Aid-el-Fitr 2010 : Message de M. Pajon (PS)
Écrit par Administrator   
Lundi, 13 Septembre 2010 18:58

Message de Michel Pajon, député-maire (PS) de Noisy-le-Grand à l’occasion de l’Aïd-El Fitr. Discours prononcé par M. Emmanuel CONSTANT, vice président du Conseil général de Saint-Denis, devant les musulmans de Noisy-le-Grand le vendredi  10 septembre 2010.

Mesdames, Messieurs,

Chers amis,

Je vous prie de bien vouloir excuser mon absence aujourd’hui pour fêter avec vous la fin du Ramadan.

Je suis sincèrement désolé de ne pouvoir être parmi vous ce matin : les contraintes de mon agenda ne m’ont pas permis de me libérer...

J’ai demandé à M. Emmanuel CONSTANT, vice président du Conseil général de Saint-Denis, maire adjoint, de bien vouloir me représenter.

Au nom de la Ville de Noisy-le-Grand et en mon nom personnel, je suis heureux de souhaiter à toutes les Musulmanes et à tous les Musulmans de Noisy-le-Grand une bonne fête de l’Aïd-El-Fitr.

Je profite de l’occasion qui m’est offerte pour adresser également à chacun des membres de la communauté musulmane de Noisy-le-Grand mon salut amical et mes remerciements pour son attachement à notre ville.

La fête de l’Aïd-El-Fitr, qui est d’abord une fête familiale, est un trait d’union entre les générations. Elle permet de transmettre le sens du partage, les lois de l’hospitalité et la convivialité au cours de ce grand moment spirituel.

Cette fête s’inscrit aussi dans la longue liste des moments festifs qui rythment la vie de notre ville et participent à la bonne entente entre les communautés – notamment religieuses – qui la composent.

Noisy-le-Grand, notre ville, est une mosaïque au sein de laquelle chacun – quels que soient son âge, son quartier, sa religion – apporte sa propre contribution et ses propres valeurs.

Pour un maire, l’esprit de dialogue qui doit présider aux relations entre tous les éléments de cette mosaïque est essentiel.

A Noisy-le-Grand comme ailleurs, la diversité des communautés religieuses et leur coexistence dans la cité sont sources d’enrichissement.

Il est de ma responsabilité de maire de permettre à chaque Noiséenne et à chaque Noiséen de pouvoir exercer sa foi et ses convictions religieuses dans le respect absolu de l’Autre – qu’il soit croyant ou non – et dans le strict respect des principes de notre République et, notamment, celui de la laïcité…

C’est au nom de ces principes que j’ai souhaité qu’un pavillon soit mis à la disposition de l’association « Fraternité noiséenne » afin de faciliter vos réunions et vos rencontres.

J’ai conscience que ce pavillon ne répond pas complètement à vos besoins. Il constitue cependant une première réponse à une attente qui s’exprimait depuis longtemps dans votre communauté et à laquelle j’ai été sensible.

A cet égard, je salue l’action de l’association « Fraternité noiséenne » pour la qualité du dialogue que nous avons entamé ensemble et qui, au fil des mois s’est renforcé et a permis de nouer entre la Ville et votre communauté des liens de confiance et de respect mutuels.

La qualité de nos relations doit beaucoup à la valeur des dirigeants de cette association et notamment de M. CHABCHOUB, son président, dont je salue le sens des responsabilités, de l’écoute et du dialogue.

Nos relations de confiance et d’estime réciproque sont aussi un terreau fertile sur lequel se sont engagées des discussions afin que puisse exister, à Noisy-le-Grand, une salle de prière.

Je vous le redis : j’ai pleinement conscience des besoins qui existent et de vos attentes sur ce sujet.

Une première rencontre a eu lieu il y a quelques semaines entre les services de la Ville et Monsieur CHABCHOUB afin d’engager la réflexion sur une possible localisation.

Je ne doute pas que ces discussions aboutiront rapidement et permettront de trouver un emplacement qui, tout en répondant aux contraintes qui se posent, satisfera les intérêts de tous.

                                                                       * * *

Chers amis,

Je vous remercie une nouvelle fois de m’avoir associé à la fin du Ramadan.

Je sais toute l’importance que représente, pour vous, le Ramadan, mois de recueillement et de prières certes, mais aussi de solidarité et de partage.

Je sais aussi que le jour de l’Aïd symbolise à la fois la joie, l’adoration, la fraternité, la solidarité et la moralité.

Je formule donc pour notre ville des vœux qui associent toutes ces valeurs.

Je formule, pour vous, pour vos familles et pour celles et ceux qui vous sont chers, des vœux sincères de santé et de bonheur.

Une nouvelle fois, bonne fin de Ramadan à toutes les Musulmanes et à tous les Musulmans de Noisy-le-Grand.

 

Aïd mabrouk ! (Bon Aïd !)

Tahiia Noisy-le-Grand ! (Vive Noisy-le-Grand !)

Michel PAJON
Député-maire de Noisy-le-Grand

 

 

Commentaires  

 
+1 #1 islam 2010-09-22 23:32 Une salle de prière. C'est peu être trop de demander une mosquée. On est au moins en retard d'une trentaine d'année dans cette commune.
C'est une mosquée qu'il faut réclamer et non une salle de prière!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques