al-hilâl" l'avis de l'Imâm Mâlik concernant le suivi du dirigeant qui diverge avec le consensus et qui s’appuie sur le calcul astronomique pour déterminer le début ou la fin du mois de Ramadan:
« Ibn Nâfi’ a rapporté d’après Mâlik qu'on ne suit pas le dirigeant qui s’appuie sur le calcul et il a également rapporté dans son livre "Charh Al-Mourchid" d’après L’Imâm Chihâbuddine Al-Qurâfi Al-Mâliky (mort en 684H) que si le dirigeant considère le calcul et l’utilise pour confirmer l’apparition du croissant, il ne doit pas être suivi, vu qu’il y a consensus des salafs sur ce qui l’oppose… ».

Si le CFCM annonçait ces échéances selon une méthode légiférée, nous les aurions suivi afin de préserver l'unité de la communauté musulmane.

Liste de certains savants qui ont été questionnés sur notre cas en France et qui ont dit qu'il ne fallait pas écouter le CFCM:
- Chaykh 'Abdoul 'Azîz Ar-Râjihy
- Chaykh 'Oubeyd Al-Djâbiry
- Chaykh Wassiyoullâh 'Abbâss
- Chaykh Mohammed Al-Wassâby
- Chaykh Mohammed Bâzmoûl
- Chaykh Othmân As-Sâlimy.
Ils ont préconisé de suivre les pays musulmans les plus proches.

Et voici une question similaire posée à Chaykh Al-Fawzâne dans laquelle il dit de ne pas suivre le pays qui se base sur les calculs astronomiques (Chaykh Wassiyoullâh m'a rapporté que son élève lui a rapporté que cette fatwah a été donnée il y a 10 jours): www.alfawzan.af.org.sa/node/7451
Traduction: twitter.com/SulaimanHayiti/status/355023056470687744/photo/1
Citer
 
 
0 #7 Fouad 2014-01-01 16:06 Salam alaykoum

Je ne peux que féliciter l'UAM93, le CRCM ile de France et le Conseil des Imams de France du travail qui a sauvé la majorité des musulmans de France de la décision immature du CFCM. J'estime que cette Grande décision d'amateurs de l'Organisation et du Rassemblement de la communauté a amplifié le déchirement et la colère de cette communauté par une inter-association intitulée CFCM.

Vous avez raison de parler de cauchemar vécu dans la nuit du 9 au 10 juillet 2013 car c'est la réalité constaté et observé sur le terrain.
Citer
 
 
0 #6 kalimatHakInchallah 2013-08-06 21:10 Sur ce point, vous me décevez pour les raisons suivantes :
- votre article n'est pas neutre envers le CFCM (je ne suis pas membre du CFCM, je n'ai pas d'ambition de prendre place au sein du CFCM un jour ou tout simplement de représenter les musulmans de l'île de France !!)

- je pense que le CFCM a fait un bon choix (courageux et progressiste) pour une fois en adoptant le calcul astronomique pour les raisons suivantes :
- ça permet de rassembler (à l'ambition au moins) les musulmans (de toute la planète) en ayant un jour de début de Ramadhan et un jour de Aïd al-Fitr. Et ainsi de nous éviter la désunion. Le principe de la multitude des croissants (Lunes) n'a pas plus sa place en 2013. ça nous aurait éviter d'attendre la décision des pseudo-savants du Soltan payés par le Soltan saoudien. ça nous aurait fait gagner deux heures (ou plus) de réunion chaque année à nos prestigieux imams franciliens. ça nous aurait éviter la débâcle et la honte et les disputes dans les mosquées chaque année.

Au lieu de tirer les musulmans vers le haut. L'élite (?) fait de la récupération politico-associative de bas étage. Je suis très désolé de vous le dire Monsieur le Président. Cet article m'a beaucoup déçu. Pardonnez-moi !
Citer
 
 
+2 #5 Rayan 2013-07-23 11:21 Salam,

Alhumdolillah enfin quelqu'un de sérieux & transparent. Tant que vous serez et resterez transparent dans vos décisions, la masse vous suivra.
On attend avec impatience votre communiqué pour expliquer la méthodologie adoptée pour la fixation des mois islamiques.
Citer
 
 
+3 #4 Houari Benyagoub 2013-07-23 03:38 Hamdoulah ! Hamdoulah ! Allah vous a guidé dans votre choix.
Je suis de Blois, loin du 93 et je consulte régulièrement vos avis qui sont éclairés et justes.
Continuez dans cette voix.
Qu'Allah vous protège.
Citer
 
 
-3 #3 Amir M. 2013-07-22 19:59 Vous êtes vraiment pathétiques!
Le langage, le ton et l'argumentation de ce missive ressemblent à une pamphlet d'un groupuscule extrême-gauche des années 1970 avec quelques membres et la prétention de représenter ''La masse'', l'illusion de pouvoir changer le monde et d'autre singeries du genre…
Vous, avec vos adversaires, faites parti de cette abominable et scandaleuse mini-serie médiatique annuelle. Avec vos ambitions politiques qui ne s'accordent pas à votre vision réactionnaire et archaïque du monde ni avec votre culture désertique et tribale ni non plus, avec le véhicule choisi ( L'islam) dans le contexte de l'Occident, il devient donc inévitable ce misérabilismes et ces comportements mesquins: L'un qu'au nom de ''La masse'' musulman de la France va en Israel et l'autre qui fait une grosse tempête dans un vers chaque année pour affirmer son ''leadeurship'' de la même '' Masse'' musulman de la France…!
Alors, pourquoi vous n'allez pas vous de faire la politique chez vous ou bien de faire de ''Djihad de l’égorgement des Rafedi en Syrie et ailleurs''?
Amir.
Citer
 
 
+2 #2 KADRI 2013-07-22 19:31 Le CFCM était déjà peu crédible auprès des musulman de France, mais on a fait avec.
Il a perdu totalement cette crédibilité en fixant unilatéralement cette date du 9 juillet comme le premier jour du Ramadan. J'en au honte pour le CFCM.
Continuerai-je à lui faire confiance? J'en doute.
Citer
 
 
-10 #1 trafalga 2013-07-22 13:47 ous êtes mal traités, sur votre site c'est un mur de lamentations. ASSSEZ ASSSEZ
Démocratiquemen t si c'est si dur, vous pouvez qUITTER CE PAYS? VOUS AVEZ CE CHOIX
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Liens commerciaux