Un vert aux pâquerettes!
Écrit par Administrator   
Jeudi, 26 Février 2009 00:46

 « Un vert aux pâquerettes ! »

Une interview "Everbecq, Hezbollah, Imam" de M. Idjadi, élu municipal Vert à Bagnolet, parue dans le blog des Vert de Bagnolet nous inquiète au plus haut point et tous ceux qui défendent la cohésion sociale dans notre pays.

A lire M. Idjadi, on peut sourire ou grimacer ou les deux à la fois. Ce qui est certain c’est que l’on ne peut que compatir à sa douleur.

Oui, douleur, semble-t-il, née de l’aigreur de la défaite électorale. Mais de là à virer du VERT au GRIS, il y a un pas, qu’il a allégrement franchi. Amalgames nés de l’ignorance et de la volonté manifeste de tromper les bagnoltaises et les bagnoltais, et de la dialectique nauséabonde.

La dialectique, n’est pas sans rappeler de tristes temps que beaucoup d’entre nous n’ont pas connus mais qu’ils n’ignorent pas tant ils sont restés ancrés dans notre mémoire. Ainsi le complot « judéo-maçonnique » devient, à la sauce d’aujourd’hui, « le complot islamo-communiste ».

La visite d’un Maire à un homologue d’un autre pays qui suppose un minimum de compréhension et de courtoisie, devient ainsi suspect et relève d’un «complot organisé par le Maire et une association proche des communistes». La rencontre d’un Maire avec ses concitoyens bagnoltais où qu’ils soient et quels qu’ils soient devient aisément pour M. Idjadi une quête de voix d’intégristes.

Les visites du Président de la République à ses concitoyens représentants des différents cultes ou des autorités représentatives de ces cultes pourraient être assimilées par M. Idjadi à un complot, voyons « Républicano-intégriste ». L’écoute et la recherche du « mieux vivre ensemble » qui est à la base même de notre société laïque et républicaine, est vite interprété par M. Idjadi comme une alliance avec « des intégristes, c'est-à-dire les défenseurs de la gouvernance islamique… ».

Triste posture pour une personne qui aspire à représenter ses compatriotes que d’en considérer certains comme intégristes et on ne sait quoi encore. Ne peuvent-ils être simplement que des bagnoltaises et des bagnoltais qui se prêtent à un dialogue avec le Maire de leur ville et qui cherchent à solutionner des problèmes dans l’intérêt de toutes et tous ?

Le rappel par M. Idjadi d’une partie de la loi de 1905, montre à l’évidence que s’il a lu ladite loi, il n’en a certainement pas compris le sens profond. Il n’a jamais été dans l’intention de la République laïque de s’abriter derrière cette loi pour discriminer les uns au profit des autres mais d’organiser la vie en commun dans le respect des convictions par chacun et de chacun. Or, le manque de respect de M. Idjadi à l’égard des bagnoltaises et bagnoltais, notamment de confession musulmane, montre que l’invocation de la loi de 1905 n’est là que pour cacher son intolérance à l’égard de ces concitoyens.

Le « complot » que M. Idjadi veut dénoncer se voit affublé d’une autre complicité, celle de la  justice. Ainsi, nous en sommes arrivés à un complot « islamo-judiciaro-communiste ». Comment peut-on s’imaginer un instant tromper ses concitoyens en affirmant qu’il suffit que la Mairie « abandonne » une assemblée de copropriétaires pour que la justice lui donne tort ? M. Idjadi semble avoir oublié que l’indépendance de la justice est l’un des piliers de notre république. Ainsi, à lire M. Idjadi, la justice aurait été également corrompue par le complot « islamo-communiste ». Plus que la justice, les bagnoltaises et les bagnoltais, quelles que soient leurs croyances et convictions religieuses, politiques ou civiques, ne trouvent pas grâce aux yeux de M. Idjadi, on peut se demander qui seront les prochains sur la liste ? En fait, il semble que seul M. Idjadi trouve grâce aux yeux de M. Idjadi, et encore.

La société que semble vouloir M. Idjadi serait celle où le Maire, représentant de la République interdise l’accès de la Mairie à ses concitoyens sous prétexte qu’ils sont musulmans, juifs ou non croyants; celle de lieux de vie, de fêtes, dans lesquels le Maire ne se rendrait pas, des « ghettos » fermés et interdits à ce représentant des citoyens et de la République.

Ce n’est pas le projet de l’équipe Municipale de Monsieur Marc EVERBECQ qui a conduit avec honneur et dignité la liste qui a été élue par les bagnoltaises et les bagnoltais.

D’ailleurs, ceux-ci savent maintenant à quel danger ils ont échappé en écartant M. Idjadi au profit de la présente équipe Municipale. Quant aux références de M. Idjadi, nous l’invitons à relire l’histoire de ce magnifique pays qu’est le Liban pour se remémorer comment et qui est à l’origine de la « confessionnalisation » de ce pays. Il peut aussi en profiter pour se remémorer l’histoire contemporaine de notre pays, notamment dans ses périodes les plus sombres du premier tiers du XXème siècle, il y trouvera assurément des thèses et des procédés qui sont proches de ceux dont ils semblent avoir abusés, certainement par dépit.

C’est certainement ce dépit qui le conduit à stigmatiser une partie des bagnoltaises et des bagnoltais et à infliger au reste de ses concitoyens une leçon d’intolérance en guise de punition pour avoir eu l’intelligence et la sagesse de l’écarter des responsabilités politiques auxquels il aspirait.

Mais, au fait, s’agissant de responsabilité politique, qu’en est-il de la position de nos amis verts ?

Les Verts de Bagnolet et les Verts de la Seine-Saint-Denis.

M. Idjadi dit-il tout haut ce que les verts n’osent pas dire ou disent à voix basse ? Acceptent-ils que le vert de leur parti prenne une connotation grise prononcée à la lumière des déclarations de M. Idjadi ? Briguer les suffrages des bagnoltaises et des bagnoltais exige du courage, notamment celui de préciser la position du parti au regard des déclarations de l’un des leurs ?

Envisagent-t-ils d’être encore représentés par une personne porteuse de tant de préjugés pour ne pas dire plus ?

 

Fait à Bobigny, le 23 juillet 2008

Le bureau de l’UAM-93

 

P.S. : L’interview a été retirée du blog des Vert, sans excuses. On peut la consulter par contre ici http://www.everbecq.com/article-21319051.html

 

 

Commentaires  

 
0 #2 Bagnolet Musulmane 2014-03-31 16:11 La crainte en ce jour c'est la sainte alliance de pierre mathon l'ancien vert déchu..et le Parti Socialiste de Tony Di Martino avec Mohamed Hakem et l'association des musulmans de Bagnolet pour faire élire le candidat socialiste TDM!! Ils ont réussi à écarter les candidats acquis à notre lutte everbecq et laurent jamet!!!!! Citer
 
 
0 #1 kevin goff 2012-11-28 23:24 vert de gris un jour , vert de gris toujours ! ah les pastèques ! hitler , trotsky , staline et khomeiny contre israel , l'occident et la france ! un grand classique Citer
 

Ajouter un Commentaire


Nous contacter

UAM93 
Union des Associations Musulmanes
de la Seine-Saint-Denis 
Adresse : 23, rue Edgar Degas
93600 Aulnay-sous-Bois 
Tél. : 06 19 89 93 74
Tél. : 06 01 99 34 57
Fax : 09 55 36 29 66
Mail : contact@uam93.com

Article en Rapport


Liens commerciaux

Chroniques